Acquanera

Couverture du livre « Acquanera » de Valentina D'Urbano aux éditions Philippe Rey

4.5

4 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Philippe Rey
  • EAN : 9782848764429
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 352
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature Italienne
Résumé:

Après dix ans d'absence, Fortuna retourne à Roccachiara, le village de son enfance perché dans les montagnes du Nord de l'Italie, qu'elle croyait avoir définitivement abandonné. La découverte d'un squelette qui pourrait être celui de sa meilleure amie, Luce, lui a fait reprendre le chemin... Lire la suite

Après dix ans d'absence, Fortuna retourne à Roccachiara, le village de son enfance perché dans les montagnes du Nord de l'Italie, qu'elle croyait avoir définitivement abandonné. La découverte d'un squelette qui pourrait être celui de sa meilleure amie, Luce, lui a fait reprendre le chemin de la maison. C'est l'occasion pour la jeune femme de revenir sur son histoire, de régler ses comptes avec le passé et en particulier avec sa mère, la sauvage Onda dont elle n'a jamais été aimée.
Ainsi débute ce récit sur quatre générations : quatre générations de femmes - Clara, Elsa, Onda et Fortuna - qui ont vécu en autarcie année après année, privées d'hommes, marquées comme au fer rouge par d'étranges dons qui les ont placées en marge de leur communauté. Au terme de cette plongée aux origines, Fortuna pourra-t-elle s'engager sur le chemin de la reconstruction et de la réconciliation ?
Acquanera aborde avec force et sensibilité les thèmes des relations maternelles et filiales, de la transmission, de la mort, de la différence et de l'amitié. Avec ce deuxième roman symbolique et poétique, Valentina D'Urbano confirme son singulier talent.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.2

    De mère en fille, on se donne le don, celui de soigner les vivants et de converser avec les morts. Un don plus ou moins accepté, plus ou moins accentué, un don qui dérange les villageois du bord de ce lac aux eaux froides et noires, ou qui les arrange.
    Sorcières, jeteuses de sort, tour à tour respectées ou craintes, les quatre femmes de ce roman s'accommodent des ragots et des regards en coin.
    Fortuna, la dernière de la lignée, vit avec sa grand-mère Elsa, elle ne ressent rien, ne perçoit pas la présence des morts, mais elle vit pourtant en solitaire, rejetée par les autres enfants jusqu'à l'arrivée de Luce, la fille du croque-mort.

    Voila un roman bien étrange, aux allures de conte gothique ou fantastique.

    L'auteur déroule une histoire aux frontières du surnaturel et la narration restitue parfaitement l'atmosphère étrange du lieu. Le lac aux abords du village contribue avec ses eaux noires ("acquanera") et gelées, à dessiner une ambiance glauque et cruelle, comme s'il avait sa propre vie...Il est finalement un personnage au même titre que les villageois de ce coin perdu d'Italie.

    Des personnages essentiellement féminins, tous attachants, malgré leur étrangeté et la sensation que leur destin est écrit d'avance.
    Luce, l'amie de Fortuna, qui abandonne ses études pour devenir thanatopracteur laisse une drôle d'impression : ayant survécu au typhus, elle ressemble à un fantôme, teint pâle, maigreur et cheveux noirs.
    On croise donc des fantômes "réels" (les esprits avec qui conversent les protagonistes) et des "faux-fantômes" (les hommes, quasi absents de cette histoire, à l'image du supposé père de Fortuna ou ces habitants cachés derrière leurs volets) dans ce village qui parait peuplé d'ombres...

    Si le contexte joue des codes du fantastique et le thème de la mort, le roman exprime d'autres thématiques : l'amour maternel et filial, l'amitié, la marginalisation...dans un style fluide et souvent poétique.

    Un roman envoûtant !

  • 0.2

    Fortuna revient dans son village de Rochacciara après 10 ans d’absence. Elle y retrouve sa mère Onda, pour une ultime confrontation.

    Partie du village pour fuir la malédiction familiale et l’absence d’amour de sa mère, elle se souvient que Luce, son amie, y a disparu mystérieusement le jour de des 21 ans, il y 10 ans. Est-ce que les os qui viennent d’être retrouvés dans la forêt toute proche par un promeneur sont les siens ?

    L’auteur évoque sur plusieurs générations les femmes de la famille de Fortuna, Onda sa mère, Elsa sa grand-mère, toutes dotées d’étranges pouvoirs, leur vie à l’écart, jusqu’à sa fuite à elle. Elle raconte également son amitié fusionnelle avec Luce, petite fille au physique insolite, isolée et solitaire comme elle.

    Ce livre m’a de suite transportée dans ce petit bout d’Italie baigné d’une étrange atmosphère. Je me suis passionnée pour cette histoire de famille, pour l’intrigue également. J’ai plongé dans l’univers morbide de la famille de Fortuna qui communique avec les défunts, dans celle de Luce dont le père est croque-mort. Cette histoire surprenante et originale m’a tenue en haleine jusqu’aux dernières pages.

    Une très belle découverte, un coup de coeur même !

    https://familytripandplay.wordpress.com/2015/11/22/lecture-acquanera-de-valentina-durbano-2/

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Le bruit de tes pas Valentina D'Urbano POINTS

3

Voir tous les livres de Valentina D'Urbano

Autres éditions

Acquanera Valentina D'Urbano POINTS

4.5

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com