Abbesses

Couverture du livre « Abbesses » de Helene Clerc-Murgier aux éditions Jacqueline Chambon
  • Nombre de page : 320
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Policier / Thriller grand format
Résumé:

Dans le Paris de 1622, le lieutenant criminel Jacques Chevassut enquête sur des crimes dont les victimes sont marquées de l'emblême des Roses-Croix. On parcourt avec lui des lieux aussi inquiétants que la prison du Châtelet ou célèbres comme le salon de l'hôtel Rambouillet. Sa quête... Lire la suite

Dans le Paris de 1622, le lieutenant criminel Jacques Chevassut enquête sur des crimes dont les victimes sont marquées de l'emblême des Roses-Croix. On parcourt avec lui des lieux aussi inquiétants que la prison du Châtelet ou célèbres comme le salon de l'hôtel Rambouillet. Sa quête le mènera bientôt à l'Abbaye de Montmartre, où se trouve la clé du mystère.

Donner mon avis

Le courrier des auteurs

Hélène Clerc-Murgier répond à nos questions ! (26/07/2013)

1) Qui êtes-vous ? ! Je suis claveciniste. Après avoir joué dans des orchestres baroques qui m'ont amené en France et à travers le monde, j'ai créée l'ensemble de musique de chambre "Les Monts du Reuil", dont les spectacles mêlent souvent textes et musiques. J'ai 3 filles, mon mari est compositeur et je vis à Montreuil. 2) Quel est le thème central de ce livre ? Paris. Se promener dans Paris, c'est à chaque instant croiser la petite et la grande histoire. Un métro, une place, un nom de rue évoquent les légendes de la ville. Le Pont-Neuf à lui seul pourrait être un roman ! Lui est encore là, central. Mais il y a le Grand-Châtelet, le gibet de Montfaucon, la foire Saint-Germain, l'abbaye de Montmartre, la Samaritaine (pas le grand magasin, mais une pompe à eau qui se trouvait sur le Pont-Neuf !). Tout un Paris disparu que seul leur nom, fragile, maintient dans notre mémoire. Je souhaitais les faire revivre à travers une intrigue policière mêlant meurtres rituels, alchimie, réunions secrètes et abbesses mystérieuses. 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? "Tout dans son attitude à cet instant précis trahissait cet amour passé, le léger tremblement de sa main, la pâleur de son visage, la tristesse infinie de son regard - et cette transformation en faisait soudainement une autre femme, pleine d'un charme délicat et sensible, pleine d'un désir ancien que sa vie de recluse avait pendant tant d'années tenté d'effacer, embellissant ce visage qui pouvait être si froid, et démontrant à quel point les sentiments qui nous habitent peuvent à chaque instant nous transformer." 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? "Les amours de Ronsard" mis en musique par Antoine de Bertrand au 16ème siècle. 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? Ouvrir une des portes de la légende de Paris.

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

  • 0.2

    J'avais très envie de lire ce roman dont la parution en 2013 chez Jacqueline Chambon Editions m'avait totalement échappée ! Parce que l'intrigue se déroule au XVIIème siècle, parce qu'il y est question d'alchimie et d'un trésor caché dans les souterrains de l'abbaye de Montmartre aujourd'hui disparu. Suffisant pour exciter ma curiosité et comme la narration sur les quelques premières pages laissaient augurer d'un bon bouquin, je me suis laissée tenter !

    Je n'ai pas été déçue ! L'ensemble est bon, la narration est plaisante bien qu'émaillée de termes désuets en ancien français (j'ai adoré "souventefois"! ) et parfois un peu alourdie par les cheminements très détaillés de l'enquêteur qui énumère les rues traversées dans Paris...

    Tout participe à donner à ce polar presque ésotérique une ambiance particulière : sons, odeurs, scènes de vie, et le héros est attachant (son humanité donne un relief particulier à sa fonction de lieutenant-criminel du Châtelet). On croise avec bonheur le souvenir de Nicolas Flamel et de Dame Pernelle près de la tour Saint-Jacques de la Boucherie, on s'étonne un peu plus de la présence d'un Balzac inventant des néologismes (il s'agit en fait de Jean-Louis Guez de Balzac, familier du salon de Rambouillet, premier "salon" parisien que présidait Catherine de Vivonne).

    J'ai bien envie de retrouver les nouvelles aventures de Jacques Chevassut dans le nouveau roman d'Hélène Clerc-Murgier : "La rue du bout-du-monde" !

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Ils ont lu ce livre

Du même auteur

La rue du bout du monde Helene Clerc-Murgier JACQUELINE CHAMBON

Voir tous les livres de Helene Clerc-Murgier

Autres éditions

Abbesses Helene Clerc-Murgier JACQUELINE CHAMBON

4

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com