à la nuit

Couverture du livre « à la nuit » de Olivier Beetschen aux éditions L'age D'homme
  • Date de parution :
  • Editeur : L'age D'homme
  • EAN : 9782825137697
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature française Romans Nouvelles Correspondance
Résumé:

Au fond d'une grotte, les membres d'une tribu sont frappés par l'exhortation d'une parole énigmatique. Celle-ci leur enjoint de briser le sort qui les tient courbés sous terre. Mais le message suscite la contradiction. Émane-t-il d'une divinité favorable, perfide ? Prêtresses, druides,... Lire la suite

Au fond d'une grotte, les membres d'une tribu sont frappés par l'exhortation d'une parole énigmatique. Celle-ci leur enjoint de briser le sort qui les tient courbés sous terre. Mais le message suscite la contradiction. Émane-t-il d'une divinité favorable, perfide ? Prêtresses, druides, guerriers vont tour à tour raconter les mythes qui leur paraissent devoir ouvrir des brèches dans l'obscurité. De leur perspicacité dépendra la survie de la horde.

Ainsi s'amorce l'entrelacs de légendes qui, s'amplifiant au fil des obstacles, se mue en un grand fabulaire. L'impact des récits va mettre en branle les clans eux-mêmes et les précipiter dans une migration peu ordinaire. Quelle figure se révélera, au terme du parcours, l'instigatrice de leur départ ?

« Le recours à l'imagerie mythologique celte (si j'emploie le mot d'"imagerie», ce n'est pas par dédain de la culture de l'auteur - culture que je ne possède pas - mais pour marquer qu'il ne s'agit pas d'une "croyance») n'est pas une complaisance à l'égard du pittoresque, pas plus que ne l'est la célébration des cultes maoris, par Victor Segalen, dans Les Immémoriaux. Mais il est tout aussi critique que ce dernier à l'égard des convictions occidentales. Restaurer, imaginairement, le monde celte, comme restituer la vision du monde de peuples christianisés d'office, c'est contester la règle d'autorité qui veut que le monde occidental soit latin, que l'origine de la pensée soit la flaque méditerranéenne, solaire au temps d'Hésiode et progressivement nauséeuse, et que l'univers entier se soumette à ce modèle. S'il avait travaillé la langue américaine, Olivier Beetschen aurait pu reprendre les parlers indiens. » Jean Roudaut

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

La Dame Rousse Olivier Beetschen CONTEMPORAINS

Voir tous les livres de Olivier Beetschen

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine