A comme association t.6 ; ce qui dort dans la nuit

Couverture du livre « A comme association t.6 ; ce qui dort dans la nuit » de Erik L'Homme aux éditions Gallimard-jeunesse

4.777777777

9 notes

  • Nombre de page : 192
  • Collection : Folio junior
  • Genre : Littérature jeunesse Romans / Contes / Fables Poche
Résumé:

Walter, le directeur de l'Association, a disparu. La troublante stagiaire Nina est en danger. De faux Agents traquent un sorcier joueur de tambour dans le métro. De vrais vampires organisent une fête sanglante dans un manoir de banlieue... Accompagné de son fidèle sortilège Fafnir et... Lire la suite

Walter, le directeur de l'Association, a disparu. La troublante stagiaire Nina est en danger. De faux Agents traquent un sorcier joueur de tambour dans le métro. De vrais vampires organisent une fête sanglante dans un manoir de banlieue... Accompagné de son fidèle sortilège Fafnir et d'Ombe, qui lui prodigue toutes sortes de conseils bizarres, Jasper remonte une piste semée de cadavres...

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.25

    Sans surprise, je n’ai pas pu m’empêcher d’enchaîner les tomes. Je suis dans une période très speed, et les livres de cette saga sont courts et délicieusement tentants ! Ce qui dort dans la nuit est tout aussi bon que les autres et dans la continuité du tome 5 : un peu tristounet, plus sombre et à tendance addictive !

    Après toutes ses aventures en solo, Jasper se ressource une journée avec sa mère, dans son appartement luxueux. Mais le lendemain, il se rend à son rendez-vous avec Mademoiselle et Rose et Walter. Seulement en arrivant, personne ne vient lui ouvrir. Et c’est le début d’un nouveau mystère, de nouvelles aventures.

    J’ai tout autant apprécié ce 6eme opus qui reste dans la lignée des suivants. Les problèmes s’accumulent, de nouveaux personnages ramènent leurs fraises et les questions deviennent tellement étouffantes qu’on se demande comment l’auteur va réussir à démêler tout cela. Le plus difficile, c’est qu’on n’a presque aucune piste, car les incidents ne semblent pas avoir de lien les uns avec les autres. Ajoutez à cela l’Association qui perd complètement pied : une Mademoiselle Rose dépassée et un Walter introuvable. Et Jasper doit improviser avec tout ça.

    Encore une fois, ces 200 pages se dévorent à grande vitesse. Tout devient assez bizarre, et même si j’avais des hypothèses, je n’arrivais pas à imbriquer tous les éléments comme il fallait, c’était assez étrange. J’ai eu cette sensation qu’Erik L’Homme nous donnait les pièces d’un grand puzzle. On a toutes les réponses à nos questions sous les yeux, mais il manque un élément clé pour qu’on arrive à faire les embranchements. Du pur génie !

    En fait, ce tome est un tome de transition. Rien n’est résolu, tout reste à élucider. On finit par se prendre pour un détective et c’est vraiment plaisant. Mais ce n’est pas tout. L’auteur nous laisse entrevoir ce qui se passe du côté de Mademoiselle Rose. On suit ses inquiétudes et les moyens qu’elle met en oeuvre pour percer les mystères. C’est ainsi que l’on fait la connaissance de Nina et Jules, d’autres agents stagiaires aux pouvoirs intrigants. Le fait de suivre leur avancée nous donne une longueur d’avance sur Jasper et sa propre mission, qui s’interroge parfois sur ce que nous savons déjà, en temps que lecteurs.

    Concernant Jasper, il m’amuse toujours autant. Il est jeune, parfois esclave de ses propres hormones, mais aussi extrêmement brillant dans son domaine. Et je l’adore parce qu’il ne se prend pas au sérieux, il sait que ses prédispositions sont exceptionnelles, mais il reste humble et ça ne le rend pas orgueilleux pour autant. Pour toutes ces raisons, je l’adore et j’en redemande ! J’aime aussi beaucoup sa relation avec Ombe qui s’affirme, leur complicité et leurs échanges. Un personnage reste tout de même un grand mystère pour moi : Nina. Je ne la trouve pas du tout naturelle et très gnian-gnian. Est-ce que ça cache quelque chose ? Affaire à suivre…

    Le final de ce roman est tellement accrocheur qu’on ne peut pas s’empêcher de foncer tête baissée dans le tome suivant (ce que j’ai fait !). Une fin extrêmement frustrante, mais aussi saupoudrée d’une grosse dose de tristesse, car l’Association se voit encore amputée d’un membre.

    En résumé, un récit toujours aussi rythmé avec de la magie à profusion. Un auteur qui n’en finit pas de nous surprendre et de nous faire rêver. Une plume magnifique et des personnages de plus en plus mis à nu. J’en redemande et je fonce lire la suite !

    Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/jeunesse---young-adult/a-comme-association-tome-6-ce-qui-dort-dans-la-nuit-erik-lhomme

  • 0.25

    Ce tome 6 m'a totalement charmé, drôle et un peu gore par moment, je l'ai dévoré. Pleins de mystères, j'aimerais bien savoir le fond de tout ça. Que veut le chamane à Walter? Pourquoi Walter est complètement fou? Qu'arrive-t-il à Jasper quand il dort? Et pour Ombe? Vivante ? Morte? Jasper a-t-il des hallucinations?
    Et pas beaucoup de réponses. En plus la fin est franchement sadique. Il me faut le tome 7 !!!!!

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Cochon rouge Erik L'Homme GALLIMARD-JEUNESSE

Voir tous les livres de Erik L'Homme

Autres éditions

A comme association t.6 ; ce qui dort dans la nuit Erik L'Homme GALLIMARD-JEUNESSE

4.777777777

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine