96 heures ; un commissaire en garde à vue

Couverture du livre « 96 heures ; un commissaire en garde à vue » de Christophe Gavat aux éditions Michalon

5

1 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Michalon
  • EAN : 9782841866922
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 283
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Sociologie Faits de société, Témoignages contemporains, Actualité, Biographies
Résumé:

En Octobre 2011, des policiers lyonnais et grenoblois, dont le commissaire de police Christophe Gavat, alors chef de la P.J. de Grenoble, sont placés en garde à vue pendant quatre jours et mis en examen pour « association de malfaiteurs », « trafic de stupéfiants », « détournement de... Lire la suite

En Octobre 2011, des policiers lyonnais et grenoblois, dont le commissaire de police Christophe Gavat, alors chef de la P.J. de Grenoble, sont placés en garde à vue pendant quatre jours et mis en examen pour « association de malfaiteurs », « trafic de stupéfiants », « détournement de scellés » et « vol en réunion » ; dans le cadre de « L'affaire Neyret ». L'Inspection générale des services (IGS) suspecte les policiers d'avoir détourné de la drogue, sur ordre de leur supérieur le commissaire divisionnaire Michel Neyret, numéro deux de la Police Judiciaire de Lyon, afin de rétribuer des indicateurs.

Pendant ces 96 heures, il fait le bilan de ses 25 ans de carrière.

Un monologue intérieur, sur le boulot de flic où se mêlent anecdotes et réflexions sur le quotidien : il faut côtoyer sans cesse la mort, celle des victimes, celle du collègue qui se suicide et celle du voyou qu'on a dû descendre. Il raconte la vie de famille réduite à peau de chagrin, la règle de l'oubli immédiat et nécessaire, les rencontres étonnantes, le mépris de certains, l'admiration d'autres. Il explique les violences subies en permanence, les missions ingrates, les tentations, la ligne jaune à ne pas franchir, les injustices quand le flic devient bouc émissaire, la complexité du système judiciaire, les vices de procédure, les enquêtes, le rôle des informateurs, les planques, les filatures, les rapports.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.25

    De l’autre côté du miroir

    L’affaire « Neyret » a fait couler beaucoup d’encre chez les journalistes en 2011 mais, que se passe-t-il de l’autre côté du miroir, quand un flic passe 96 heures en garde à vue? Quand un passionné ne peut plus exercer son métier -défendre et protéger les français- ni même parler à ses collègues?!

    Christophe Gavat commissaire avec une longue carrière derrière lui nous le raconte. Il fait aussi le bilan de sa carrière avec des moments plutôt drôles, d’autres tristes ou très émouvants. Ses rencontres et amitiés avec des gens du côté fréquentable ou non (un avocat ami de longue date, un jeune homme atteint d’un cancer, un malfrat au grand cœur, des collègues passionnés ou dépressifs…).

    Le tout dans un style qui se lit très bien et vite tellement on est accro. Il arrive à mettre de l’humour sur une situation qui aurait pu le détruire à cause d’une procédure et d’un dossier qu’il qualifie lui même de «monté à l’envers» !

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Ils ont lu ce livre

Du même auteur

Flic un jour flic toujours ; la 97e heure Christophe Gavat MICHALON

4

Voir tous les livres de Christophe Gavat

Autres éditions

96 heures ; un commissaire en garde à vue Christophe Gavat J'AI LU

5

Voir toutes les éditions