40 ans, 6 morts et quelques jours

Couverture du livre « 40 ans, 6 morts et quelques jours » de Victor Rizman aux éditions Emotion Works

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Emotion Works
  • EAN : 9782953346107
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 292
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Policier / Thriller grand format
Résumé:

Il suffira d'un sac poubelle au clair de lune pour révéler les 40 ans vides de sens d'un publicitaire père de famille.
Décidé à changer de vie et à dépasser le point de non-retour, le coup de feu ponctuant son anniversaire lui ouvre la voie.
Caché derrière Melinda286, traquant ses... Lire la suite

Il suffira d'un sac poubelle au clair de lune pour révéler les 40 ans vides de sens d'un publicitaire père de famille.
Décidé à changer de vie et à dépasser le point de non-retour, le coup de feu ponctuant son anniversaire lui ouvre la voie.
Caché derrière Melinda286, traquant ses victimes sur un site de rencontres, il entreprend une série d'exécutions brillamment mises en scène, parallèlement à ses dernières animations commerciales pour la marque de petfood dont il a la charge.
Aspiré dans son sillon, Vulcain Sanglar semble échapper à la tourbe de son existence en assurant la couverture presse des crimes.
Puisant largement dans son étrange univers, il enrichit la symbolique des meurtres, étoffe l'histoire pour garder la première page.
Le capitaine Jo'l Schmidt, lui, n'attend plus rien, même s'il croit reconnaître une fois encore cette satanée petite musique qui lui dit que tout est trop évident et lui a déjà coûté plus que sa carrière.
Précipités dans le tourbillon du "Scarabée" ces trois hommes se verront secoués et confrontés à leur image.
Chacun utilisera cette opportunité pour tenter d'y voir plus clair, progresser et envisager de nouvelles relations avec les femmes qui les entourent.
A l'abri de l'intrigue policière, entre Internet et Egypte ancienne, les mirages de la communication et les vertiges des introspections, les personnages oscillent entre leur désir de "savoir" et celui de "croire".
Le temps de compter jusqu'à 6 et leur vie aura changé.
Construit à la manière d'un film, le roman cache derrière le suspense une exploration cynique des états d'âme actuels du "quadra-boomer" occidental.
Une intrigue policière qui transgresse les règles du genre en redonnant tout son sens à la manipulation.

Donner mon avis

Le courrier des auteurs

Victor Rizman répond à nos questions ! (03/09/2010)

1) Qui êtes-vous ? ! Victor Rizman commence son histoire dans les Vosges. Mis au monde par une sage femme dans un HLM flambant neuf, il vit cependant une enfance sans problèmes ( ?) Carnet de santé : À jour de ses vaccins. Une ou deux chutes de vélo, un bras presque cassé, rougeole carabinée, amygdalectomie. les visites trop régulières chez le dentiste lui apprennent très tôt à maîtriser la douleur. Premiers souvenirs : un escargot en Faïence qui escalade une villa et un grand bonhomme avec un képi sur la tête les bras en V à la télé, une pince à linge gelée qui crie dans le jardin de sa grand-mère. La télé reste en noir et blanc un bon moment et diffuse surtout des épisodes de Zorro et des matchs de catch quand ses parents sont au cinéma. L'adolescence : Néant, un peu de scoutisme avec des anars-écolos pour faire des marches rythmées par "Tous ! Tous ! Tous à Malville le 22 juin" ou "Ce n'est qu'un début, continuons le combat !", bricole une radio pirate sur cassette, monte ses premiers spectacles. Parcours Scolaire & militaire : Le collège et le lycée l'embêtent, il leur rend assez bien. L'éducation nationale s'en débarrasse fort logiquement assez tôt. Il effectue ses trois jours, le médecin militaire le classe P4 et le rend aussitôt à la vie civile. 1984, Il débute une carrière dans le théâtre, auteur et de metteur en scène avec sa propre compagnie, réalise plusieurs happenings remarqués par FR3 et deux pièces de théâtre qui feront écrire à la presse : "Son texte a des airs de Modiano..." "A imposé sa voix, admirable et limpide. Chargée de promesses..." "Le texte est beau. Il s'enroule. Autant d'émotions font une révélation". 1988, Les hasards de la vie le mènent à Berlin puis à nouveau en France, où il glisse dans la communication et monte son agence. Le positionnement créatif et décalé fonctionne. Il conseille avec un certain succès de grandes entreprises, gagne quelques premiers prix et un prix spécial du jury pour sa créativité, ouvre même une agence à New York. 2005, certainement lassé, il quitte la communication pour écrire son premier roman et aller à l'Université pour enseigner. 2008, La nature lui offre un bel AVC qui laisse les services neurologiques perplexes mais lui confirme sa bonne étoile. 2009, Son passeport passe le cap des 50 tampons attestant un nombreux séjours aux USA où il écrit actuellement un second roman C'est Vraiment l'hiver pour les singes et réfléchit à une prochaine aventure dans le design et le conseil post-crise. La traduction de 40 ans, 6 morts et quelques jours... en anglais lui permet de travailler sur son adaptation cinéma. 2) Quel est le thème central de ce livre ? La crise de la quarantaine, vécue de façon plus ou moins aigüe par les trois personnages masculins du livre, Au-delà de l'intrigue policière, un roman au coeur de la communication, explorant les limites de la manipulation. Une histoire d'hommes qui doutent et qui cherchent mais qui ne s'épargnent pas dans leur introspection. 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? «Un jour, vous vous réveillez et vous réalisez que l'enfant qui sommeille en vous ne se réveillera plus. Il est mort !» 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? Une musique tzigane à la Kusturica jouée par un magnétophone à cassettes posé sur le siège passager d'une berline roulant de nuit sur l'autoroute. 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? Après avoir oeuvré 18 ans dans l'univers de la communication et le sentiment d'avoir frôlé quelques fois les limites de la manipulation, Il me semblait intéressant de réfléchir au rapport entre croire & savoir, à la force des images et des histoires dont se nourrit à outrance la société actuelle. Pour avoir passé les 40 ans et raté ma crise d'adolescence, je voulais explorer et peut-être aussi exorciser la fameuse «midlife crisis» si populaire aux USA et presque tabou en France. Parce que j'ai écrit pour le théâtre, mis en scène, dirigé des acteurs, je voulais donner corps à un scénario, animer des personnages et leur donner une belle humanité, une vraie proximité. Enfin parce que j'aime les histoires de méchants pas si méchants, le suspense et les surprises, j'en suis venu à écrire toutes ces lignes. Alors que partager, l'espoir, la vie bien sûr ! Et l'observation que j'en fait, c'est pourquoi le roman parle d'hommes quarantenaires un peu perdus dans leur vie, de communication sous toutes ses formes, de manipulation, de tentatives de s'élever, de croire encore à ses rêves...

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com