365 proverbes expliqués

Couverture du livre « 365 proverbes expliqués » de Collectif aux éditions Chene

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Chene
  • EAN : 9782812302473
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Lettres et linguistique Poche
Résumé:

Les proverbes disent ce que le peuple pense. Proverbe suédois. Nous connaissons un bon nombre des 365 proverbes présentés dans cet ouvrage. Mais leur origine nous échappe très souvent. Et nous ignorons la plupart du temps comment nos voisins européens ou plus éloignés expriment la même... Lire la suite

Les proverbes disent ce que le peuple pense. Proverbe suédois. Nous connaissons un bon nombre des 365 proverbes présentés dans cet ouvrage. Mais leur origine nous échappe très souvent. Et nous ignorons la plupart du temps comment nos voisins européens ou plus éloignés expriment la même idée. Ces confrontations se révèlent souvent très amusantes. Quelques exemples ? Le sage sait qu'il est fou de vouloir être sage tout seul. La sagesse nous conduit à ne jamais négliger l'entourage. Cette vérité est illustrée avec saveur en Europe centrale : « Si une personne te dit que tu es un cheval, n'y prête pas attention. Si deux personnes te disent que tu es un cheval, commence à dresser l'oreille. Si trois personnes te disent que tu es un cheval, cours t'acheter une selle ». Chat échaudé craint l'eau froide Le chat, très proche de l'homme, se taille un beau succès dans la littérature proverbiale. « Échaudé » signifie « brûlé par de l'eau chaude ». Les Serbes disent : « Celui qui a été brûlé par le lait a peur du yaourt. » Les Grecs expriment la même idée autrement : « Celui qui s'est brûlé en mangeant trop chaud, souffle même sur un morceau froid. » Le sens est toujours le même : celui qui a été victime d'une tromperie devient méfiant. Attends d'avoir traversé la rivière pour dire au crocodile qu'il a une bosse sur le nez. Ce proverbe africain peut se rencontrer sous cette autre forme, assez voisine : « Tant que l'on n'a pas traversé la rivière, on n'insulte pas le crocodile. » (baoulé, zoulou) L'Europe, assez pauvre en crocodiles, n'a pas retenu la formule, mais l'histoire de la peau de l'ours que l'on vend avant « qu'on ne l'ait mis à terre » n'en est pas très éloignée. Sur ce point, on s'en remettra à La Fontaine (Fables, V, 20) qui, s'il avait quitté les ors de Versailles pour les contrées d'Afrique, eût certainement composé un apologue montrant un insouciant zoulou relâchant son effort alors que la rive n'est pas atteinte. Alors le méchant crocodile... Chaque double page est illustrée avec humour d'éléments de gravures modernisés par la couleur.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Spider-man t.1 ; les illusions perdues Collectif PANINI

Voir tous les livres de Collectif

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine