24 heures pour convaincre une femme

Couverture du livre « 24 heures pour convaincre une femme » de Philippe Lacoche aux éditions Ecriture

3

1 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Ecriture
  • EAN : 9782359051988
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 320
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature française Romans Nouvelles Correspondance
Résumé:

Elle revient de Paris. Elle lui apprend qu'elle a rencontré un autre homme.
Lui est près du feu.
Dehors, il fait déjà presque nuit. C'est la fin de l'automne. Il est 18 heures.
Le compte à rebours a commencé : il se donne vingt-quatre heures pour tenter de la convaincre de rester... Lire la suite

Elle revient de Paris. Elle lui apprend qu'elle a rencontré un autre homme.
Lui est près du feu.
Dehors, il fait déjà presque nuit. C'est la fin de l'automne. Il est 18 heures.
Le compte à rebours a commencé : il se donne vingt-quatre heures pour tenter de la convaincre de rester auprès de lui.
D'interrogations en souvenirs, d'éclats de voix en pardons, les deux amants se déchirent, se consolent, s'éloignent, pour mieux se retrouver, se plongent dans le passé pour éviter de voir l'avenir.
Ce couple en péril tente de comprendre, de répondre à la question, celle que tous se sont un jour posée : comment en sommes-nous arrivés là ?

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.15

    Pierre Chaunier attend Géa qui doit rentrer de Paris. Dans la maison achetée par le couple, il guette le retour de la jeune femme, sa compagne depuis six ans, qui, à son arrivée, lui annonce brutalement qu'elle le quitte pour un autre. Un étrange décompte commence alors pour Pierre, un décompte de 24 heures aux cours desquelles il erre au rebours du présent et égrène les souvenirs de ces six années. Colère, incompréhension, refus, déni, marchandage... les réactions de Pierre se lisent comme les étapes d'une perte, d'un deuil qui est à la fois celui d'un amour, celui d'une femme et celui de sa jeunesse. En faisant émerger les souvenirs qui jalonnent leurs six années d'amour, il discerne les fêlures qui, peu à peu, ont fragilisé leur complicité. Ce n'est finalement pas vraiment à convaincre Géa que Pierre consacrera ces 24 heures, mais plutôt à reconquérir un temps qui lui est devenu ennemi, à l'avance étranger puisque vécu sans Elle.
    Malgré l'exergue et le clin d'oeil du titre, c'est moins Stefan Zweig que René Fallet qu'évoque,pour moi, ce roman de Philippe Lacoche, le René Fallet de "L'Angevine" qui trouvait dans l'amour fou un moyen d'échapper à la mort et qui exposait et explosait son chagrin dans ses romans de la "veine whisky". Il y a davantage de retenue pour parler d'amour chez Philippe Lacoche. Les cris, le sang et les larmes sont évoqués de manière plus feutrée, comme étouffés par le "tic-tac" omniprésent du temps assassin. Mais sous la mélancolie circule un élan vital, l'urgence de vivre et d'aimer.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Ils ont lu ce livre

Du même auteur

La maison des girafes Philippe Lacoche ALPHEE.JEAN-PAUL BERTRAND

Voir tous les livres de Philippe Lacoche

Autres éditions

24 heures pour convaincre une femme Philippe Lacoche ECRITURE

3

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com