20 histoires d'amour... et de sexe

Couverture du livre « 20 histoires d'amour... et de sexe » de Collectif aux éditions La Musardine

3

1 note

  • Date de parution :
  • Editeur : La Musardine
  • EAN : 9782842715434
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
  • Nombre de page : 250
  • Collection : Osez
  • Genre : Poche érotique
Résumé:

"L'infidélité, les sex-friends, le libertinage, c'est très excitant, mais le sexe entre amoureux, ce n'est pas mal non plus, n'est-ce pas? C'est en tout cas ce qu'ont voulu nous prouver les auteurs de la collection ""Osez 20 histoires"" dans ce nouveau volume, exclusivement consacré à... Lire la suite

"L'infidélité, les sex-friends, le libertinage, c'est très excitant, mais le sexe entre amoureux, ce n'est pas mal non plus, n'est-ce pas? C'est en tout cas ce qu'ont voulu nous prouver les auteurs de la collection ""Osez 20 histoires"" dans ce nouveau volume, exclusivement consacré à l'Amour avec un grand A, décliné sous ses formes les plus chaudes dans 20 nouvelleS avec un grand S comme Sexy, Sensuelles, Salées, Sulfureuses, Sauvages...
Qu'on se le dise, les romans à l'eau de rose mielleux et nunuches n'ont pas le monopole du coeur : l'amour sa marie très bien aussi avec la littérature érotique la plus débridée. Et sous ses airs de petit ange jovial et boudiné, Cupidon se révèle être un fieffé coquin !"

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.15

    Recueil de nouvelles qui ont toutes en commun, comme le titre l'indique, l'amour et le sexe et la Saint Valentin. La fête des amoureux est le déclencheur de toutes ces histoires, le point de départ des ébats des uns et des autres.
    Comme tout recueil de nouvelles, il est assez inégal, mais point inintéressant. Certaines sont coquines, d'autres plus franchement sexuelles, mais même si c'est le thème principal du livre, elles ont toutes un contexte qui fait -ou pas- la différence. Je ne vais pas vous jouer les vierges effarouchées et vous dire que le contexte est ce qui est le plus important des histoires : je faisais ça il y a longtemps, j'achetais la revue Newlook, uniquement pour ses reportages et bien sûr pas pour ses filles (très) dénudées (que celui -ou celle- qui n'a jamais pareillement pêché me jette un commentaire vachard...).
    Prenons par exemple la première nouvelle, d'Octavie Delvaux, Ça chauffe en cuisine, les scènes de sexe ne m'ont pas plu du tout, le SM c'est pas mon truc et la bougie dans le fondement non plus ! Pour moi, la bougie, ça sert à éclairer. En plus, si elle casse, ça ne doit pas être facile à aller récupérer, quoiqu'avec la mèche... Mais la fin de la nouvelle est bien vue et donne une certaine humanité à la femme dominatrice.
    - Le vol d'Icare (Frida Ebneter) : romantisme et érotisme, un peu stéréotypée, mais pas mal
    - Les amours de Malaville (Anne de Bonbecque) : les tribulations plutôt joyeuses d'un couple en goguette dans la campagne française : humour en sus (si je puis m'exprimer ainsi)
    - Fraises alla puttanesca (Julie Derussy) : comment une femme qui ne sait pas cuisiner sait recevoir son amant avec un dessert inédit. Léger et drôle et appétissant.
    - Mon cadeau (Vincent Rieussec) : les mésaventures d'un patron de bar de nuit. L'auteur flirte là avec le roman noir dans un milieu propice aux débordements sexuels.
    - A une lectrice (Julie Derussy) : je n'aime point trop le genre épistolaire, mais cette lettre est romantique, enflammée, très soft (la nouvelle la moins torride)
    - Imprévu (Clarissa Rivière) : une rencontre à l'aéroport lors d'une grève de quelques jours va bouleverser Sophie et Jean. Moi, j'ai pris l'avion pour la première fois récemment, mais il n'y avait pas grève, et puis, de toutes façons, on était en famille, alors...
    - Le train de nuit (Frida Ebneter) : un train, un wagon couchette, une nuit.
    Voilà pour les nouvelles qui ont ma préférence. D'autres me sont plus difficiles d'accès, souvent par des scènes de sexe qui me laissent de glace. Profanation est cousue de fautes (un coup le héros se prénomme Julien, puis devient Romuald, pour ensuite préférer à nouveau Julien, puis encore Romuald.) La dernière (Daniel Nguyen) m'a totalement déprimé et fait rire (jaune) : un couple se voit pour une nuit torride. Surhomme, ou dopé ? Je n'ai pas compté leurs passages à l'acte, mais il y a de quoi me filer des complexes ! Bon, d'abord, une nuit blanche à mon âge, on récupère moins bien qu'à vingt ans. Mais une nuit blanche passée à des jeux érotiques, à des rapports divers et variés et nombreux, je frise l'attaque cardiaque et le priapisme ! Saint Viagra priez pour nous !
    Finalement, une bonne surprise que ce recueil de nouvelles érotiques qui tourne autour de la Saint Valentin et de l'amour. Pimentons un peu nos lectures, mais attention ce n'est pas un guide, encore une fois, la bougie, moi, je la préfère dans un bougeoir

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Ils ont lu ce livre

Du même auteur

Spider-man t.1 ; les illusions perdues Collectif PANINI

Voir tous les livres de Collectif

Autres éditions

20 histoires d'amour... et de sexe Collectif LA MUSARDINE

3

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com