15 mois et 5 jours ; entre faux gentils et vrais méchants

Couverture du livre « 15 mois et 5 jours ; entre faux gentils et vrais méchants » de Jego-Y+Gremillet-M aux éditions Grasset Et Fasquelle
  • Nombre de page : 134
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Pamphlets politiques Faits de société, Témoignages, Actualité, Biographies
Résumé:

15 mois et 5 jours. Une expérience ministérielle entre les faux gentils et les vrais méchants. C'est le récit d'un premier passage en tant que secrétaire d'Etat à l'Outre Mer pour Yves Jego, sarkozyste de la première heure. Entre une nomination annoncée par un coup de fil bref du... Lire la suite

15 mois et 5 jours. Une expérience ministérielle entre les faux gentils et les vrais méchants. C'est le récit d'un premier passage en tant que secrétaire d'Etat à l'Outre Mer pour Yves Jego, sarkozyste de la première heure. Entre une nomination annoncée par un coup de fil bref du Président de la République et une sortie brutale et remarquée du gouvernement par un appel, tout aussi bref, du Secrétaire général de l'Elysée. 15 mois en 5 jours pendant lesquels se déroule un mouvement social d'une ampleur jamais vue aux Antilles. Une crise politique lourde, mais qui ne finit pas en bain de sang, comme ce fut hélas souvent le cas dans les Dom-Tom. Une crise qui ouvre les yeux à Yves Jego : et si ceux qu'il voyait en alliés, en amis politiques, en soutiens se révélaient être de vrais méchants ? Ceux qui sapent le travail, ne pensent qu'à préserver leurs carrières, leur longévité politique. Rendant toute tentative de réforme impossible, en dépit de la feuille de route élyséenne..
Il y a le patronat local guadeloupéen, épaulé par des relais et des réseaux solides en métropole, qui joue un jeu trouble tout au long de la crise. Certains hauts fonctionnaires, qui préfèrent la solidarité de corps à l'action et la réforme. Et surtout le Premier ministre, François Fillon. Qui, à l'exception d'un coup d'éclat, est comme absent du gouvernement qu'il dirige. Au point de se demander, si, celui qui est souvent présenté comme une victime de l'omniprésidence sarkozienne, ne trouve pas profit à rester à l'abri de ses ministres pour durer, et construire son ambition. Des ministres qu'il use, qu'il méprise et lâche sans feuille de route, dans des situations difficiles.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com