1052 ; l'opéra aujourd hui ; novembre décembre 2016

Couverture du livre « 1052 ; l'opéra aujourd hui ; novembre décembre 2016 » de Collectif aux éditions Revue Europe

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Revue Europe
  • EAN : 9782351500835
  • Série : (non disponible)
  • Support : Revue
  • Nombre de page : 384
  • Collection : Revue europe
  • Genre : Lettres et linguistique Revues
Résumé:

Ce numéro d'Europe se propose de cerner les enjeux de l'opéra au XXIe siècle.
Tout en plongeant au coeur de quelques réalisations admirables qui ont marqué la dernière période, il interroge aussi le fonctionnement des institutions, la production des spectacles, les tensions entre... Lire la suite

Ce numéro d'Europe se propose de cerner les enjeux de l'opéra au XXIe siècle.
Tout en plongeant au coeur de quelques réalisations admirables qui ont marqué la dernière période, il interroge aussi le fonctionnement des institutions, la production des spectacles, les tensions entre patrimoine et création, ou encore l'avenir de l'opéra et de son public. Il s'attache également à mettre en perspective historique la mondialisation de l'opéra, c'est-à-dire l'implantation hors Europe d'un modèle lyrique né en Occident, précisément en Italie autour de 1600.
La fortune de l'opéra tient pour beaucoup à l'extraordinaire malléabilité et au potentiel d'adaptation d'un genre qui n'a cessé d'évoluer, de se transformer et de se ramifier sans perdre son noyau identitaire : une fable représentée sur scène via des personnages agissants, s'exprimant essentiellement par la voix chantée et soutenus par un accompagnement musical.
Jusqu'à une date récente, le répertoire patrimonial a dominé presque sans partage dans les maisons d'opéra. Aujourd'hui, les créations semblent moins rares mais inégalement réparties dans le paysage lyrique : elles restent sporadiques sur les grandes scènes internationales, tandis que d'autres lieux témoignent parfois d'une très grande vitalité. Certaines maisons d'opéras estiment que l'abondance des nouvelles productions suffit à prouver leur dynamisme. En réalité, la tension entre patrimoine et création est d'autant plus complexe qu'elle n'affecte pas de façon identique la musique et la mise en scène. À quelques exceptions près, l'opéra manifeste aujourd'hui une plus grande vitalité scénographique que musicale : les spectacles les plus marquants de ces dernières années sont des oeuvres du répertoire mises en scène par des artistes comme Patrice Chéreau, Olivier Py, Dmitri Tcherniakov, Krzysztof Warlikowski, William Kentridge ou Romeo Castellucci.
Il n'en reste pas moins qu'au cours des deux dernières décennies, de nombreux compositeurs ont su rétablir un rapport décomplexé au genre de l'opéra, comme en témoignent des carrières qui se construisent à nouveau dans l'espace quasi exclusif de ce genre : on songe, entre autres, au Belge Philippe Boesmans, au Hongrois Peter Eötvös, au Français Pascal Dusapin. Le défi reste de créer des oeuvres qui soient suffisamment fortes pour marquer leur temps et susciter des désirs de reprises.
Alors que la seconde moitié du XXe siècle n'en avait pas fourni un grand nombre, plusieurs opéras récents semblent promis à une belle postérité, au vu des multiples productions qu'ils ont déjà suscitées : citons L'Amour de loin de Kaija Saariaho, Powder Her Face et The Tempest de Thomas Adès, ou encore Written On Skin de George Benjamin.
L'une des questions aujourd'hui fondamentales, au sujet de l'opéra, n'est pas tant artistique, en réalité, que politique et financière. En France, les dotations de l'État baissent désormais, invitant les théâtres à rivaliser d'imagination pour continuer à être attractifs. Faut-il supprimer des productions pour limiter les coûts ? Proposer une offre plus abondante et plus variée afin de dynamiser son théâtre en attirant de nouveaux publics ? Telles sont les questions que se posent actuellement bien des directeurs d'opéra, à l'échelle régionale, nationale ou internationale, un défi majeur étant celui qui consiste à articuler culture de l'excellence, que porte traditionnellement l'opéra, et exigence de démocratisation.
Ce numéro d'Europe vient à point nommé pour nourrir salutairement la réflexion sur le présent de l'opéra et son devenir.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Spider-man t.1 ; les illusions perdues Collectif PANINI

Voir tous les livres de Collectif

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine