101 INVENTIONS JAPONAISES STUPIDES ET INUTILES

Couverture du livre « 101 INVENTIONS JAPONAISES STUPIDES ET INUTILES » de Jacky Goupil aux éditions Vents D'ouest

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Vents D'ouest
  • EAN : 9782869677470
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : Humour vents d'ouest
  • Genre : Humour grand format
Résumé:

C'est en utilisant une pierre pour taper sur un mammouth que le singe est devenu homme. Puis il y rajouta un manche, une poignée, une pointe en carbure de tungstène et un contrepoids réglable ergonomique, entrant ainsi dans l'ère moderne. Les progrès de notre civilisation se mesurent donc... Lire la suite

C'est en utilisant une pierre pour taper sur un mammouth que le singe est devenu homme. Puis il y rajouta un manche, une poignée, une pointe en carbure de tungstène et un contrepoids réglable ergonomique, entrant ainsi dans l'ère moderne. Les progrès de notre civilisation se mesurent donc à l'étendue et la variété du rayon bricolage du B.H.V. Seulement voilà, même en cette fin de siècle nos outils conservent un archaïsme intrinsèque : ils sont utiles ! Alors, pour sortir définitivement du moyen âge et poser les bases d'une civilisation nouvelle, un groupe de japonais a inventé le Chindogu, littéralement " outil bizarre ", la technologie au service de l'inutile, l'art pour l'art en quelque sorte... Les Chindogu sont des inventions qui à première vue devraient énormément simplifier la vie quotidienne, mais n'en font rien ! Le premier commandement de la charte du Chindogu l'oblige à être inutile tout en apportant une solution à un problème donné. Cela nous donne le téléphone-haltère, le refroidisseur de pâté pour chat, le compteur de bouchées, le parapluie à chaussure ou la cravate-portefeuille. "101 inventions japonaises inutiles et farfelues" présente toutes ces petites merveilles d'humour et de technologie car, pour exister, le Chindogu doit impérativement avoir été fabriqué quel qu'en soient le prix et la complexité. C'est cette réalité qui distingue le Chindogu du célèbre "Catalogue des objets introuvables" de Carelman. L'absurde et l'imagination de tous ces objets permettra de découvrir un art surréaliste, drôle et cynique, qui, à n'en pas douter, fera des adeptes aux quatre coins de l'occident. A quand le capteur de pression pour camembert ou la fourchette-télécomande ? Un ouvrage hors-série du catalogue Rictus, cartonné et tout en couleurs.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine