Amitié entre 2 ado dans le Naples pauvre dans les années 50

Francine POITEVIN le 11/01/2017 à 17h14 sur le livre L'amie prodigieuse

Je ne sais pas d'où vient le succès planétaire de ce livre et de sa série. Je me suis bcp ennuyée à sa lecture. C'est bien écrit mais sans surprise et sans intérêt, cette histoire. Il me semble que c'est une affaire de marketing avec son auteur Elena Ferrante qui se cache , ou comment faire le buzz autour de la sortie de mon livre !......

  • Danièle Lecuppre le 12/01/2017 à 01h00

    Bonsoir Francine, moi aussi je suis méfiante quant aux livres supposés être exceptionnels, et pourtant j'ai lu les deux premiers tomes sans ennui, et avec bonheur (mes fiches de lecture), le troisième attend que je termine"Les Furies", et je vais repartir avec ardeur pour la suite des histoires de nos deux italiennes!

  • philippine ravioli le 13/01/2017 à 01h24

    Bonsoir Francine ! De mon côté on me l'avait trop vendu, si bien que j'ai été déçue à la lecture. Malgré tout je trouve que c'est un bon livre : le succès réside souvent dans la simplicité. Chez Elena Ferrante pas de fioriture, et en contrepartie une impression de sincérité et d'authenticité qui maintient l'intérêt pour ses personnages. Et surtout, j'ai aimé la rudesse et l'ambiguïté de la relation qu'entretiennent les deux jeunes filles, loin des clichés féminins.

  • Christine GAZO le 13/01/2017 à 22h18

    ...je viens juste de le commencer (p.62) !!! ton commentaire m'inquiète un peu...!

  • Sofi C le 16/01/2017 à 18h55

    Je n'ai su qu'après avoir lu le premier tome que l'auteure était un pseudo et ne voulait pas se faire connaitre.
    On ne m’a pas non plus survendu cette quadrilogie dont je viens de finir le tome 3 et oui je suis l’amie prodigieuse addict. Je comprends très bien le succès car des les premières pages je me suis sentis happée par l’histoire de ces deux fillettes ce qui ne m’arrive pas si souvent en littérature. Si Elena Ferrante n’est pas la plus grande écrivaine du siècle, ses personnages, son sens du récit sont diablement attachants comme sa manière de nous faire réfléchir à ce qu’est l’amitié, l’engagement politique ou la place de la femme dans des sociétés encore patriarcales.

  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com