Une parodie de roman d’espionnage : on marche ou on lâche ?

lecteurs.com le 05/02/2016 à 12h00 sur l'article Echenoz réinvente Mata Hari

Echenoz un dieu sacré de la littérature, qu’en pensez-vous vraiment ?

  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • Dominique JOUANNE le 07/02/2016 à 16h28

    On pourrait dire d’ «Envoyée spéciale » qu’il s’agit d’une parodie de roman d’espionnage décalé, amusant, distrayant et dépaysant mais au-delà de cela, ce livre est un énième tour de force de ce grand écrivain qui réussit à produire un roman graphique sans graphisme ! Bien que nous apprenons par l'auteur qui reste en marge et s'adresse de temps en temps au lecteur, qu'il s'agit d'un making of, j'ai eu l’impression de lire une bande dessinée qui rappelle effectivement une histoire des Pieds Nickelés... C'est avec le talent exceptionnel et la plume virtuose de Monsieur Echenoz, que les illustrations se succèdent en nombre, riches, fournies et fignolées. Le dessin et la caricature sont bien présents. Les scènes se suivent cadre après cadre avec des images détaillées où campent des personnages fort bien dessinés et coloriés. Les dialogues sont comme des paroles envoyées dans des bulles de BD. Quel tour de force !
    Bien sûr Jean Echenoz est un grand maître de l’écriture et ce roman ne fait pas exception quant à sa maîtrise de la construction du texte, sa recherche de vocabulaire exceptionnel et ses phrases ciselées sachant si habilement couler et se faufiler dans l’embouteillage des mots avec des prouesses grammaticales toujours si remarquables. L’humour omniprésent en fait une lecture rafraichissante et amusante.
    Jean Echenoz, un dieu sacré: non. Mais un styliste hors pair et un grand maître de l'écriture : oui!!

  • Sofi C le 06/02/2016 à 00h19

    Je n'ai jamais lu d'Echenoz et je ne vois pas bien ce qu'il a pu écrire. Honte sur moi.
    Il va falloir que je répare ça un jour.

  • Danièle Lecuppre le 05/02/2016 à 14h44

    Dieu sacré ! peut-être pas quand même! mais en ce qui me concerne je guette "le dernier Echenoz" avec gourmandise, et ...à ce jour, je n'ai jamais été déçue... Rien n'est immuable.
    J'y trouve à chaque fois la sobriété de ton , d'écriture, juste ce qu'il faut d'ironie et de recul sur le sujet traité, enfin tout me convient et ce tout représente bien les Edts de Minuit, bien précieuses.