choix de livres

Loïc Chabut le 04/02/2016 à 18h52

Bonjour, Il y a les lecteurs qui lisent le premier livre qui leur passe sous la main, par soif de lecture, et il y a les lecteurs qui veulent tout lire et ne se décident jamais. Pour ma part, je suis un peu de ces derniers, je commence une quinzaine de livres et avant d'en finir cinq, j'en aurai commencé au moins quinze autres. Comment choisissez-vous votre prochain livre de lecture ? Quels critères appliquez-vous ? Un livre qui puisse vous aider dans votre vie, ou simplement un livre à sensations pour vous emporter loin des complications de la vie quotidienne ? Un témoignage de vie comme Les cerfs-volants de Kaboul ou une fiction genre Harry Potter ?

  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • Danielle MAITRE le 21/03/2016 à 11h28

    Bonjour, et bonne semaine ensoleillée
    mon choix de livre se porte toujours sur l'originalité du titre ou de la couverture ... mais souvent l'intérieur ne vaut pas l'extérieur !! Il m'arrive pourtant de faire de jolies découvertes.

  • Loïc Chabut le 10/02/2016 à 11h07

    Merci Sophie pour la suggestion à propos des livres du prix Orange. J'y avais pas pensé.
    Malheureusement, je vis à Rome en ce moment pour mes études, et ça m'étonnerait qu'il y ait bcp de bibliothèques avec ce genre de livres ici..:)
    Et je viens de regarder, pour participer, il faut habiter en France..

  • Loïc Chabut le 10/02/2016 à 11h01

    Ce commentaire a été supprimé

  • Loïc Chabut le 10/02/2016 à 10h59

    Je suis d'accord avec pas mal de ce qui est dit, c'est vrai que la littérature est d'abord faite pour détendre, et amuser.
    Mais il y a aussi tout un sens formatif je pense, qu'on ne peut pas laisser de côté. C'est cool la fiction de temps en temps, et c'est bien pour se changer les idées. Mais si on se rappelle de peu de livres du genre d'Harry Potter (passionant, je ne le dénie pas, j'ai lu les 7 !) qui ont été écrit il y a 200 ans, c'est bien qu'un livre comme Les Misérables (V. Hugo), le Comte de Monte-Cristo (A. Dumas) ou Orgueil et Préjugés (J. Austen) transmettent, depuis qu'ils ont été écrits, plus que, par exemple, Night School (C.J. Daugherty) :)!
    Mais plus de quoi ? plus de valeurs diraient certains, je dirais plus d'Histoire. Non pas pour être des romans historiques, ou pour nous parler de leur temps, à la rigueur on s'en fiche pas mal de comment se passait les bals à l'époque de J. Austen en Angleterre (à tel point que l'auteur ne prend même pas la peine d'indiquer précisément à quelle époque se situe l'histoire), on a les manuels d'histoire pour ce genre de choses.
    Je veux plutôt parler d'autre chose. On s'est tous déjà demandé à quoi sert notre vie, ou où allons-nous, d'où venons-nous, etc. Bon, comme c'est qqch qui arrive à tout homme, ceux du passé y ont eux aussi pensé, et certains ont écrit leurs réponses pour nous (je dis bien leur).
    Alors, autant en profiter ! Désolé de citer encore Les Mis., mais je crois que c'est mon livre préféré.. V. Hugo montre, à travers un récit aussi captivant qu'Harry Potter (au moins pour ceux de son époque, qui connaissaient les noms de rues auxquelles se réfère Hugo:)), deux réponses à cette crise existentielle : la réponse de Javert et la réponse de J. Valjean.
    La vie parfois est bien compliquée, alors, quand la fiction peut nous aider à nous dépatouiller un peu mieux, et de plus en nous divertissant, tant mieux !!!!

  • Sophie Moisy le 10/02/2016 à 09h58

    Je me retrouve un peu dans ce qui est dit. Pour ma part, il y a tout un tas de livres que je dirais incontournables (mais incontournables pour moi). Ces livres, je les trouve en suggestion dans différents journaux. Pour aérer l'esprit et la tête, moi j'adore les choses légères, les histoires qui finissent bien, les histoires où on s'identifie mais pas comme un témoignage difficile, non le protagoniste vit beaucoup péripéties mais ça se finit bien (enfin pour moi...). Effectivement tout cela est subjectif, il faut parfois prendre au hasard aussi, je le fais souvent dans ma médiathèque. Ce qui est sur, c'est lorsque je cherche un livre conseillé (donc du moment), celui-ci n'est jamais disponible avant plusieurs semaines et nous sommes tous des êtres uniques, il faut donc que nos lectures le soient aussi en quelque sorte.
    Pour ce qui est de commencer plusieurs livres en même temps, je suis de celle-là. Entre un polar, un essai politique, un roman, un roman historique, un essai philosophique, un essai sociologique sans parler de mes journaux qui s'entassent sérieusement, je ne sais plus où j'en suis... Mais je finis toujours, c'est une règle, cela peut prendre beaucoup de temps, mais il me faut terminer, j'en éprouve une grande satisfaction...
    Pour les suggestions, pour ma part, j'ai décidé de m'attaquer aux 30 livres du prix orange et comme vous l'avez deviné, aucun livre n'est disponible à la médiathèque avant plusieurs semaines, mais j'irais au bout. Pourquoi pas faire de même Loïc? Pleins de lecteurs du site échangent sur ces livres et je crois que c'est la partie que je préfère dans la lecture, les nombreux échanges derrière la solitude des pages.

  • Danièle Lecuppre le 05/02/2016 à 15h18

    Au siècle dernier...il y avait le livre du matin, genre, il me fait réfléchir, et puis les heures passant, on pouvait s'égayer un peu.
    La lecture , étant le plus souvent un moment de détente, tous les choix sont permis.Ce vice m'accompagne depuis si longtemps que s'y est adjoint une sorte de spécialisation, choisir les livres fait partie de l'expérience accumulée, de la connaissance des auteurs et de la curiosité toujours intacte de la découverte.
    J'ai conseillé des centaines de lecteurs en bibliothèque...mais je n'aime pas être conseillée; étrange paradoxe!
    Quant à terminer un bouquin , oui, toujours, on ne sait jamais!
    le seul abandonné en plusieurs décennies, aura été "Les Flamboyants" prix Goncourt de je ne sais plus quelle année, pourtant j'aime entendre P.Grainville, mais là l'intoxication a été sévère.

  • Sofi C le 04/02/2016 à 21h20

    Ouh la ce sont des questions bien compliquées. Le choix des livres est subjectif et vaste mais en même temps le choix est circonscrit aux sujets et choses qui nous attirent, nous parlent, à la sensibilité, l'éducation, au parcours de vie. Ça peut dépendre pour moi de l'actualité, de critiques ou de choses que j'aurais lu, entendu, vu ici ou ailleurs et de ma subjectivité. Dans une bibliothèque ou dans une librairie je vais choisir un livre suivant mon humeur du moment, mes préoccupations, la taille du livre, l'état de mon compte en banque, voir la vitesse du vent.
    Les trois derniers livres que j'ai lu sont "Soumission", "2084" et "La vie après Daech" qui ont tous un point commun et ne sont pas tous des romans mais dans un mois ça sera complètement différent... j'imagine. Je sais ce que c'est de ne pas finir des livres. Justement aujourd'hui je viens de finir les livres commencés que je trainais depuis des mois et j'en suis bien heureuse je vais pouvoir tourner la page et donc d'autres pages... ;-)

  • Geneviève Munier le 04/02/2016 à 20h51

    Le hasard, un titre, une couverture, une maison d'édition, un auteur... tout est bon. J'achète et j'empile. Mais quand je commence, en général, je vais au bout. En ce moment c'est "Je n'ai jamais eu de petite robe noire".