Sujet du livre

Nadia D'ANTONIO le 10/01/2016 à 13h22 sur le livre Meurtre à Tombouctou

J'ai commencé à lire "Meuretre à Tombouctou" de Moussa Konaté. L'auteur, né au Mali, n'a eu de cesse de parleer pour un continent souvent réduit à se taire. Ce livre raconte l'histoire d'un jeune Touareg retrouvé mort au pied d'un figuier, pas loin de Tombouctou. L'auteur met en scène un peuple qui défend farouchement ses traditions, loin des clichés sur l'Afrique mystérieuse. Il écrit ici un roman policier où l'on découvre que, dans les tribus touareg, les femmes ne disent rien mais n'en pensent pas moins. Si l'un de vous a lu ce livre ou connait cet écrivain, qu'en pense t'il ? En ce qui me concerne, je le découvre et je ne suis pas déçue.

  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • Nadia D'ANTONIO le 23/01/2016 à 15h14

    "Fatigué d'avoir couru toute la journée dans le ciel infini,
    Le soleil se hâte vers l'horizon où l'attend sa couche.
    Sautillant de joie, la lune se lève de son grabat
    Et se pavane dans le domaine du soleil.
    Mais, reposé, le soleil surgira de nouveau et la lune s'en ira honteuse.
    Si l'oiseau perd ses ailes que lui reste-t-il ?
    Si l'arbre perd ses feuilles à quoi sert-il ?
    Le vent a beau souffler peut-il emporter tout le sable du désert ?
    Si le dromadaire décide de s'en aller pour toujours,
    Que deviendra le Touareg ?
    Si la terre décide d'avaler tout son sel lui-même,
    Que deviendront les hommes ?
    L'enfant n'est pas le père ;
    Le père n'est pas l'enfant ;
    Le mari n'est pas la femme ;
    La femme n'est pas le mari ;
    Toute créature est unique, sortie de la main d'Allah,
    Quand viendra l'heure, toute créature s'en ira dans le royaume d'Allah.
    Que nul ne pleure l'âme qui s'envole,
    Car c'est Allah qui l'a rappelée".
    Citaton du livre relevée P.167

  • Nadia D'ANTONIO le 10/01/2016 à 13h25

    Excusez-moi, mais au début de mon texte j'ai fait une faute de frappe sur le titre. Il s'agit bien de "MEURTRE A TOMBOUCTOU". Désolée, mais je ne sais pas comment faire pour corriger mes textes. A bientôt.