Achats compulsifs

Dominique JOUANNE le 21/10/2015 à 12h24

Ayant décidé d'écluser ma MAL (Montagne à Lire), je me suis interdit de rentrer dans une librairie mais, que nenni! J'ai encore craqué. La passion de lire vous entraine-t-elle aussi à des achats compulsifs?

  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • Melfebe Dinand le 06/11/2015 à 10h36

    Je ne peux pas résister, soit je découvre la pépite en librairie ou même (et oui..) au rayon livre du supermarché du coin, soit j'en entends parler à la radio ou une de mes amies me le conseille et là, il me le faut, le livre ultime, celui qui va me faire vibrer et dont je me souviendrai toute ma vie. Donc moi aussi j'ai une MAL et je rêve de m'offrir un mur bibliothèque qui soit une vraie oeuvre d'art, car j'aime aussi intensément regarder mes livres alignés ! Bref, compulsives oui, passionnée aussi!

  • Sofi C le 05/11/2015 à 21h10

    La dernière fois que j'ai acheté un livre, j'étais dans une ville et une librairie inconnue, le libraire m'a demandé si je cherchais un livre en particulier et comme souvent je lui ai répondu "Je ne sais pas, je saurai quand j'aurai trouvé". Finalement j'ai acheté "Un humaniste et autres nouvelles à chute" en Librio à 3 euros il y a 2 mois. Ça va je me soigne! :-)

  • Dominique JOUANNE le 05/11/2015 à 19h44

    et bien voilà... N'ai pas pu résister à Boussole...+ 2 autres livres, tant qu'à faire... J'en lis un dans ma PAL et j'en achète 3!

  • Dominique Sudre le 27/10/2015 à 10h37

    Vous me rassurez tous car chez moi aussi les livres débordent et la pile à lire aussi d'ailleurs,
    et quand on me cherche dans un magasin, il faut juste aller au rayon livres pour me trouver,
    quelle belle communauté nous faisons tous !

  • Dominique JOUANNE le 27/10/2015 à 10h18

    :-) oui... Car nous sommes acheteurs mais aussi très bons vendeurs...

  • célia briand le 26/10/2015 à 14h56

    Voilà pourquoi Lecteur.com me rassure: je trouve des gens aussi drogués que moi à la littérature sous toute ses formes!!!!

  • muriel bouche le 26/10/2015 à 10h27

    totalement addict, la seule solution que je connais pour ne pas sortir d'une librairie avec des livres plein les bras, c'est ...de ne pas y entrer ...
    mais il y a toujours une bonne raison d'entrer dans une librairie ...la dernière : les cadeaux d'anniversaires des copains/copines de mes enfants (oui je suis droguée ET contagieuse , certains parents ne me disent pas merci car je fais découvrir des auteurs à leurs enfants en achetant un tome 1 de série , qu'il faut ensuite continuer)
    j'essaie de me gendarmer car nous sommes 4 dans la famille et avons donc 4 PAL à lire ...donc depuis le début de l'année tout le monde s'est ré inscrit à la médiathèque et nous limitons nos achats aux auteurs préférés et livres qui nous voulons lire sans les trouver en médiathèque ...mais nous avons beaucoup d'auteurs préférés...

  • Dominique JOUANNE le 25/10/2015 à 15h23

    Les ouvrages sur les étagères sont certes un vrai miroir de la personne chez qui on est.
    Si les livres et auteurs me renvoient à d'autres lectures, la bibliothèque des autres aussi! Donc encore plus de livres!
    :-)
    Les colis des déménagements sont lourds mais, encore l'été dernier, le chauffeur de taxi qui a mis ma 'petite' valise dans le coffre de son auto a été surpris par son poids!!! :-)

  • Sophie Gauthier le 25/10/2015 à 12h27

    Les lecteurs addictifs : la hantise des déménageurs !

  • emmanuelle luang le 24/10/2015 à 18h45

    Je fais comme vous Sophie. Avant je vivais dans un studio et je me demandais toujours pourquoi dans les magazines de déco on trouve toujours des gens qui dans 25 m2 arrivent à mettre un grand lit, un canapé, table basse, fauteuil, table repas... etc. Mais en regardant bien... La plupart du temps y'a pas de bibliothèque ! Pas de livres ! Moi je ne pouvais pas mettre tout ça car j'ai mes livres à mettre quelque part ! Impossible d'utiliser une liseuse. J'ai téléchargé l'application Kindle et ne m'en suis jamais servie car un livre se lit avec 4 sens (vue, ouïe, toucher, odorat) ce que ne m'apporte pas la liseuse. C'est vrai que regarder la bibliothèque d'une personne nous apprend beaucoup sur elle.

  • Sofi C le 24/10/2015 à 16h14

    Regarder, étudier la bibliothèque d'une personne permet d'avoir une certaine idée de sa personnalité. En général quand quelqu'un m'intéresse je fais une étude psychosociologique de sa bibliothèque puis je lui demande son signe astrologique. :-)

  • célia briand le 24/10/2015 à 14h38

    Merci Sophie!! Je me sens moins seule à faire ma touriste dans les librairies et a visiter les bibliothèque des gens plutôt que leur maison!!!

  • Sophie Gauthier le 24/10/2015 à 13h14

    Addiction est le mot que je me suis résignée à employer pour définir ce que vous ressentez aussi : ce besoin insatiable de livres et de lectures. Parfois je me sermonne et deviens (presque) raisonnable : mes piles de livres en attente diminuent... mais cela me semble insupportable alors je cours dans une librairie et comble les vides par de nouveaux livres !
    La première chose que je cherche dans une ville, c'est une librairie. Lorsque je vais dans une maison pour la première fois, je ne peux m'empêcher d'aller lire les titres des livres sur les étagères (quand il y en a !).
    Comme vous, j'ai des problèmes d'espace et de carte bleue. Parfois je me demande aussi ce que deviendront mes livres lorsque je mourrai... Eux, continueront leurs voyages avec entre leurs pages des petits bouts de moi que les nouveaux lecteurs ignoreront... Ce n'est pas triste, ni mélancolique, au contraire ! Les livres font partie intégrante de ma vie. Ils sont un morceau de moi depuis mes 4 ans et ma découverte de la Bibliothèque Rose. J'espère que cela durera toujours !

  • Dominique JOUANNE le 22/10/2015 à 17h09

    Comme Geneviève, le manque de place a été le début de certaines décisions. Petit appart plein comme un œuf, envie de blanc vide zénitude : J'ai donné environ 2000 livres comme on place une portée de chatons adorés... J'ai gardé environ 600 ouvrages, puis ai décidé à n'utiliser que la liseuse électronique... Aujourd'hui au 'très fond' d'un tiroir. J'ai besoin du 'livre' avec son papier, son encre, sa couverture, son odeur, son âme. Alors j'essaie de n'acheter que des poches que je donne ensuite à mon entourage. MAIS voilà.... Depuis, il y a tous ceux que j'ai achetés, poches et pas poches,et que je ne donnerai pas et les piles repoussent drues sur mon plancher.... quasi à mon insu. J'appelle cela aussi une "maladie"... et comme vous, je ne sais pas ressortir d'une librairie les mains vides... Après les expos, je passe aussi par la librairie... A Lisbonne, impossible de ne pas trainer le museau sur les étagères de cette vieille librairie charmante et en ressortir avec un livre en anglais.... Bref, je suis comme vous. Pas très fortunée, je dépense un fric fou qui n'est pas un investissement sinon comme le dit si bien Benoit : à l'arrivée, que du bonheur! :-)
    Pourtant je connais des gens qui lisent beaucoup et n'achètent jamais de livres...

  • Mireille BROCHOT le 22/10/2015 à 10h08

    Comme vous, c'est devenu une addiction, mais je la revendique et ne la combats pas. Je suis obligée de me restreindre d'acheter ou j'attends la sortie en livre de poche, sauf lorsque je voyage (en France car je ne suis pas multilingue), là, je ne sais pourquoi, il se trouve toujours une librairie sur mon passage, ce qui est plutôt réjouissant! En revanche, je suis quasi permanente à la bibliothèque. Heureusement que les bibliothécaires ne m'écoutent pas toujours, car je me chargerais de liquider leur budget en 1 mois. Et puis, sur un salon du livre, il ne m'est évidemment pas possible de repartir sans avoir craqué!

  • célia briand le 22/10/2015 à 08h59

    Oh oui!!! il va falloir qu'on leur touche deux mots sur la bibliothérapie ;-)

  • Geneviève Munier le 22/10/2015 à 08h18

    C'est bien dommage, Célia, car cela éviterait sûrement les déficits, non ?

  • célia briand le 21/10/2015 à 22h50

    je crois que le nombre de fois où je suis ressortie les mains vides d'une librairie doit se compter sur une main!! C'est une maladie chronique et hélas, non remboursé par la sécu!!!

  • Benoit LACOSTE le 21/10/2015 à 21h54

    pas mieux! Je suis incapable de ressortir les mains vides d'une librairie... Ca sera forcément une lecture pour plus tard. Comme je dis tant que je peux me le permettre autant profiter....
    Après la PAL devient MAL (belle expression bien trouvée!), les plannings de lecture sont perturbées, des livres prennent la place d'autres...Mais à l'arrivée, ce n'est que du bonheur.
    La lecture est une passion et les livres un vrai bonheur :)

  • emmanuelle luang le 21/10/2015 à 19h08

    Comme Dominique j'ai une montagne à lire mais comme Geneviève j'en achète en me disant pour plus tard, au cas où je ne le retrouverai pas. Et puis lorsque je vais quelque part, par exemple le marché potier d'Apt (petite ville du Lubéron), je n'avais aucune raison d'acheter un livre puisque j'y allais pour la poterie mais comme je suis passée devant la librairie, je suis rentrée et j'ai acheté un livre. Si je passe devant une librairie et que je trouve la vitrine sympa ou que je me dis "tiens ça a l'air grand" je rentre et forcément j'achète. C'est une addiction mais au fond c'est une bonne addiction qui ne fait pas de mal donc c'est pas grave. Et puis je me dis que ceux que je ne garde pas je les revends en occas' donc je ne perds rien.

  • Sofi C le 21/10/2015 à 18h11

    C'est mon cas mais comme j'ai peu de place, une étagère peu solide qui ploie, se tord et s'écroule dangereusement, la faute au mélaminé "made in pas cher", comme j'ai peu de moyen je me retiens d'acheter trop mais je "pille" les médiathèques et je craque régulièrement notamment au "salon du livre". J'essaie néanmoins de me donner bonne conscience en achetant des petits livres comme lorsque je rentre dans une pâtisserie, je prends de petits gâteaux....

  • Dominique JOUANNE le 21/10/2015 à 17h17

    idem, Geneviève :-)

  • Geneviève Munier le 21/10/2015 à 16h22

    Evidemment ! J'achète régulièrement des livres...pour plus tard...mais comme j'en trouve toujours de plus récents, le plus tard...est bien long. En fait je crois que si la lecture est ma passion première, j'en ai une deuxième...les livres.