explorateurs de la rentrée 2015

Annie-France belaval le 12/06/2015 à 21h40 sur l'article Explorez en avant-première les titres de la rentrée littéraire 2015 !

Pourquoi sommes-nous nombreux à être accro aux livres dont les media parleront peu ou pas du tout à partir d'août? L'envie de belles découvertes? Le sentiment de faire partie d'un club?

  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • Dominique JOUANNE le 17/07/2015 à 15h46

    Il y a eu en cette année 2015 de très beaux romans dont, pour ceux que j'ai lus : "Un faux pas dans la vie d'Emma Picard", "Les forêts de Ravel" ou encore "L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir" . Personnellement 2015 ne m'a pas déçue. Bien entendu la rentrée littéraire est un évènement culturel traditionnel toujours très attendu par les passionnés que nous sommes !.. Si on voit les mêmes happy few revenir en tête de gondoles - car qui dit "éditeur" dit aussi "business"..-, on aura le plaisir de lire leur nouvel ouvrage et on restera avec l'espoir malgré tout de découvrir de nouveaux écrivains!

  • lecteurs.com le 01/07/2015 à 17h18

    Bonjour à tou(te)s ! Vous avez été nombreux (très nombreux !) à candidater pour faire partie des Explorateurs de la rentrée littéraire 2015...
    Encore un peu de patience ! Nous vous en dirons plus très vite, avant la fin de la semaine !

    A très vite,

    Equipe lecteurs.com

  • Chantal LAFON le 30/06/2015 à 19h46

    D'accord avec Pierre et faire des découvertes : retrouver un auteur aimé en découvrir d'autres...Lire tout simplement

  • Valérie Vunck le 30/06/2015 à 19h05

    Qui a une idée de quand nous aurons des nouvelles... Qu'il est difficile d'attendre...

  • Benoit LACOSTE le 30/06/2015 à 08h16

    Il est compliqué de dénicher cette aiguille Christophe Robert étant donné le nombre de bouquins. C'est aussi pour cela que la famille Lecteurs.com est utile.
    Avec les critiques de chacun (et on est toujours plus ou moins proches de certains lecteurs), on découvre de très beau roman.
    Donc par avance, je dis Merci à toutes et à tous :)
    Bonne lecture et excellent été à la famille Lecteurs.com

  • Mélanie Du. le 29/06/2015 à 23h15

    J'aime beaucoup la rentrée littéraire, ça me permet de découvrir des auteurs méconnus. C'est durant l'une d'elle que j'ai découvert l'autrice Agnès Ledig ainsi que L.M Stedman dont j'attends avec impatience les livres suivant.
    Je fuis un peu les auteurs reconnus qui nous servent, pour beaucoup, la même chose à chaque nouvelle sortie.
    Mais je parviens toujours à en dénicher des très sympathiques !

  • Christophe ROBERT le 29/06/2015 à 20h42

    Peut être, faut il simplement chercher, dans la masse de livres publiés à la rentrée, la pépite que vous fera vibrer . Trouver l'aiguille dans la botte de foin , dénicher le roman qui fera mouche et vous touchera au coeur

  • Muriel Bouche le 25/06/2015 à 15h09

    Bonjour !
    Personnellement j'ai toujours fui ces " rentrées littéraires" de même que les rush sur les gagnants de prix littéraires, Goncourt Femina et autres....la 1ere raison: les styles que j'aime ke plus ( polars et SF) ne font jamais ou presque parler d'eux (à l'exception de Fred Vargas, peut-être....), ensuite parce que ces genres sont systématiquement boudés ou presque alors qu'il existe des auteurs de genre qui savent manier la plume comme personne ( lisez Victor del Arbol ....)
    Puis parce que je me fie plus à ma curiosité et aux échanges entre lecteurs qu'aux critiques littéraires dont on peut se demander s'ils ne roulent pas pour tel ou tel éditeur....engin parce que lorsque j'ai lu des goncourt j'ai bien souvent été très déçue....donc je ne m'intéresse pas du tout à la rentrée littéraire et je continue mon chemin personnel dans mes médiathèques et librairies préférées....bon pour être honnête, il y a un prix qui me donne envie de lire, c'est le prix Hugo....

  • Sofi C le 18/06/2015 à 15h51

    Pour répondre à votre question stanislas n'ayant lu que peu de romans français contemporains en tout cas pas assez, mon avis est très subjectif mais dans les auteurs français que j'aime dont les livres resteront je mettrai Annie Ernaux, Michel Houellebecq, Patrick Modiano auxquels je rajouterai des auteurs dont l'oeuvre est encore en devenir comme Emmanuel Carrère, Marie NDiaye.

  • Sofi C le 18/06/2015 à 15h50

    Ce commentaire a été supprimé

  • Sophie Gauthier le 17/06/2015 à 16h13

    Pour moi l'envie de recommencer l'aventure des Explorateurs de la rentrée littéraire est liée à plusieurs raisons étroitement mêlées : lire des ouvrages que je n'ai pas choisis en est une. C'est une sensation très stimulante ! Vers quels voyages ces non-choix vont-ils m'emporter ? En cela le terme "explorateur" est particulièrement bien choisi : je pars à l'aventure sans savoir ce qu'elle me réserve ! L'une des autres raisons c'est la possibilité de discuter des ouvrages lus avec des personnes que je ne connais pas. C'est une telle richesse ! Cela m'ouvre des interprétations que je n'avais pas forcément vues, des sens à côté desquels je suis passée, des variations sur le fil des romans... Ces partages et ces échanges-là sont inestimables !

  • stanislas André le 16/06/2015 à 20h55

    Je suis curieux de connaître cette poignée de vos auteurs français important, Sofi.

  • Sofi C le 15/06/2015 à 21h17

    Je suis accro aux livres tout court et n'ayant pas les moyens ni la place d'acheter beaucoup de nouveautés, j'en achète un peu le reste étant des livres de poche et des emprunts à la médiathèque. Je trouve pour ma part qu'il y a quantité de très grands auteurs essentiels, morts depuis longtemps dont on ne parle que trop peu et qui sont trop souvent ignorés. Pour moi il y a une poignée d' auteurs français importants quelques auteurs français en devenir et le cirque médiatique je ne le suis que de loin. Je me fie plus à mon instinct et à quelques informations glanées à droite à gauche pour choisir des romans français actuels.

  • noelle Roland le 15/06/2015 à 20h10

    J'aime bien explorer des mondes inconnus et découvrir de nouveaux auteurs . Quand j'ouvre un livre d'un écrivain inconnu ,je suis un peu comme un enfant qui ouvre une pochette surprise . Parfois je suis déçue ou parfois agréablement surprise .Cela fait partie du jeu . Ce qui est mystérieux m'attire et aiguise ma curiosité .
    J'ai fait de belles découvertes notamment cette année en participant aux explorateurs du polar . Ce fut une superbe aventure que je suis prête à réitérer

  • Mireille BROCHOT le 15/06/2015 à 10h59

    Plus ou moins inconsciemment, je me laisse guider par les critiques littéraires. Lorsque je choisis un livre, je ne vais pas systématiquement vers un auteur inconnu. Ici l'occasion est belle de poser un premier jugement sur un ouvrage en toute indépendance, et de participer à la révélation de nouveaux talents.

  • Valérie Vunck le 14/06/2015 à 20h36

    Pour ma part, l'occasion de découvrir des auteurs encore inconnus pour moi car différents de mes centres habituels de lecture, mais aussi de pouvoir ouvrir mon champ littéraire. Comme le dit Michèle, il est parfois difficile à l'heure actuelle d'être encore surpris, étonnés, enchantés,...

  • Michèle FINANCE le 13/06/2015 à 08h52

    La curiosité est un bon moteur et le désir au fond de soi de trouver son bonheur dans un texte inattendu capable de m'étonner. J'ai (hélas !) le sentiment que cela se présente de moins en moins souvent, je n'ai pas été "joyeusement" ni "follement" surprise cette année, alors j'espère beaucoup de la prochaine rentrée.

  • Benoit LACOSTE le 13/06/2015 à 08h43

    Je pense qu'il y a aussi l'attrait de l'inconnu, le bonheur de visiter un endroit inconnu ou de découvrir une terre inhabitée si j'utilise une métaphore du voyage.
    Sortir du conformisme, de la lecture classique et découvrir de belles pages écrites par ces écrivains méconnus.
    Merci par avance en tout cas à Lecteurs.com pour ces futurs très bons moments

  • Geneviève Munier le 13/06/2015 à 06h46

    Merci Annie-France pour cette question très intéressante et merci à vous, Pierre, pour votre réponse dont je partage le point de vue. J'y ajouterai mon goût inné pour les plus faibles, mon désir toujours présent de défendre à tout prix la veuve et l'orphelin. Bonne lecture à tous et belles découvertes.

  • PIERRE DARRACQ le 13/06/2015 à 00h10

    Ou tout simplement le sentiment que la kermesse médiatique tourne à vide , toujours au profit des mêmes, et que dans le nombre faramineux de sorties en septembre, il existe bien des pépites qui n'ont pas pu se frayer un chemin jusqu'aux médias qui font l'opinion...