concours Erasme

Anne Guiblet le 08/12/2014 à 14h27

La sandale de Jupiter On croit qu'au domaine des dieux Tout va toujours pour le mieux. Personne ne nous a dit Que les dieux ont aussi leurs soucis. Ainsi il en va pour le maître de la terre Et de l'univers, le grand Jupiter. Un jour qu'il allait promenant Quelque chose au pied le gênant, Il dut s’arrêter, ne pouvant plus marcher, En fut vivement contrarié. Il avait aux pieds ses sandales Toutes neuves, un vrai scandale ! Plus il marchait, s'entêtait, Plus il souffrait et boitait. Alors Jupiter, qui, pour être dieu N'en était pas moins sage, Prit l'affaire au sérieux S'arma de tout son courage. Il s'assit et réfléchit Avant que n'empire sa maladie, Déchaussa ses sandales, Á droite, rien, mais à gauche, quel mal ! Et, sans sandale, quel soulagement ! De là venaient ses tourments. Il chercha ce qui le blessait Dénoua la lanière qui le serrait Et put reprendre son voyage. Tirez de ceci cet adage : Si la sandale de Jupiter vous blesse Pour que cela vite cesse, Prenez le temps de réfléchir Avant de tout maudire. Dans la colère et dans la rage Il est bien difficile d'être sage. Soignez vos blessures, même infimes Avant qu'elles ne vous rendent infirmes Ne deviennent des plaies béantes Qui vous taraudent, vous hantent. En dénouant sa sandale, Jupiter s'en sentit bien Et la terre aussi comme vous le comprenez bien. Anne Guiblet