Prix littéraires

lecteurs.com le 28/10/2014 à 10h19

Les Prix littéraires vont très prochainement être attribués, influencent-ils vos choix de lecture ?

  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • Nadia D'ANTONIO le 25/01/2016 à 10h45

    Bonjour. Je dois avouer que les prix littéraires ne m'influencent pas vraiment. Mais il est vrai que, parfois, si je trouve un livre d'un auteur que j'aime particulièrement, je me dis que pourquoi pas ? Et je suis rarement déçue.

  • VERONIQUE PETITPRETRE le 19/01/2016 à 15h09

    Bonjour à tous,
    Avec le "prix Clara" sur ce site, je crois avoir fait de très belles découvertes. De plus, cela montre que certains jeunes ont vraiment du talent littéraire, contrairement à l'opinion générale les concernant: bravo au jury et aux auteurs!

  • Réjane MARTEAU le 11/11/2015 à 19h11

    Les débats avec les lycéens pour le prix Renaudot des lycéens 2015 avaient lieu hier soir, et au vu des divergences, je suis impatiente de connaître le résultat final, aucun parmi les 6 romans sélectionnés ne se détachant réellement du lot. Nous serons fixés vendredi, tout est possible. Quel que soit le lauréat, je ne manquerai pour rien au monde sa venue à Loudun en décembre prochain.

  • Mireille BROCHOT le 07/11/2015 à 17h10

    Je suis sensible aux récompenses littéraires, et chaque année j'attends avec impatience l'heure de l'annonce du prix Goncourt. Si je ne l'ai pas encore lu, je vais d'abord écouter ou lire les interviews de l'auteur et des jurés, regarder les émissions où l'auteur est invité, comme pour me persuader que ce livre est un phénomène qu'il faut lire absolument. Ensuite, je suis capable de ne pas le lire si quelques informations m'ont déplu. En réalité, je suis influencée par le thème de l'histoire avant tout. Cette année,je ne l'ai pas encore acheté ni emprunté, mais je le lirai c'est certain.

  • muriel bouche le 06/11/2015 à 18h43

    Je me désintéresse totalement des prix, qui ont limite un effet répulsif sur moi (cirque médiatique, lobbying des maisons d'édition) ... à une exception le prix "Hugo" qui récompense des livres de SF , et qui peut être un critère de choix (ou pas ...)
    Je préfère largement m'inspirer de choix de lecteurs comme moi ...

  • Dominique JOUANNE le 06/11/2015 à 15h11

    Mon libraire a écarquillé les yeux quand je lui ai dit que je ne connaissais pas Mathias Enard... "qu'il faut lire absolument". Au vu de la 4eme de couverture, des critiques et de mon côté "achat compulsif", et surtout sur les conseils de mon libraire, j'ai acheté Boussole (pour lequel , au vu de ma MAL, je voulais attendre la sortie en poche -bref...), mais aussi ZONE qui apparemment est le livre qui vous décide à lire toute son œuvre.
    Sophie, vous m'avez décidé à acheter 'Victor Hugo vient de mourir' qui est sur ma liste 'à lire'.
    Je ne suis pas fan de C. Angot et quant à Delphine de Vigan, j'ai toujours 'Rien ne s'oppose à la nuit' dans ma MAL (Montagne à Lire).

  • Sophie Gauthier le 04/11/2015 à 12h38

    Comme nombre d'entre vous, ce n'est pas le bandeau "Prix Goncourt" ou "Prix Trucmuche" qui guide mon choix de lectures. Il aurait plutôt parfois l'effet inverse car je me dis que ces auteurs sont reconnus, appréciés et vont voir monter en flèche la vente de leurs livres... alors autant me tourner vers ceux dont on parle moins.
    SAUF... sauf, bien sûr s'il s'agit d'auteurs que j'ai déjà appréciés, dont j'aime l'univers et l'écriture. C'était le cas pour Lydie Salvayre et c'est encore le cas pour Mathias Enard. En revanche je ne lirai pas forcément "D'après une histoire vraie". Quant à "Un amour impossible" de Christine Angot, je l'ai tout juste commencé... et abandonné dès que j'ai eu "Sulak" de Jaenada entre les mains ! Je suis un peu contrariante, comme fille, et je n'aime pas trop l'idée de ces livres qu'il faut Absolûûûûûment avoir lus !
    Et maintenant je retourne dans les belles pages de "Victor Hugo vient de mourir" de Judith Perrignon. Bonne journée le monde !

  • Caro Caro le 03/11/2015 à 15h21

    Les critiques de Boussole m'ont donné envie de le lire ! Mais je me précipite rarement au vu d'un commentaire, je préfère ne pas être influencée, et lire d'autres avis après coup, pour voir les différents ressentis.

  • Geneviève Munier le 03/11/2015 à 13h19

    Pareil ! Avec un faible pour Delphine de Vigan !

  • Dominique Sudre le 03/11/2015 à 13h17

    Et cette année, que pensez-vous du Goncourt : Mathias Enard pour Boussole, et du Renaudot : Delphine de Vigan pour D'après une histoire vraie ? personnellement j'ai déjà envie de courir les acheter et de les lire !

  • Geneviève Munier le 03/11/2015 à 13h09

    Moi, je les reçois en cadeau pour mon anniversaire qui arrive très peu de temps après les prix. Il faut bien qu'il y ait des avantages !

  • Sofi C le 03/11/2015 à 12h56

    Et voilà c'est Mathias Énard Actes sud qui a eu le Goncourt... Pour ma part je lis les roman primés quand ce sont des auteurs que je connais et que j'apprécie ce qui est un peu idiot je l'avoue.

  • Dominique JOUANNE le 03/11/2015 à 11h56

    Il est amusant de constater que cette discussion arrêtée au 16 novembre 2014 reprend le 03 novembre 2015 :-) C'est de saison. Aujourd'hui, nous allons connaître le nom du Prix Goncourt!
    Personnellement je me tiens au courant mais ne suis pas influençable par les Prix.
    Par contre quand un de mes auteurs préférés est en lice, j'espère qu'il/elle l'obtiendra. Un Prix est, malgré tout, une forme de reconnaissance...

  • Dominique Sudre le 03/11/2015 à 09h48

    C'est vrai, en général je les lis aussi, au moins le Goncourt (les deux précédents ont fait l'unanimité je crois) et au moins le Femina, on est rarement déçu.

  • Geneviève Munier le 03/11/2015 à 09h02

    Oui, bien sûr ! D'ailleurs, le Prix décembre remis à Christine Angot m'incite à acheter le livre. Et, comme mon anniversaire arrive dans la foulée des prix, ils font en général partie des cadeaux. Mon second fils est, d'ailleurs, fidèle au Goncourt.

  • Dominique Sudre le 03/11/2015 à 08h58

    Le prix décembre remis hier, une ribambelle d'autres arrivent, allez-vous les suivre ?

  • marie-claude volkringer le 16/11/2014 à 13h51

    En général les pris littéraires ne'influencent pas mes lectures.
    Mais l'année dernière et cette année j'ai découvert at aimé avanr leur nomination les prix Goncourt et ai été heureuse et surprise qu'ils soient choisis.
    Il s'agit de "Au revoir là haut "et de "Pas pleurer".
    Ce sont deux magnifiques livres et bravo au juty du Goncourt!

  • Olivier Pirou le 14/11/2014 à 20h35

    Merci Réjane de partager avec nous pour votre avis éclairé. Amitiés. Olivier.

  • Réjane MARTEAU le 14/11/2014 à 14h39

    Satisfaite concernant "Charlotte" de David Foenkinos pour le prix Renaudot 2014, même si personnellement j'aurais préféré qu'il obtienne le prix Goncourt, ça ne l'aurait pas éliminé d'office du prix Renaudot des lycéens pour lequel il était fortement pressenti. Par défaut, les lycéens ont élu "L'amour et les forêts" d'Eric Reinhardt, un excellent roman également, mais qui me semblait peu adapté à un public adolescent. J'ai hâte d'assister aux débats lors de la remise du prix à l'auteur le mois prochain. Concernant le prix Goncourt "Pas pleurer" de Lydie Salvayre, j'ai bien aimé le roman, mais je suis un peu surprise de cette attribution.

  • Olivier Pirou le 13/11/2014 à 20h31

    Alors, satisfaits ou déçus des prix littéraires de cette automne ?

  • Olivier Pirou le 02/11/2014 à 18h13

    Bonjour Annie-France, pouvez-vous préciser ce que vous entendez pas " c'était le thème du café il y a 2ans" ? Un café littéraire ? Le café pour thème ?

  • Annie-France belaval le 02/11/2014 à 16h36

    Je m'intéresse aux prix: cela me permet d'entrer en communication avec les gens qui ne sont sensibles qu'à ça (le Goncourt en particulier) je m'intéresse surtout aux prix où les lecteurs ont voix au chapitre! c'était le thème du café il y a deux ans; cette année, en décembre, nous nous pencherons sur le choix des lycéens (Goncourt et Renaudot) car ce choix est souvent plus pertinent que celui des jurés classiques

  • Olivier Pirou le 31/10/2014 à 21h37

    Bonjour à tous, je fais donc partie des lecteurs que les sirènes des grosses maisons d'édition parviennent à charmer de temps en temps. Des ouvrages primés se glissent régulièrement dans mes lectures, je dirais un parmi cinq avec une préférence pour le Goncourt ou un auteur Nobelisé, cela me permet de faire un certain nombre de belles découvertes, souvent à posteriori d'ailleurs. Je ne me jette tout de même pas comme un mort de faim sur les étals bien garni de mon libraire sitôt les prix de l'automne décernés. Je vais aussi consulter par curiosité les lauréats des prix nationaux prestigieux - Booker Prize, le National Book Award, le
    Pulitzer, le Büchner, le Akutagawa- . Sans oublier la bande dessinée et le fauve d'Angoulême. Le bouche à oreilles prime dans 80% des cas, et un site comme lecteurs.com offre tellement de possibilité d'explorer, de confronter les avis que choisir sans trop se tromper devient plus facile.

  • Réjane MARTEAU le 30/10/2014 à 22h58

    J'ai la chance d'habiter près du lieu où Renaudot a vu le jour, et chaque année, le prix Renaudot des lycéens (une sélection de livres choisis parmi les nommés pour le Renaudot national) est décerné ici, et donne lieu à des débats publics avec les lycéens qui auront la lourde tâche de choisir et recevoir l'auteur primé. J'essaie donc à chaque fois d'en lire un maximum afin de pouvoir participer à ces débats toujours enrichissants.

  • Danièle Lecuppre le 30/10/2014 à 17h52

    Je reviens sur ce "Prix de l'Académie française" décerné à A.Bosc pour "Constellation";
    Il a été lu ici sur notre site et si je me souviens bien, nos critiques étaient quelque peu - tièdes- sans aucun désaccord. Faisons nous donc confiance: les voix des jurys sont impénétrables!

  • Danièle Lecuppre le 29/10/2014 à 21h38

    Mais "nous autres" lecteurs de ce site ,sommes gros consommateurs de pages
    et la plupart du temps les livres qui restent en lice en novembre principalement ont été lus par nos soins, de plus , à moins d'un OLNI(objet littéraire non identifié) nous connaissons les auteurs, leur façon d'écrire, alors parfois si le livre primé nous a échappé, pourquoi pas en profiter pour le lire.
    Evidemment, parfois il ne se digérera pas très bien , je pense au texte "Les Flamboyants" Goncourt bien ancien déjà , mais qui reste pour moi le prototype du livre à ne pas offrir. Mais après tout, nous sommes responsables de nos lectures!

  • Monique Lambotte le 29/10/2014 à 20h16

    Je lis rarement un prix,ils m'attirent rarement à la lecture du résumé,c'est un peu télécommandé à mon avis

  • Antoine Braure le 29/10/2014 à 18h53

    Bonjour, les statistiques montrent que les personnes n'ayant pas la télé s'intéressent aux prix littéraires; c'est mon cas: depuis quelques années
    je lis les "goncourables"; je ne suis pas toujours d'accord avec le choix
    du jury mais dans les 15, plusieurs sont de qualité: j'ai apprécié les 4 derniers
    cette année. En dehors d'octobre je fais mes choix à travers une revue littéraire, un quotidien et des périodiques; vous aurez aussi compris que j'étais retraité.
    Bonne lecture et bonne soirée.

  • Antoine Braure le 29/10/2014 à 18h26

    Ce commentaire a été supprimé

  • Philippe Taulet le 29/10/2014 à 15h44

    Bonjour à vous, et merci pour ce sujet d'actualité.
    Alors moi je vais mettre les pieds dans le plat en disant que les prix m'indiffèrent totalement sauf un: le nobel, car il couronne davantage une carrière.
    Pour le reste j'ai souvent l'impression de voir récompenser des éditeurs plus que des auteurs, et je suis souvent déçu par la lecture des ouvrages primés. De ce fait je m'en suis progressivement détourné au point de ne même plus les acheter ni les lire. Comme Jean-Michel je vais davantage me fier aux recommandations de mes amis, aux rencontres, aux précieux conseils de ma libraire préférée qu'il me faudrait écouter plus souvent.
    Amitiés à toutes et tous, Philippe.

  • La Stéph le 28/10/2014 à 15h54

    Pour ma part, je n'irais pas jusqu'à dire que les prix littéraires influencent mes choix de lecture.
    Par contre, je vais me tenir au courant de cette actualité, me renseigner sur les participants, les finalistes et les vainqueurs. Par la suite, je vais lire les résumés et pourquoi pas ensuite les acquérir si l'histoire me plaît.
    Mais je ne vais pas pas forcément acheter un livre juste parce qu'il a un encart sur sa couverture d'un prix littéraire. Je ne pense pas que ça apporte un gage de qualité au livre.
    Les goûts et les couleurs.....

    Je rejoindrais ensuite les interrogations de Jean-Michel sur "la valeur" qu'apporte ces prix aux livres sans étayer encore une fois les questions que peuvent soulever cette problématique.

    Pour terminer, je dois bien avouer que de beaux romans ont été mis en avant grâce à ces prix littéraires. Comme exemple "Le Fils" de Philippe Meyer (finaliste du prix Pulitrzer 2014) "La vérité sur l'affaire Harry Quebert" (prix Goncourt des lycéens 2012) qui sont de vrais coups de cœur.

    Stéphanie

  • Jean-michel Palacios le 28/10/2014 à 12h15

    Les prix littéraires n'influencent pas mes choix, même un prix Nobel de littérature 2014 attribué au français Patrick Modiano.

    Je crois que c'est l'avis conjugué de plusieurs de mon entourage, d'articles de presse, d'émissions littéraires et parfois de salons et de dédicaces qui me donnent envie de prendre tel ou tel titre mais pas nécessairement la réputation d'un Goncourt ou d'un Renaudot.

    Parfois mon choix rejoint un Prix et ceci plusieurs mois après l'attribution de ce dernier ou bien lorsque livre parait en poche.

    Toutefois, je m'interroge sur la "valeur" de ces prix, sur la qualité des membres des jurys, sur les critères qui président au choix, sur les dissensions qui accompagnent parfois l'annonce du récompensé.
    Est-ce un bien pour les auteurs, les éditeurs ?
    Est-ce un fardeau ou une reconnaissance pour l'auteur ?
    Est-ce une forme d'élitisme qui favorisent quelques-uns et en éliminent beaucoup ?
    Les prix des lecteurs sont-ils plus juste et plus fondé à la reconnaissance d'un auteur ?
    Qu'en est-il des autres sélectionnés qui restent dans une forme d'anonymat et d'échec ?
    Il y a des succès de librairie qui ne sont pas des prix et c'est je crois gratifiant pour les auteurs qui acquièrent ainsi une véritable audience et un attachement des lecteurs.

    J'ai quelque peu détaillé ma réponse mais je crois qu'il y avait un peu de tout cela derrière la question initiale.

    Merci
    JM

  • nathalie delhaye le 28/10/2014 à 10h55

    Pas vraiment, je reste assez dubitative quant à l'attribution de ces prix. Parfois certains ouvrages me semblent mériter plus que ceux qui sont primés, et je suis souvent déçue. Alors je garde une certaine réserve, et ne suis pas influencée par ces prix.