Livres en langues étrangères

Pauline Moussard le 03/04/2014 à 09h22

Lecteurs qui maîtrisez plusieurs langues, préférez-vous lire dans votre langue maternelle ou dans la langue de première parution ? Et où vous procurez-vous vos bouquins en langues étrangères ?

  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • jennyfer Dellupo le 28/05/2014 à 23h30

    Il y avait une époque où je ne pensais pas pouvoir lire en anglais mais je m'y suis mise il y a maintenant 2 ans et maintenant je ne peux pas imaginer lire un livre anglais traduit en français. Surtout qu'étant étudiante en anglais on nous a appris qu'il n'existait pas de traduction exacte et que donc, dans la version française, il manquera toujours des nuances qui sont assez spécifiques à l'anglais. Je recommande donc, pour ne rien manquer de l'aspect littéraire du livre ou du style de l'auteur, de lire les livres le plus possible en VO.

  • Victor Digiorgi le 27/05/2014 à 00h36

    .

    Tiens, je me souviens tout à coup que lors de mon dernier passage à Toulouse, il y a quelques années, je me suis procuré quatre ou cinq livres anglais dans une boutique située derrière la place du Capitole. Je viens de la chercher et de la trouver sur Internet. Elle était tenue par un jeune Anglais particulièrement affable et dont l'accent avait l'heur d'embellir le français.

    Voir ici :

    http://www.yelp.fr/biz/the-bookshop-toulouse

    .

  • céline barabane le 26/05/2014 à 22h48

    Bonjour,

    Pour ma part, je lis peu de romans en V.O à part pour l'anglais (souvent des romans de jeunesse ou faciles à comprendre). J'ai voulu tester le japonais car j'avais partiellement étudié cette langue mais l'essai n'a pas été très concluant du coup je reste plutôt attachée au français.

    Je connais une librairie V.O qui est située proche de chez moi et qui propose beaucoup de langues étrangères et un choix très large de titres mais c'est la seule que je connaisse donc je ne sais pas s'il y en a dans d'autres régions de France.

  • Victor Digiorgi le 22/05/2014 à 14h05

    .

    Pour les romans, je lis à l'occasion le même ouvrage en anglais et en français. Je suis extrêmement curieux du travail des traducteurs, qui ont la plupart du temps un talent qui me stupéfie littéralement, c'est le cas de le dire. Je tente parfois l’expérience avec l’italien ou l'espagnol, mais de plus en plus rarement, car ces deux langues me donnent de plus en plus de difficultés par manque de pratique (je dirais même qu'avec ces deux langues, ça devient aujourd'hui un vrai calvaire pour moi, et je vais abandonner ...).

    En ce qui concerne la science, qui occupe souvent mes moments de lecture, je lis le plus souvent en anglais, car c'est la langue dans laquelle pratiquement tout ce qui est nouveau se publie aujourd'hui (même par les scientifiques français ...).

    Pour me procurer les romans en anglais, je n'ai pas grand effort à fournir, car dans le lieu du monde où je me trouve (le Québec), on est carrément noyé sous le flot de la littérature anglaise par l'intermédiaire d'une multitude de véritables supermarchés du livre anglais. Le problème serait plutôt de me procurer les dernières nouveautés franco-françaises, comme on dit, car elles arrivent toujours à l'ouest de l'Atlantique avec un bon mois de retard.

    En science, mes lectures sont facilitées par une série d'abonnements à diverses revues phares de langue anglaise, comme Nature, Science, Scientific American, etc., dont je retrouve souvent les traductions dans les revues de langue française, comme Science & Vie, Pour la science, Science & Avenir, etc. (que je reçois avec un bon mois de retard ...).

    .

  • Teo Comparato le 08/05/2014 à 17h16

    Si j'ai le choix j'essaye d'acquérir une version française en complément lorsque j'ai du mal à saisir certaines nuances de styles. Pour les BD, ouvrages d'art, ou techniques, je me contente de la version originale muni d'un bon dico.

  • Jean-michel Palacios le 08/05/2014 à 00h11

    Bravo !!!

  • Pauline Moussard le 07/05/2014 à 19h11

    Voilà, c'est fait !

  • Olivier Pirou le 07/05/2014 à 17h08

    Oui, Pauline c'est une bonne idée de lancer cette discussion sur l'ambiance des librairies : nous risquons de découvrir des concepts sympas !

  • Pauline Moussard le 07/05/2014 à 16h30

    C'est vrai : les librairies des aéroports sont toujours une source bienvenue de lecture en provenance des 4 coins du globe ! Vraiment agréable de traîner dans les rayons avec son sac à dos et son billet à la main, au milieu des annonces de vols... Cela vaudrait presque le coup d'ouvrir une discussion juste pour parler des ambiances particulières de certaines librairies !

  • Olivier Pirou le 07/05/2014 à 14h03

    Bonjour Pauline, cette petite discussion m'a donné envie de me replonger dans une expérience en VO. Sur étagère, je dois avoir, "The book of illusions" de Paul Auster, et "La verdad sobre el caso Savolta" d'Euduardo Mendoza dans les deux langues que je maîtrise encore un peu. Mon travail m'a fait passé par pas mal d'aéroport étrangers, alors je me fournis en direct.

  • Pauline Moussard le 07/05/2014 à 11h24

    Bonjour à toutes les deux,
    De mon côté, je lis avec beaucoup de plaisir en "VO", en anglais et en allemand. J'ai commencé il y a une dizaine d'années par les livres d'ados avant de passer aux choses sérieuses. Quatre années passés en Allemagne m'ont bien aidée à lire couramment dans cette langue.et j'en profite toujours. L'important je pense est de ne pas se borner aux grands classiques et de profiter de cette capacité pour découvrir des auteurs peu connus (car peu traduits) en France, ou pour apprécier le style particulier difficile à traduire de certains. Pour ma part, habitant Lyon, les libraires proposant des bouquins étrangers ne manquent pas, mais le choix n'est pas très important et on perd le plaisir de flâner dans les rayonnages à la recherche du coup de coeur.

  • Séverine M le 03/05/2014 à 22h12

    Bonsoir,
    Pauline, j'aime beaucoup lire en VO (anglais ) et j'ai commencé à me mettre à l'allemand avec beaucoup plus de lacunes cependant.
    Dans les grandes librairies type Fnac ou Cultura tu trouves des livres en VO, mais sinon les petites librairies peuvent te les commander .
    Bon week end et bonne lecture
    Séverine

  • Nathalie Sibué le 03/05/2014 à 17h44

    Bonjour Pauline,
    J' ai énormément perdu de mes compétences en anglais ( italien aussi ) aussi, je ne peux aujourd' hui que lire des titres en bilingue. Actuellement, avec mon fils de 14 ans, nous travaillons sur le livre de Roald Dahl " The Hitch-hiker and other short stories " . Mais j' espère parvenir un jour à dévorer un livre dans sa version originale. Je trouve très facilement mes livres chez mon libraire, même s' il faut souvent commander.
    Belles lectures en langues étrangères à vous !
    Nathalie