Autobiographie philosophique.

Colette Prudi le 04/01/2014 à 20h28 sur le livre Discours de la méthode

Comment ne pas admirer cette autobiographie philosophique, même si nous ne croyons plus qu'´une méthode rigoureuse suffise à nous faire atteindre la vérité?Le point de départ demeure, la certitude de la vie, de la pensée.

  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • Jean-michel Palacios le 05/01/2014 à 01h18

    Aujourd'hui on parle bien volontiers d'analyse globale bien que cette démarche n'inspire pas tout le monde.

    Ce qui en soit répond à une partie de la méthode de Descartes qui visait à s'intéresser aux choses les plus élémentaires pour aller vers les plus complexes et réciproquement de diviser une problématique complexe en composants élémentaires pour mieux les comprendre individuellement et donc collectivement.

    L'analyse globale est pour moi une méthode intéressante car elle observe l'interaction entre les acteurs et les récepteurs, l'échange d'informations, de données, de messages, d'émotions, de vie et de mort, de pensées qui font que la chose dans son ensemble est complexe mais parfaitement logique dans son fonctionnement puisque répondant à une attente locale (besoin fonctionnel) qui a des effets périphériques et ainsi de suite. Il faut juste comprendre par le doute et l'interrogation, les rouages.

    Aujourd'hui dans le monde, tout est lié et nous en prenons conscience parfois tardivement. C'est l'effet papillon, la globalisation, les effets de masse, les énergies limitées, la pauvreté et la richesse. Agir dans l'économie d'une région ou d'un pays pour traiter une problématique comme l'emploi nécessite la prise en compte de plusieurs paramètres et facteurs qui si ce n'était pas le cas donnerait un résultat bien moindre à la réussite d'une démarche de redressement.

    Tout cela tient du bon sens et certain dirait de la sagesse populaire. Cela oblige à une certaine rigueur de pensée et de comportement, une écoute mutuelle et bienveillante. Cela donne à réfléchir sur soi et les autres, sur le chemin de vie que l'on s'impose, sur les choix philosophiques, spirituels ou tout simplement humains. C'est être en accord et en harmonie avec soi.

    Voilà ce qui me vient à l'évocation du discours de la méthode et j'ai le sentiment que les principes sont toujours nécessaires et d'actualité.

    Amitiés
    JM