Etude sociologique d'un serial killer

Hassina Mimoune le 11/04/2013 à 15h27 sur l'article Retour à Whitechapel de Michel Moatti

Plus docu-fiction que roman, cette enquête scrupuleuse pose également le contexte social d'une époque qui aura lourdement influé sur le manque de rigueur avec laquelle cette affaire a été classée. Que suscite pour vous le personnage de Jack l'Eventreur ?

  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • Christelle Garnier le 12/04/2013 à 08h06

    Bonjour Hassina, Je pense qu'entre la TV et les livres personne n'a pu passer à coté de Jack l'Eventreur. Le problème est qu'il n'est pas simple de déméler le vrai du faux car évidemment l'interprétation et et l'imagination des réalisateurs et auteurs on pris le pas sur ne serait ce qu'un semblant de recherche sur la vérité.
    Patricia Cornwell pour l'écriture de son livre : "Jack l'Eventreur, une affaire classée", à fait des mois et des mois d'une enquête minutieuse, épluchant toutes les archives, se rendant à Whitechapel, essayant de retrouver des descendants de protagonistes connus espérant que leur grenier détiendrait la réponse. Son livre est donc l'exposition de son enquête et d'une théorie (que je ne vous dévoilerais pas au cas ou vous n'auriez pas lu ce livre) sur l'identité du tueur échafaudée d'après les découvertes qu'elle a éffectuée, on est très loin d'un roman de fiction.
    Pour ma part j'ai trouvé le livre formidable quoi que parfois un peu fastidieux du fait des énumérations par exemple. Cependant je ne suis pas convaincu par sa théorie. N'empêche qu'à l'époque ou je le lisais je me rendais à pied à mon travail en passant entre autre par une ruelle, je commençais très tôt et partait donc dans la nuit, j'ai plus d'une fois parcouru cette ruelle au pas de course (sourire).
    Donc en ce qui me concerne Jack l'Eventreur reste parmis les plus grand mystère jamais résolu, l'histoire quelle qu'en soit l'interprétation reste attirante et parle toujours à mon imagination.
    Bien cordialement. Christelle