UCHRONIE, ou LA REECRITURE DE L'HISTOIRE !!!

Jean-michel Palacios le 17/03/2013 à 01h52

Bonjour à tous, Si l'on se réfère à la définition du dictionnaire, l'uchronie est un récit basé sur la réécriture de l'histoire et qui permet d'imaginer le monde si un évènement passé avait eu une autre issue. (source wikipédia) ...« Uchronie » est un néologisme du XIXe siècle fondé sur le modèle d’utopie, avec un « u » négatif et « chronos » (temps) : étymologiquement, le mot désigne donc un « non-temps », un temps qui n’existe pas. On utilise également l’anglicisme « histoire alternative »1 (alternate history). L'histoire contrefactuelle et l'uchronie se distinguent par la prééminence donnée soit à l'événement déclencheur (histoire contrefactuelle), soit à ses suites fictives (uchronie). Lorsqu’elle est associée à des moyens techniques qui permettent de remonter dans le temps et donc de modifier le passé, l’uchronie est directement associée au genre de la science-fiction. L’auteur d’une uchronie prend comme point de départ une situation historique existante et en modifie l’issue pour ensuite imaginer les différentes conséquences possibles. À partir d’un événement modifié, l’auteur crée un effet domino (terme anglo-saxon couramment utilisé : effet papillon) qui influe sur le cours de l’Histoire. Cette volonté de changer le cours de l’histoire pour imaginer ce qu’elle aurait pu être rappelle la phrase de Blaise Pascal : « Le nez de Cléopâtre, s’il eût été plus court, toute la face de la terre aurait changé » (Pensées, 90). Voilà de quoi alimenter notre réflexion et rechercher, proposer des auteurs et des ouvrages qui mêlent à la fois des faits historiques qui sont contrefaits pour donner une tournure différente à la réalité du temps qui en découle vers un présent ou futur. Voyons déjà quelques exemples. JM

  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • Philippe Taulet le 20/05/2014 à 15h38

    Bonjour, et merci à Victor pour ce billet qui donne envie.
    Cela faisait longtemps que j'hésitais. Promis je le lis vite. A bientôt et amitiés à toutes et tous, Philippe

  • Victor Digiorgi le 20/05/2014 à 14h46

    « Le complot contre l'Amérique », de Philip Roth, particulièrement bien traduit pour nous, francophones, aux éditions Gallimard.

    Ce roman mêle faits historiques avérés et événements imaginaires : les discours violemment antisémites de Lindbergh lors de la campagne contre l'intervention de l'Amérique dans la guerre sont authentiques. Mais sa candidature à la présidence des États-Unis est de l'ordre de la fiction ainsi que les événements qui en découlent. Roth décrit une subtile montée de l'antisémitisme au sein de la société américaine et l'inquiétude croissante au sein de la communauté juive. Raconté du point de vue d'un enfant, à travers les événements qui touchent sa famille et son voisinage, le récit met en scène les diverses attitudes des personnages face à la montée potentielle d'un fascisme américain.

    Mais lorsqu'on a ainsi décrit l'œuvre, il reste à faire passer, à tenter de faire passer, de faire comprendre, de tenter de faire comprendre l'incroyable talent de Philip Roth, qui est sans doute l'un des meilleurs écrivains de tous les temps. Oui, sans hésitation : de tous les temps. Et l'on peut envier, au sens le plus noble du terme, tous ceux qui ne l'ont pas encore lu, mais le liront un jour ...

    Trés cordialement,

    V.

  • Jean-michel Palacios le 10/05/2014 à 19h18

    Salut Philippe et très heureux de te lire.
    Ce qui est amusant, c'est que l'auteur se nomme Timur Vernes comme un raccourci à la littérature du 19° car Jules Verne qui a écrit de nombreuses histoires d'aventure, de SF, de voyage, précurseur s'il en est du phénomène actuel des "steampunk", pourrait aujourd'hui réécrire l'Histoire en lui donnant un autre destin. Je pense aussi et notamment au film "la ligue des gentlemen extraordinaires".
    Tout semble source d'inspiration pour nos auteurs d'aujourd'hui.
    Si cela pouvait aider à ne pas commettre les mêmes erreurs !!!
    Amitiés
    JM

  • Philippe Taulet le 10/05/2014 à 16h46

    Bonjour, Je réagis de nouveau à ta chronique Jean Michel car je viens d'apprendre qu'un livre remporte un grand succès en Allemagne: "Il est de retour", de Timur Vernes. 1,5 million d'exemplaires vendus, traduction en plus de trente langues, adaptation au cinéma. Bref gros succès sur le réveil d'Adolf Hitler qui découvre l'ère de Google. Pour sûr à lire bientôt pour illustrer encore les uchronies à gros succès. A bientôt et amitiés, Philippe

  • Jean-michel Palacios le 03/04/2013 à 12h54

    Bonjour à tous, bonjour Christelle,
    Personnellement, j'ai beaucoup aimé "Time Cop" et certainement un des meilleurs de JCVD...
    Bises JM

  • Christelle Garnier le 03/04/2013 à 10h32

    Bonjour tout le monde, Merci Camille pour la découverte de ce livre, j'ai été lire le résumé et je l'ai classé dans mes souhaits de lecture. Pour ma part j'ai décidément sur ce sujet plus de référence cinématographique que littéraire. En relisant les posts ci dessus, j'ai repensé au film "Time Cop" de 1994 avec Jean Claude Van Dame (oui je sais... sourire), ce n'est pas un grand moment de cinéma mais l'action est soutenue, les modifications suite aux interactions dans le passé bien gérée, bref divertissant, d'ailleurs le seul film avec JCVD que j'ai apprécié et vu jusqu'au bout, par la suite une série avait également été réalisée, mieux que le film car les histoires étaient plus ciblée sur les interactions que sur les prouesses acrobatiques de JCVD comme dans le film. Amitiés et bises. Christelle

  • Jean-michel Palacios le 02/04/2013 à 22h59

    Merci Camille pour cette sélection de Pierre Bordage qui donne envie d'en savoir davantage. Ce procédé littéraire est très tentant et inspire de nombreux auteurs très connus.
    Amicalement
    JM

  • Séverine Schoettel le 02/04/2013 à 21h58

    Bonsoir Camille,
    J'aime énormément la SF et je viens de classer ce livre "Ceux qui sauront" de Pierre Bordage dans mes futures lectures. Merci pour cette recommandation !
    A bientôt.
    Séverine

  • Jean-michel Palacios le 25/03/2013 à 15h59

    Hello Christelle,

    Jim Caviezel, film excellent avec un bon suspense où le passé qui change modifie l'avenir sans cesse grâce à une vieille radio à lampe de radioamateur qui établit le lien entre deux instants sur le fil du temps.
    Disponible à DVD sur Amazon entre 1 et 10 euros suivant l'état.
    Grosses Bises Christelle et Séverine et merci pour ce bond dans le temps
    Amitiés
    JM

  • Christelle Garnier le 24/03/2013 à 17h54

    Coucou Jean Michel, J'ai mis un avis sur la "Cité des jarres" si tu veux le lire. Et ta journée de reporter? Merci pour le nom de l'acteur, pour ma part je cherchais ma cassette (euhhh oui j'ai encore des VHS je suis un dinosaure) mais comme pour les livres plus de VHS et de DVD que de place donc les superpositions rendent les recherches fastidieuses. Bises. Christelle

  • Jean-michel Palacios le 24/03/2013 à 17h18

    Ce commentaire a été supprimé

  • Christelle Garnier le 24/03/2013 à 13h03

    Bonjour tout le monde, Je me souviens d'un film avec Denis Quaid partageant la vedette avec un autre acteur américain mais dont je n'ai plus le nom en tête, ce film s'appelle "Fréquence interdite", c'est l'histoire d'un jeune policier qui a perdu son père pompier lors d'une intervention quand il était enfant dans les années 60. Son père faisait de la CB et un jour lors d'une Aurore boréale il ressort la vieille CB de son père et la branche et là il arrive à parler avec son père à travers les années. Il lui évite donc la mort dans cette intervention mais cela à beaucoup de répercussion, sa mère infirmière au lieu d'être appelé suite à la mort de son mari finira sa journée et croisera un tueur en série, son père mourra quand même mais d'un cancer du poumon... soir après soir il parle à son père et le lendemain matin son présent en est modifié, tout se finit bien il convainc son père à arrêter de fumer, par radio interposé il aide son père à mettre le tueur hors d'état de nuire et à sauver sa mère et lui qui était un flic célibataire mal dans sa peau est marié et père et très heureux. Je recommande se film plein de rebondissement et ou on ne s'ennuie pas une seconde. Amitiés.
    PS : Bises à Jean Michel et à Séverine;
    Christelle

  • Nina Capuchon le 21/03/2013 à 18h34

    Bonsoir J. Michel,

    Voilà, j'ai soulevé le problème dans la chronique Evolution, attendons la réponse de Nicolas.
    Bonne soirée.
    Nina

    PS : un petit coucou à Séverine qui a l'air d'avoir la "tête sous l'eau".

  • Jean-michel Palacios le 21/03/2013 à 00h12

    Nina, je pense qu'il faut le proposer à Nicolas sur sa chronique Evolution d'autant que c'est parfaitement justifié.
    Dans un passé récent, j'avais écrit que je te laissais l'initiative pour une chronique des personnes qui ont comptées dans l'envie de lire.
    Et je n'étais pas le seul à vouloir contribuer. Alors si le cœur t'en dit.

    Il me reste encore plein d'uchronie à signaler mais là je vais fermer les yeux.
    Bises & Amitiés
    JM

  • Séverine Schoettel le 20/03/2013 à 20h57

    Bonjour à tous !
    Comme Nina j'aurais ajouté le roman "Replay" qui est de mes romans préférés (voir culte !)
    J'adore ce livre et j'espère que cette lecture te plait Nina.
    A plusieurs reprises, après sa mort, le personnage se "réveille" plusieurs années en arrière dans sa vie mais en gardant sa mémoire intacte de tout ce qu'il a vécu. Il a donc la chance de recommencer sa vie. Mais... est ce vraiment une chance ? Serions-nous prêts à TOUT sacrifier de notre présent pour retourner dans notre passé... pas si sûr que le présent qui en découlerait nous plairait tant que ça...
    Un livre passionnant que je vous conseille. Ce livre est grandiose !!!
    A bientôt mes amis lecteurs.
    Séverine
    PS : je ne peux pas laisser de nombreux commentaires en ce moment mais je passe sur la place du village au moins une fois pas jour !

  • Nina Capuchon le 20/03/2013 à 20h39

    Puisque l'on s'écarte :-)
    Ce serait bien de pouvoir modifier ses commentaires sans avoir à les supprimer !

  • Nina Capuchon le 20/03/2013 à 14h58

    Bonjour Christelle et J. Michel,
    Puisque l'on s'égare un peu du sujet de cette discussion, un peu plus un peu moins....
    Qui n'a jamais rêvé de pouvoir revivre son passé fort de l'expérience acquise mais si l'idée paraît séduisante dans un premier temps, elle ne l'est plus tant que ça après réflexion à moins d'avoir eu l'existence la plus désastreuse qui soit. Comme toi, Christelle, je ne suis pas prête à sacrifier le meilleur de ma vie pour supprimer le plus difficile et rectifier les mauvais choix. Ce qu'il y a de meilleur en nous est autant forgé par nos mauvaises expériences que par les bonnes, peut-être même davantage même si je suis moyennement d'accord avec la citation de Nietzsche "Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort".
    Je ne souhaiterais pas qu'on me donne à revivre une seconde vie mais, par contre, j'aimerais bien faire quelques retours à des moments précis pour réparer quelques négligences et omissions envers des êtres chers disparus.
    Par contre, j'approuve sans réserves cette citation de Jules Renard :
    "Si je devais recommencer ma vie, je n'y voudrais rien changer ; seulement j'ouvrirais un peu plus grand les yeux".
    Amicalement, Nina

  • Christelle Garnier le 20/03/2013 à 13h04

    Je pense que l'on est tous tenté parfois de faire un retour en arrière en gardant les connaissances et l'expérience acquise, afin de pouvoir éviter tel ou tel autre écueil sur le lequel on a trébuché à l'époque et qui peut être maintenant à encore des conséquences, mais en faisant cela bien sur que l'on arrangera certaines choses mais on va perdre quoi? car si on change un choix a un moment donné, d'autres choix fait par la suite seront peut être également changé alors que leur conséquences sont elles merveilleuses. Par exemple j'ai arrêté mes études après le bac car j'attendais ma première fille, donc oui faire le choix de ne pas avoir mon 1er enfant à 18 ans, me permettrais surement d'avoir une vraie carrière aujourd'hui car j'étais une bosseuse et avait de bon résultat à l'école, mais... et ma fille? je devrais faire une croix sur les 25 ans vécu avec elle? sur le faite d'être bientôt grand-mère? Très dangereux tout ça, une maitrise de droit ou de lettre (je n'étais même pas fixée) vaut elle la disparition de ma fille? et bien non tant pis pour ce qui ne va pas car je garde ce qui va bien. Bises et Amitiés. Christelle

  • Jean-michel Palacios le 20/03/2013 à 11h32

    Ce commentaire a été supprimé

  • Nina Capuchon le 20/03/2013 à 09h22

    Bonjour à tous,

    Je crois que je peux ajouter ma lecture du moment "Replay" dans laquelle le personnage principal se retrouve, après sa mort, plus de vingt ans plus tôt mais avec le souvenir de sa vie précédente, ce qui lui offre des possibilités intéressantes. À ce propos, je viens de me souvenir d'un film récent dont j'ai oublié le titre qui est un prénom, dans lequel une adulte de 40 ans se retrouve sur les bancs de l'école. Ah voilà "Camille redouble" !
    Cette idée est flippante : serais-je prête à recommencer ma vie, ferais-je les mêmes choix dans les grandes lignes, essaierais-je d'influencer l'avenir et par conséquent de modifier le futur ?
    Encore une journée grise ! À bientôt Nina

  • Jean-michel Palacios le 19/03/2013 à 18h30

    Voici un autre possible !!!

    Je vous propose "Pavane" de Keith Roberts. Dans ce livre, Keith Roberts raconte à travers sept nouvelles les conséquences au XXème siècle de la conquête de l’Angleterre par les navires catholiques espagnols de l’Invincible Armada après l’assassinat de la Reine Elisabeth en 1558. Évidemment, tout est alors différent.
    L’auteur se plait à égrener les changements aussi bien sociaux que scientifiques d’une Angleterre soumise au Pape et à l’Eglise Catholique.
    Un des premiers et passionnants ouvrages du genre.

    Dans cette Angleterre uchronique, Keith Roberts nous raconte le destin d’une famille, les Strange, des propriétaires de locomotives qui progressivement forgeront la révolution technologique et politique du pays. Car les changements apparaissent progressivement, dans ce pays assujetti par les Papes. Jesse Strange et sa locomotive, la Lady Margaret, parcourent les landes de la côte Ouest, à l’affut des embuscades de bandits; tandis que les fées et les Anciens s’agitent dans l’ombre. Une rumeur grandissante annonce la venue du Frère Jean, l’hérétique qui condamne la cruauté de l’Eglise, tandis que les mystérieux Bateaux Blancs, voiliers à moteurs, parcourent tels des contrebandiers insaisissables les côtes anglaises. Les châtelains encouragent en secret l’électricité, science interdite par le Vatican, et défient l’autorité des Papes. De leur révolte, durement réprimée par le Saint-Siège, naîtra le renversement final de la toute-puissante Rome.

    http://www.traqueur-stellaire.net/2009/07/pavane-keith-roberts/

    Bonne soirée
    JM

  • Philippe Taulet le 19/03/2013 à 16h46

    Bonjour Jean-Michel, Nina, Christelle et Hélène,
    Et merci à toi Jean-Michel pour ce thème. J'avais lu il y a quelques années "Le maître du haut château", de Philip K Dick, qui part de l'idée que l'allemagne et le japon ont gagné la seconde guerre mondiale. Or un écrivain ose imaginer qu'ils ont perdu... C'était original et il était entré dans le détail d'un japon impérial qui impose son mode de vie à la société américaine. Bonne fin de journée à vous toutes et tous!

  • Nina Capuchon le 18/03/2013 à 11h24

    Bonjour Hélène et Christelle,
    Manifestement, nous avons beaucoup d'exemples d'uchronie dans le cinéma mais peu dans le domaine littéraire. Merci de me remettre en mémoire "L'effet papillon" que j'ai également apprécié et "Demain à la une". Quant à Levy et Musso, mais c'est bien sûr !
    Bon début de semaine à toutes les deux et à J. Michel, Nina

  • Nina Capuchon le 18/03/2013 à 11h13

    Ce commentaire a été supprimé

  • Christelle Garnier le 18/03/2013 à 09h20

    Bonjour tout le monde, et bien je ne m'étendrais pas sur le sujet car toutes mes pauvres références ont déjà été citées que ce soit cinéma, série TV ou livres. Je dis pauvres références car il est vrai que je ne lis pas beaucoup de SF. J'ai beaucoup aimé le film "L'Effet Papillon" entre autres.
    Sinon pourrais je rajouter "Si c'était à refaire..." de Marc Levy qui me semble bien correspondre au sujet, ainsi que "Je reviens te chercher" de Guillaume Musso. Amitiés. Christelle
    P.S : Bises à Jean Michel. Et merci de toujours nous proposer de nouveau sujet.

  • Hélène Fery le 18/03/2013 à 01h50

    Bonsoir à tous,

    C'est vrai qu'aujourd'hui la connexion était impossible. Pour ma part, je n'ai réussi qu'en fin de soirée.

    Sur l'uchronie, comme Nina, je n'ai pas de références littéraires, la SF fait partie de mes lacunes. A part celui de E.E. Schmitt "La Part de l'Autre" que j'ai apprécié, je ne vois pas d'autres titres.
    Par contre, au cinéma et à la télé, le sujet me parle plus, même s'il m'a fallu farfouiller un peu dans mes souvenirs pour certains titres.
    La trilogie des "Retour vers le futur" vient naturellement tout de suite à l'esprit, c'est un grand classique! Et "Code Quantum" était MON rendez-vous à ne pas manquer quand j'étais ado. Souvenir, souvenir...
    Je me souviens également de "L'Armée des Douze Singes" (avec Bruce Willis et Brad Pitt) et de "L'Effet Papillon" (avec Ashton Kuchter).
    Et, naturellement, le "mythique" Terminator.
    Sur le petit écran, "Demain à la une" (le héros reçoit le journal du lendemain), "True Calling" (l'héroïne communique avec les morts et a la faculté de revenir dans le passé pour les aider), "Sept jours pour agir" (un astronaute qui voyage dans le temps pour son gouvernement) et "Slider" (série basée sur les mondes parallèles) me renvoient des bribes d'images.
    Certains épisodes de mon chouchou, le "Docteur Who", ont également comme sujet l'uchronie comme "Fête des Pères", "L'embouteillage sans fin", "La chute de Pompéï" et "Le Choix de Donna", pour ne citer qu'eux.

    Voilà, le sujet est tellement vaste qu'il y a encore beaucoup à dire, mais il faut bien se limiter. Je vais néanmoins regarder d'un peu plus près ce que les écrivains proposent.

    A bientôt.

    P.S. Jean-Michel, merci pour ce sujet.

  • Nina Capuchon le 17/03/2013 à 15h11

    Je confirme, impossible de me connecter ce matin. J'ai dû prendre un chemin détourné en faisant une recherche sur Google !!!

  • Jean-michel Palacios le 17/03/2013 à 13h52

    Bonjour Nina,
    Yes, dans un jour sans fin, Bill Murray est impayable, à mourir de rire.
    Bien sûr "retour vers le futur" de Robert Zéméckis.
    Déjà Vu (je l'ai en DVD) avec mon acteur préféré également (il sait tout faire...)
    Code Quantum, oui cette série est increvable et passe encore sur certaines chaînes avec notamment Scott Bakula (toute une série dans Star Trek également)

    Merci Nina pour ce passage très documenté. J'ai mis un peu temps à m'endormir ayant assisté à une assemblée générale dans la journée, j'ai éprouvé le besoin de passer à autre chose pour faire un peu le vide d'où mon retour dans mon village préféré.

    Très bonne journée Nina

    ps : le site est assez instable - si tu confirmes dis-le moi que je le fasse passer à Nicolas Griffet sur Facebook.

  • Nina Capuchon le 17/03/2013 à 13h36

    Bonjour J. Michel, merci pour cet excellent sujet de discussion. L'uchronie est largement utilisée au cinéma et en particulier d'anticipation. C'est une idée tellement séduisante de réécrire l'Histoire ou l'histoire. N'avons-nous pas nous même sans cesse recours à ce procédé avec des "si" : si elle était partie plus tôt, si ils n'avaient pas pris cet avion, si j'avais emprunté le chemin habituel.... en imaginant un futur qui en aurait été totalement modifié, un évènement douloureux évité...
    Quelques films que j'ai vus : Nimitz, retour vers l'enfer (excellent), la trilogie "Retour vers le futur", Un jour sans fin où Bill Murray est condamné à revivre le même jour, Déjà vu (avec mon chouchou Denzel Washington), Mr Nobody avec ses vies différentes selon le choix qu'il fait. En ce moment sur Canal+ "Code source". En vous lisant, je pensais aussi à la série TV "Code quantum" qui fait un exemple parfait.
    Concernant le dernier Stephen King, le sujet a déjà été traité. Les américains ont, semble-t-il, beaucoup de mal à digérer l'assassinat de JFK.
    Comme je lis très peu de livres d'anticipation ou de science-fiction, je n'ai pas de titre de livre qui me vienne d'emblée à l'esprit. Je voudrais simplement citer le roman d'Eric-Emmanuel Schmitt "La part de l'Autre" qui imagine le destin différent d'un Hitler qui a réussi son examen d'entrée aux Beaux-arts mais que je n'ai pas encore lu.
    Toi qui est fan de SF, BD et Fantasy, tu devrais pouvoir nous livrer beaucoup d'exemples !
    Je ne manquerai pas de revenir dans cette discussion si d'autres livres me reviennent en mémoire.
    Je te souhaite un bon dimanche. Amicalement, Nina

    PS : Serais-tu insomniaque J. Michel ?

  • Jean-michel Palacios le 17/03/2013 à 02h37

    2° proposition : « 22/11/63 » - Stephen King
    (Source Nouvel Obs)

    C’est pour l'auteur l'occasion de renouer avec cette Amérique du début des années 60 où il projette le héros "Jake Epping" de son dernier livre, « 22/11/63 » (sorti en février 2013 en France).
    L’auteur s’empare d’un des grands thèmes de la littérature fantastique, le voyage dans le temps et nous projette à la date de l'assassinat de JFK.
    Ce thème en apparence apolitique et purement distrayant cache une critique féroce des temps présents comme une volonté de réécrire l'histoire.
    Pour l’immense majorité des Américains d’aujourd’hui, la mort de Kennedy n’est pas seulement la mort d’un homme, c’est aussi la mort d’une Amérique rêvée, fantasmée, celle des années 50 et 60 où tout semblait possible.
    En même temps, c'est un prétexte à découvrir (pour le lecteur) le sud du pays, le racisme et ségrégation raciale en cette année 1950.
    Alors on se prend à espérer d'une issue différente si l'assassinat de JFK n'avait pas lieu. Stephen King est cependant moins optimiste car le voyage de Jake Epping ne produira pas exactement les effets espérés par effet domino ou papillon.

    On apprend énormément de choses sur les modes de vie dans les années 50 et 60 et sur les années suivantes par de profondes recherches très méticuleuses pas l'auteur. C'est bien l'occasion d'un voyage dans le temps dans lequel l'aller ne va pas du tout ressembler au retour. C'est l'uchronie.

    JM

  • Jean-michel Palacios le 17/03/2013 à 01h55

    1° proposition
    Le Voyage (tome 1) de Stephen Baxter en partant du fait historique suivant : "Et si John Fitzgerald Kennedy n’avait pas été assassiné ?
    Pour Stephen Baxter, l'auteur, l’une des conséquences aurait été la conquête de Mars très tôt par les américains, après leurs premiers pas sur la Lune en 1969. L’histoire suit notamment une géologue et une pilote, bien décidés tous les deux à tout faire pour intégrer l’équipe et marcher sur la planète rouge. Un roman splendide mêlant voyage dans l’espace et Uchronie.
    Remarquable, non !

    JM