Les auteurs nord américains contemporains.

Jean-Bernard SOLER le 24/02/2013 à 21h24

Je ne m'explique pas l'engouement que je peux avoir pour la littérature nord américaine contemporaine. Il est vrai que j'adore ce pays....... je suis toujours à la recherche de nouveaux romans dont la lecture chaque fois me plonge dans un coin des USA au milieu de gens souvent très attachants, tels que j'aimerais les connaître lorsque je voyage dans ce pays.

  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • Séverine Schoettel le 10/03/2013 à 23h38

    Bonsoir Jean-Bernard,
    J'avoue que je ne m'étais jamais poser la question concernant les écrivains américains... En revanche, les qualificatifs que vous utilisez à leur sujet m'étaient déjà venus à l'esprit concernant les cinéastes américains.
    Si je me base à la liste (certainement non exhaustive) de Nina dans un commentaires ci-dessus. Je m'aperçois que je les connais pour la plupart et qu'il y en a seulement deux que je n'aime pas. Il s'agit de John Irving (je trouve son univers dérangeant... il me met mal à l'aise) et je n'ai pas réussi à terminer le seul livre de Paul Auster que j'ai tenté de lire...
    En revanche, moi qui ai lu beaucoup de SF, j'avoue que, sauf quelques exceptions, les auteurs américains sont les maîtres de ce genre.
    Je reviendrais encore discuter avec vous sur ce sujet mais l'heure tardive me contraint d'abréger cette discussion.
    A très bientôt.
    Séverine

  • Jean-Bernard SOLER le 10/03/2013 à 20h56

    Bonjour Séverine . Pas évident d'expliquer pourquoi cette passion pour les auteurs américains ! Je trouve souvent des galeries de personnages passionnants. Leur vie me semble encore empreinte de tout ce qui a fait l'histoire de ce pays : descendants d'émigrants venus d'Europe pour fuir la misère et vivre la grande aventure, familles qui abandonnent tout pour traverser le vaste continent à la recherche d'une vie meilleure, descendants de ces indiens spoliés qui tentent de faire revivre leur culture, victimes d'un racisme intolérable et finalement encore tellement récent.
    Et puis cette passion pour une nature tout à fait grandiose de ce pays magnifique.
    Il y a aussi un point que je trouve assez unique dans cette littérature, c'est le passage de l'humour à l'émotion que les auteurs semblent manier avec une maestria que je trouve unique.
    Je ris vraiment comme dans le cas de ma dernière lecture, je suis aussi parfois ému aux larmes.
    J'ai il est vrai la chance d'avoir pu me rendre aux USA à plusieurs reprises. Mes voyages se font souvent hors des sentiers battus, même si parfois - malgré la fréquentation touristique - il faut aussi ne pas manquer les grands sites.
    Ce sont les premières idées qui me viennent, mais en approfondissant , il y a bien sûr d'autres points moins superficiels que je trouve intéressants. Le questionnement sur l'existence de Dieu et sur sa nature dans le dernier livre de Philippe Roth (Génésis) est bouleversant....
    À bientôt. Quelle est votre impression sur ces auteurs ?
    Enfin je ne suis pas complètement chauvin et en ce moment je me régale véritablement avec une auteure norvégienne Wassmo et son roman : cent ans

  • Séverine Schoettel le 09/03/2013 à 22h12

    Bonsoir Jean-Bernard ,
    Ravie de faire votre connaissance et désolée d'avoir participé à la dérive de votre discussion...;o)
    Si vous nous disiez ce que vous aimez tant chez les auteurs nord-américains.
    A très bientôt
    Séverine

  • Jean-Bernard SOLER le 09/03/2013 à 21h56

    Ou la l désoles amis lecteurs pour mon manque de réaction après le lancement de cette discussion sur les écrivains nord américains. Merci pour les nombreux auteurs cités. Je suis loin de les connaître tous. Je suis étonné que dans l'impressionnante liste de Jean Michel ne figure pas le talentueux Tom Wolf !
    Je me suis amusé en suivant la dérive des réactions vers des considérations bucoliques et printanières. Je sens que vous êtes nombreux en manque de soleil. Je le suis aussi bien que Nîmois .
    Bon, je ne sais plus comment reprendre le fil de la discussion aidez-moi.
    Bon week-end à tous et à toutes.

  • Hélène Fery le 03/03/2013 à 23h47

    Tout à fait d'accord, Séverine! Il est temps que le printemps arrive avec son plein de lumière et de couleurs, et du bonheur de pouvoir relire à l'extérieur. Et merci Jean-Michel pour le passage sur Joe Dassin, j'ai eu le plaisir de me remettre en mémoire quelques-uns de ses titres, et de fredonner "Les Petits Pains au Chocolat" (qui, je vous l'accorde, n'a rien à voir avec l'Amérique).
    Pour revenir au sujet de la discussion, j'ai été aussi étonné que Christelle de finalement connaître autant d'auteurs d'Amérique du Nord. Pourtant, je prends toujours le temps de lire les petites biographies des auteurs dans chaque livre, mais il faut croire que ce n'est pas ce que je retiens d'essentiel. Et c'est bien dommage! A Bientôt.
    P.S. Christelle, vous avez bien raison d'être chauvine avec votre campagne. La Picardie est le berceau de ma famille (je suis de la Somme, à la limite avec la Seine-Maritime) et c'est une région que j'apprécie beaucoup, même si aujourd'hui, je n'ai plus beaucoup l'occasion de m'y rendre.

  • Jean-michel Palacios le 03/03/2013 à 19h38

    Je suis mort de rire. Et Jean-Bernard qui n'est pas là. Quand il va revenir, il ne va pas tout comprendre. ;-).

    Alors un petit passage par un auteur compositeur américain.

    L'Amérique, l'Amérique, je veux l'avoir et je l'aurai
    L'Amérique, l'Amérique, si c'est un rêve, je le saurai
    Tous les sifflets des trains, toutes les sirènes des bateaux
    M'ont chanté cent fois la chanson de l'Eldorado
    De l'Amérique !!!!!!!!!

    Joseph Ira Dassin, dit Joe Dassin, né le 5 novembre 1938 à New York et mort le 20 août 1980 à Papeete (France), est un chanteur et compositeur franco-américain. En quinze ans de carrière (1965-1980), il a connu de nombreux succès dans la francophonie et ailleurs.
    Joe Dassin est le fils de Jules Dassin (1911-2008), réalisateur de films, et de Béatrice Launer (1913-2005), violoniste virtuose, tous deux juifs américains3. Il a deux sœurs, Richelle (surnommée « Ricky ») et Julie (surnommée « la petite »). Son grand-père, Samuel Dassin, est un émigré juif russe qui avait quitté Odessa.
    Joe Dassin et ses parents habitent New York et Los Angeles. Son père ayant brièvement appartenu au Parti communiste américain (jusqu'à la conclusion du pacte germano-soviétique) est dénoncé par un membre du parti, le réalisateur Edward Dmytryk, désireux de s'affranchir des soupçons qui pèsent sur lui, et cédant à la pression de la commission des activités anti-américaines. La famille s'expatrie alors en Europe où elle déménage de nombreuses fois ; suivant son père dans ses tournages, Joe Dassin connaît beaucoup d'écoles : il étudie à l'Institut Le Rosey en Suisse, passe son bac à Grenoble, puis étudie l'ethnologie à l'université du Michigan.

    A bientôt
    JM

  • Séverine Schoettel le 03/03/2013 à 18h40

    Bonjour Christelle,
    Je ne connais pas du tout l'Oise, je n'y suis jamais allée. J'ai du seulement la traverser quand j'habitais Versailles et que je me rendais à Lilles.
    Je suis également très clichés et hauts lieux touristiques, j'adorerais avoir un jour l'occasion de découvrir les lieux que tu cites... Un jour peut être...!!
    Amicalement. Séverine
    PS : (j'aime bien aussi les PS !) j'espère que Jean-Bernard ne nous en voudra pas de "pourrir" sa discussion ! :o)

  • Christelle Garnier le 02/03/2013 à 15h33

    Je ne connais pas Bordeaux, je l'ai juste traversé pour me rendre à Bayonne. Pour ma part je suis en Picardie, dans l’Oise un petit village de 400 habitants entre Beauvais et Amiens. Je ne suis pas Picarde de naissance mais d’adoption et pourtant je suis également très chauvine et aime beaucoup ma campagne. J'ai également fait des plantations de fleurs de printemps cet automne mais pour l'instant je n'ai que de très timide pointe verte. Pour l’Amérique, j'aimerais avoir le temps et faire la route 66 entre autre. Mais bon je suis très cliché, je souhaiterais voir le Canada, les Chutes du Niagara, New York, Washington, San Francisco,... Tout ce qui nous fait rêver dans nos lectures, les films, les séries...
    Je suis d'accord nous sommes hors sujet mais en même temps le site ne propose pas d'espace pour la discussion à bâton rompu donc ...
    Amitiés. Christelle

  • Séverine Schoettel le 02/03/2013 à 14h30

    Vivement la fin de l'hiver et le renouveau du printemps !!! J'ai besoin de soleil et de couleurs... Christelle, mes fleurs préférées sont aussi les tulipes. Dommage Jean-Michel que tu ne puisses pas, sur ce site, partager avec nous des photos des fleurs qui poussent devant ta maison (nous nous égarons de plus en plus du sujet !)
    Pour ma part, je ne connais l'Amérique que par mes lectures (et aussi les films) mais je n'y suis jamais allée, je rêve d'aller une fois à New York...
    Pour répondre à ta question Christelle, j'ai la chance d'habiter à Bordeaux. Je trouve ma ville superbe, j'aime son architecture, son histoire et sa localisation géographique (oui je suis très chauvine !!)
    A bientôt. Séverine

  • Jean-michel Palacios le 02/03/2013 à 11h11

    Oui je voulais apporter une précision importante : il s'agit de crocus jaune de printemps qui sont en train de sortir des parterres devant la maison et cela fait plaisir. L'hiver se termine et les températures remontent.
    C'est vrai aussi que ce commentaire n'est pas en lien direct avec les auteurs nord-américains encore que l'hiver sur le district de New-York était assez impressionnant.
    ps 1 : une jolie présentation de notre nouvelle lectrice du mois
    ps 2 : bise à Christelle

  • Christelle Garnier le 02/03/2013 à 10h46

    Si ce n'est pas indiscret tu es de quelle région Séverine? Les fleurs de printemps : Jonquille, Tulipes et Muguet, j'adore!!!!!
    Douglas Kennedy est en effet un auteur que j'aime beaucoup moi aussi, mes préférés : La poursuite du bonheur et la femme du Vème, mais la liste n'est pas exhaustive
    Excellent WE à toi aussi. Amitiés. Christelle
    PS : pour ma part je ne trouve aucun commentaire sans intérêt, cela fait parti du partage et donne du vivant à ce site.
    PS (1) : Bises à Jean Michel

  • Séverine Schoettel le 01/03/2013 à 19h54

    Il est parti le monsieur ?! ;o)))
    Juste un petit passage qui n'a rien à voir avec le sujet de cette discussion pour dire à Jean-Michel que chez moi les jonquilles sont déjà de retour !!
    En fait, pour ne pas avoir trop honte de mon commentaire sans intérêt, je vais proposer à Jean-Bernard les livres de Douglas Kennedy qui fait parti de mes auteurs favoris.
    Je vous souhaite à tous un excellent week-end.
    A bientôt.
    Séverine

  • Jean-michel Palacios le 01/03/2013 à 14h26

    Apparemment d'après son fil d'actualités, il fait des passages une fois par mois. Nous aurons certainement des nouvelles de lui pour le Printemps prochain avec les hirondelles et les jonquilles. Bises Christelle

  • Christelle Garnier le 01/03/2013 à 12h08

    Il est parti Jean Bernard? dommage quand on lance une discussion il faut la faire vivre!!!!!

  • Nina Capuchon le 26/02/2013 à 14h38

    Effectivement Christelle, on en connaît beaucoup surtout si on aime la littérature policière : Michael Connelly, Patrica Highsmith, John Irving, Douglas Kennedy, Dan Brown, Douglas Preston, Anne Rule, Kathy Reichs, Anne Rice, Martha Grimes, Patricia Cornwell, Caleb Carr (L'aliéniste) et bien d'autres. Sinon, on peut citer Cormac Mac Carthy (La route), Jean M.Auel (Les enfants de la terre), Arthur Miller, Paul Auster, Philip Roth (Un homme), Toni Morrison... Amitiés Nina

  • Jean-michel Palacios le 26/02/2013 à 13h27

    mdr ;-)

  • Christelle Garnier le 26/02/2013 à 12h56

    Évidemment en lisant le commentaire de Jean Michel je me rend compte que j'en connais beaucoup plus que je ne pensais!!!!! honte à moi de ne pas avoir pensé à Stephen King. Amicalement. Bises à Jean Michel. Christelle

  • Jean-michel Palacios le 26/02/2013 à 10h53

    Bonjour Jean-Bernard,
    En faisant quelques recherches sur ce thème, on s'aperçoit que l'on connait pas mal d'écrivains mais les noms ne viennent pas forcément du premier coup. J'ai sélectionné quelques uns contemporains. Je complèterai dans un deuxième temps : George R.R. Martin, John Irving, John Grisham, Harper Lee,
    Truman Capote, James Fenimore Cooper, Stephen King, Ray Bradbury, Isaac Asimov, Fran Leibowitz, Michael Crichton, Laura Ingalls Wilder, Pearl S. Buck,
    Robert Frost, Nora Ephron, Philip Roth, Philip K. Dick...
    Ces noms évoquent déjà un certain nombre d'univers littéraires.
    Amicalement
    JM

  • Christelle Garnier le 26/02/2013 à 09h43

    Pour ma part je ne suis pas très "calée" en littérature Américaine. J'ai bien entendu retenue les excellents John Steinbeck et William Faulkner dont j'ai beaucoup aimé les œuvres, mais sinon c'est à peu près tout. Cordialement. Christelle

  • Léa Sard le 25/02/2013 à 23h29

    Je lis peu d'auteur contemporain d’Amérique du nord, mais j'apprécie énormément Laura Kasischke. Reconnue en premier lieu pour ses ouvrages de poésie aux USA, elle garde dans ses romans la dextérité de la langue. Mais aussi de l'intrigue, ce sont des livres sur le décalage entre la belle photo glacée des états-unis et les travers d'une société. C'est très universel en même temps comme roman. Il y a Toni Morisson aussi dont il y a beaucoup de choses à dire et que des grands romans. Vous pouvez vous plonger dans sa bibliographie les yeux fermés. Et sinon ne vous privez pas de bons classiques américains! pour n'en citer qu'un, qui a beaucoup de génie, Scott Fitzgerald... c'est très fort!
    En vous souhaitant de bonne lectures, léa