A Propos de L'Inquisition Spirituelle

Olivier CAYTEL le 03/03/2012 à 15h01

L’on ne peut ni Espérer ni Croire en Dieu Sur le simple Constat que nos Aïeux Furent manipulés par les Représentants des cieux, qu'Ils Firent les frais d’ecclésiastiques Prétentieux ! Dans la Peur, sous le Prétexte du Châtiment, Les Fidèles, leur Chapelet, entre les Dents, Leur Missel Égaré dans leur Poche, sur les Bancs Des églises, priaient ! Genouflexion du mécréant ! Chaque Homme, chaque Nation, toutes Peuplades Envisageaient la Création – la Régalade De nos âmes soumises – à une Tyriade De divinités Imaginaires, Toutes Puissantes mais Malades… En leurs Noms, l’Homme Méprise les Êtres, Ne Tolère les Libertés, se Targue de Paraître, Nie les Sentiments, les Amours qui vont Naître… Ubiquité ? De la Misère, Jamais, à plus d’un Mètre ! Toutes Religions Monothèistes N'Ont Qu'Une Origine ! Aussi, Chaque jour, L'Homme Se Renie. L'Un Se Confesse Pour Chasser Ses Fautes, Le Second Réalise Ses Ablutions Pour Se Laver de Ses Erreurs, le Troisième Se Cogne La Tête Contre les Murs tant Il Se Lamente. Comment Peut-On S'Adonner à la Prière Aussi Assidûment Sans Être Bons... Fondamental.