mes livres d'école

Jean-michel Palacios le 30/01/2012 à 22h17 sur l'article Le lecteur du mois

Bonjour à tous, Avant de compléter ma bibliothèque qui est déjà conséquente, je me suis lancé le défi de me souvenir de mes livres d'enfance et d'adolescence, de ceux dont l'école, le collège et le lycée "imposent" de lire, de réciter voire de jouer. Que de souvenirs en quelques lignes, une quinzaine d'années, c'était hier, enfin presque. Alors voici cette bibliothèque, sans prétention, dans laquelle certains pourront s'identifier, du moins je l'espère. Jean Anouilh : Antigone. Hervé BAZIN : vipère au poing. Honoré de BALZAC : les chouans, le colonel Chabert, le lys dans la vallée, illusions perdues, le père Goriot. Albert CAMUS : l’étranger, la peste. COLETTE : dialogue de bêtes. Pierre CORNEILLE : Le cid, Horace. Alphonse DAUDET : Tartarin de Tarascon, Le petit chose, Lettres de mon moulin. André DHÖTEL : le pays où l’on n’arrive jamais. Paul FEVAL : le bossu. Gustave FLAUBERT : Madame Bovary, L’éducation sentimentale. Alain Fournier : Le Grand Meaulnes. Roger FRISON-ROCHE : Premier de cordée, L’appel du Hoggar, La grande crevasse Romain GARY : les trésors de la mer rouge, la nuit sera calme. Théophile GAUTIER : Le capitaine Fracasse Maurice GENEVOIX : La dernière harde, Raboliot, Le roman de renard, La forêt perdue, La Loire. Pierre LOTI : Pêcheur d’Islande. Guy de MAUPASSANT : Boule de suif, Bel-ami, La Horla. Michel de MONTAIGNE : Les essais, Journal de voyage. Charles PERRAULT : Les contes. Jean-Baptiste Poquelin dit MOLIÈRE : les fourberies de Scapin, le malade imaginaire. Jacques PREVERT : Paroles. François RABELAIS : Gargantua. Jean RACINE : Andromaque. Jules RENARD : Poil de carotte. Arthur RIMBAUD : le dormeur du val. Jules ROMAINS : Knock ou le triomphe de la médecine. Pierre de RONSARD : Mignonne, allons voir si la rose. Robert SABATIER : Les allumettes suédoises, Trois sucettes à la menthe Antoine de SAINT-EXUPERY : Courrier sud, Vol de nuit, Terre des hommes, Le Petit Prince. George SAND : La petite fadette. Henri Beyle dit STENDHAL : le rouge et le noir, la chartreuse de Parme. Eugène SUE : les mystères de Paris. Henri TROYAT: La neige en deuil, les semailles et les moissons. François VILLON : la ballade des pendus. François-Marie AROUET, dit VOLTAIRE : Candide, Zadig. Emile ZOLA : Germinal, Nana. Voilà, j'en ai certainement oublié mais ces auteurs et ces titres me reviennent. En tout cas, voilà une bibliothèque de mon enfance. A bientôt JM ps : merci de corriger les erreurs !!!