de vigan

Céline Zug le 09/12/2011 à 12h34 sur le livre Rien ne s'oppose à la nuit

Adelya c'est une très belle critique tu fais là, à titre personnel j'ai été impressionnée par le travail que fait l'auteur, mettant de côté l'aspect filial justement, ce n'est pas nombriliste, juste circonstancié et interrogatif sur ce que peut être une famille, elle y met suffisamment de distance pour que son livre soit celui d'un auteur et non une histoire larmoyante.