Un polar sinon rien

lundi 21 janvier 2013

Psychopathes en tous genres

Un polar sinon rien

 

Toujours aussi foisonnant, le roman policier possède ses auteurs de référence dont l’ouvrage à venir est toujours un évènement. P.D. James en est l’illustration, avec La mort s’invite à Pemberley. Elle ose, en effet, inventer une suite au roman de Jane Austin Orgueil et Préjugés avec tous les ingrédients du thriller. Plutôt osé mais très réussi !

Le genre se porte plutôt bien avec ses surprises éditoriales comme Mapuche de Caryl  Ferey qui vit un succès ascendant. Il est vrai que le soin apporté au choix du titre tient une grande part dans l’incitation à lire cette pléthore de livres. Certains, en effet, laissent présager des romans prometteurs avec des personnages suffisamment névrosés et à l’imagination sans limites pour scénariser les meurtres les plus tordus. Alors on peut le dire, le polar respire la santé !

 

Par Hassina Mimoune

  • Meurtres à l’anglaise

    • Couverture du livre « La mort s'invite à Pemberley » de Phyllis Dorothy James aux éditions Fayard

      La mort s'invite à Pemberley de Phyllis Dorothy James

      Un beau challenge que d’inventer une suite au célèbre roman de Jane Austen paru en 1813, Orgueil et Préjugés, d’autant plus que celle-ci est criminelle. Les inconditionnels du classique retrouveront les personnages du roman, ainsi que le style. Pemberley House, domaine ancestral de la famille Darcy devient le lieu d’un crime propice à réveiller les rancoeurs familiales.

    • Couverture du livre « Heather Mallender a disparu » de Robert Goddard aux éditions Sonatine

      Heather Mallender a disparu de Robert Goddard

      A la suite de la disparition de Heather sur l’Ile de Rhode, Harry Barnett est accusé de son meurtre mais faute de preuve il est remis en liberté. Ayant un faible pour la jeune fille, il mène l’enquête à partir de derniers clichés retrouvés. Tout le talent de l’auteur est de faire participer le lecteur à cette enquête grâce à une foule de détails dont le mystère s’épaissit.

    • Couverture du livre « Les anges de New York » de Roger Jon Ellory aux éditions Sonatine

      Les anges de New York de Roger Jon Ellory

      L’auteur, « maître es polar », prend ce fois-ci la police américaine pour thème avec pour héros, Frank Parish, inspecteur au NYPD. Outre la volonté de rédemption de son personnage, c’est la ville de New-York, fascinante, qui en est le point central avec sa réalité la plus criante et ses relations ambigües police et justice.

    • Couverture du livre « Le chapeau de Mr Briggs » de Kate Colquhoun aux éditions Christian Bourgois

      Le chapeau de Mr Briggs de Kate Colquhoun

      S’emparant d’un fait divers survenu à Londres en 1864, le meurtre du banquier Thomas Briggs dans un train de banlieue, Kate Colquhoun retrace l’enquête en puisant dans les archives sans omettre sa dimension romanesque, ni les stigmates de cette époque victorienne.

    • Couverture du livre « Elle savait » de Lee Child aux éditions Calmann-levy

      Elle savait de Lee Child

      Un polar « politique » qui débute dans le métro de New-York à deux heures du matin lorsque
      Jack Reacher, ancien membre de la police militaire assiste une nuit au suicide d'une femme dans une rame du métro new-yorkais. Il veut en savoir plus et se retrouve face à la CIA, les Russes, Al Quaida, le FBI, le NYPD, qui eux aussi ont les mêmes motivations.

    • Couverture du livre « Faith » de Peter James aux éditions Bragelonne

      Faith de Peter James

      Ross Ransome, est chirurgien esthétique réputé, aussi la perfection est son gagne-pain. D’ailleurs, même sa femme est parfaite, c’est lui qui l’a opérée. Mais elle tombe malade et se tourne vers un thérapeute charismatique loins de la médecine traditionnelle. Mais Ransome pour lui, s'il ne peut avoir sa femme, alors personne ne l'aura...

  • French touch

    • Couverture du livre « Mapuche » de Caryl Ferey aux éditions Gallimard

      Mapuche de Caryl Ferey

      Un thriller qui se situe en Argentine puisant dans le passé des années 70, Caryl Ferey nous plonge dans deux enquêtes qui vont se recouper pour devenir une même et longue route vers l’enfer.

  • Homicide nippon

    • Couverture du livre « Un café maison » de Keigo Higashino aux éditions Actes Sud

      Un café maison de Keigo Higashino

      Une subtile saveur toxique ! Ayané Mashiba a bien l’intention d’assassiner son mari qui meurt empoisonné. Mais comment pourrait-elle être accusée puisqu’elle se trouvait à plus de mille kilomètres de leur domicile ? Une intrigue plus complexe qu’il n’y paraît et qui a obtenu en 2005 le prix Naoki, l'un des plus prestigieux au Japon.

  • American killers

    • Couverture du livre « Les revenants » de Laura Kasischke aux éditions Christian Bourgois

      Les revenants de Laura Kasischke

      Un véritable thriller pervers qui vous fait subtilement froid dans le dos. Laura Kasischke (de nombreuse fois primée) distille angoisse et suspicion autour de la mort accidentelle de Nicole, brillante étudiante, qui va induire d’étranges évènements jusqu’à douter de sa mort. Laura Kasischke est considérée comme un des plus grands auteurs contemporains.

    • Couverture du livre « Les années perdues » de Mary Higgins Clark aux éditions Albin Michel

      Les années perdues de Mary Higgins Clark

      Un nouvel opus qui tient ses promesses nous menant dans les méandres du Vatican avec une lettre de Jésus à Joseph d’Arimathie disparue de la bibliothèque au XVème siècle. Réapparue avec la preuve de son authenticité, elle est l’objet d’étude d’un spécialiste de la Bible qui est mystérieusement assassiné.

    • Couverture du livre « Swan peak » de James Lee Burke aux éditions Rivages

      Swan peak de James Lee Burke

      Aves Les Rocheuses pour cadre, c’est une affaire de meurtre assez complexe qui se déroule faisant ressurgir de vieilles histoires. Tout le talent de James Lee Burke est de nous captiver par son style poétique. C’est toute l’ambiance du Montana qui rythme ce thriller.

    • Couverture du livre « Au lieu-dit Noir-Etang » de Thomas H. Cook aux éditions Seuil

      Au lieu-dit Noir-Etang de Thomas H. Cook

      Tenant plus de la chronique sociale que du thriller, Thomas H.Cook excelle dans la description psychologique de ses personnages qui évoluent à Chatham, petite ville tranquille de la Nouvelle Angleterre où les morts se succèdent.

    • Couverture du livre « Enfants de poussière » de Craig Johnson aux éditions Gallmeister

      Enfants de poussière de Craig Johnson

      Une nouvelle affaire de crime à élucider pour le shérif Walt Longmire avec la découverte du cadavre d’une jeune asiatique. Cette enquête le mènera des boîtes de nuit de Saïgon aux villes fantômes du Wioming. Un polar haletant d’une rare puissance.

    • Couverture du livre « Demandez au perroquet » de Richard Stark aux éditions Rivages

      Demandez au perroquet de Richard Stark

      Parker, héros noir récurrent de Richard Stark est en fuite, il vient de braquer une banque. Il tombe sur un inconnu, Lindhal, qui l’aide à échapper à la police mais il ne se doute pas à quel point il va lui servir à assouvir une vengeance. Des personnages bien campés qui évoluent à un rythme très alerte.

  • Terreurs scandinaves

    • Couverture du livre « La sirène » de Camilla Lackberg aux éditions Actes Sud

      La sirène de Camilla Lackberg

      Sixième volet des enquêtes d’Erica Falk et de Patrick Hedström, celle-ci débute par la disparition d’un homme retrouvé trois mois plus tard figé dans la glace. Il va falloir dénouer cet échevau de lettres anonymes et de menaces en tous genres. Camilla Läckberg récidive avec un style captivant à nous tenir en haleine.

    • Couverture du livre « Le ciel se trouve sur terre » de Ake Edwardson aux éditions Lattes

      Le ciel se trouve sur terre de Ake Edwardson

      Héros récurent, le commissaire Erik Winter doit élucider un nombre d’agressions faites à des enfants en cette période de Noël à Göteborg. Tout l’intérêt de ce thriller repose dans la progression de l’enquête et la part importante accordée aux personnages annexes.

    • Couverture du livre « Une fibre meurtrière » de Kylie Fitzpatrick aux éditions Actes Sud

      Une fibre meurtrière de Kylie Fitzpatrick

      Un roman passionnant à la croisée du roman historique et du thriller. Un véritable polar victorien qui nous plonge dans les méandres du commerce britannique du XIXème siècle au travers du destin de Rhia Mahoney, nous menant de la Grande-Bretagne à l’Australie en passant par les mers de Chine.

  • Délits méridionaux

    • Couverture du livre « Le tribunal des âmes » de Donato Carrisi aux éditions Calmann-levy

      Le tribunal des âmes de Donato Carrisi

      Un thriller littéraire. avec pour cadre la ville de Rome. Entre modernité et mysticisme, ce musée vivant à ciel ouvert est le lieu d’intrigues, de mystères et notamment la disparition d’une étudiante que Marcus est le seul à pouvoir élucider bien qu’il soit devenu amnésique. Après, le polar à succès, Le Chuchoteur, Donato Carrisi réitère le genre avec brio.

    • Couverture du livre « La tristesse du samouraï » de Victor Del Arbol aux éditions Actes Sud

      La tristesse du samouraï de Victor Del Arbol

      Un thriller historique qui réveille des faits du passé. Au cœur de l’histoire, Isabel qui se fait arrêter en 1941. Un authentique sabre de samouraï qui resurgit. Tous ces évènements contribuent à faire peser sur les fils et petits-fils un poids lourd à porter. Un roman palpitant.

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !