Tous les Prix littéraires de l'automne 2015, ou presque !

mardi 12 janvier 2016

Tous les Prix littéraires de l'automne 2015, ou presque !

Ils avaient été repérés par les libraires ou par nos explorateurs, ils sont reçu des prix à l'automne 2015.

 

Vous les avez déjà lus ? Dites nous ce que vous en avez pensé !

Vous avez envie de les découvrir ? Dites nous pourquoi vous avez envie de les lire !

  • Prix Goncourt

    • Couverture du livre « Boussole » de Mathias Enard aux éditions Actes Sud

      Boussole de Mathias Enard

      En mettant au jour le croisement intime et ancien des destins de l'Orient et de l'Occident, soit le présence de l'autre en nous, Mathias Enard donne une portée philosophique à son roman.
      Un texte majeur et inspiré.

  • Prix Interallié

  • Prix du Premier Poman

    • Couverture du livre « Après le silence » de Didier Castino aux éditions Liana Levi

      Après le silence de Didier Castino

      Comme dit notre lecteur Michel Fouillet :"Un roman qui sent la "sueur", le monde ouvrier. Une histoire qui dépeint avec réalisme le monde de l'usine. Un roman rare dans le milieu littéraire".

  • Prix Wepler

    • Couverture du livre « Achab (séquelles) » de Pierre Senges aux éditions Gallimard

      Achab (séquelles) de Pierre Senges

      Supposons qu'Achab ait eu une autre vie !
      c'est tout le pari de ce roman, celui de nous embarquer avec Achab dans des aventures qui résonnent à l'infini.

  • Prix Médicis essai

  • Prix Médicis étranger

    • Couverture du livre « Encore » de Hakan Gunday aux éditions Galaade

      Encore de Hakan Gunday

      Un roman qu'il faut digérer longtemps après l'avoir lu, qui nous parle de migrants et de passeurs, et qui est porté par l'intelligence de sa narration.

  • Prix Médicis

  • Prix Fémina étranger

    • Couverture du livre « La couleur de l'eau » de Kerry Hudson aux éditions Philippe Rey

      La couleur de l'eau de Kerry Hudson

      La couleur de l'eau est le récit d'une histoire d'amour où chaque instant est un combat. L'auteur nos montre les oubliés, les classes sociales modestes, et elle en fait de véritables héros modernes. Un questionnement universel qui touche le lecteur.

  • Prix Décembre

  • Prix Renaudot des Lycéens

    • Couverture du livre « Juste avant l'oubli » de Alice Zeniter aux éditions Flammarion

      Juste avant l'oubli de Alice Zeniter

      Une île perdue au large de l'écosse, un écrivain disparu, un colloque annuel, et voilà une aventure où rien ne se passe comme prévu et où les nerf sont mis à rude épreuve.
      Plébiscité par les lycéens, et vous ?

  • Prix Renaudot poche

  • Prix Renaudot Essai

    • Couverture du livre « Leïlah Mahi 1932 » de Didier Blonde aux éditions Gallimard

      Leïlah Mahi 1932 de Didier Blonde

      l'auteur découvre une photo et une date de décès sur le columbarium du Père Lachaise, et la voilà qui s'embarque dans une enquête pour savoir, pour comprendre.
      Un livre de mémoire, mais à la mémoire d'une inconnue.
      une œuvre qui dévoile la vie des autres telle que la mémoire la réinvente

  • Prix Renaudot

  • Prix Fémina

    • Couverture du livre « La cache » de Christophe Boltanski aux éditions Stock

      La cache de Christophe Boltanski

      Nos lecteurs ont aimé ce roman, saga familiale à l'écriture fluide et captivante.
      Un très beau premier roman

  • Grand Prix du roman de l'Académie Française

    • Couverture du livre « Les prépondérants » de Hedi Kaddour aux éditions Gallimard

      Les prépondérants de Hedi Kaddour

      Nos lecteurs ont aimé, et nos explorateurs vous en ont parlé.
      une écriture élégante et rare.

    • Couverture du livre « 2084 ; la fin du monde » de Boualem Sansal aux éditions Gallimard

      2084 ; la fin du monde de Boualem Sansal

      Nous sommes en Abistan, et pourtant nous pourrions être n'importe où, à bien d'autres époques.
      Que de questions posées, sommes-nous libres, dans nos familles, notre société ?
      Boualem Sansal écrit-il un texte d'anticipation ou une critique de nos sociétés ?

  • Prix Nobel de littérature

  • Prix de Flore

    • Couverture du livre « La Fleur du Capital » de Jean-Noël Orengo aux éditions Grasset Et Fasquelle

      La Fleur du Capital de Jean-Noël Orengo

      Il faisait partie de la sélection des 30 romans en lice pour le Prix Orange du livre.
      Ce qu'en dit Jean François SIMMARANO : Pour nous faire entrevoir cela, Orengo nous fait à nouveau remonter ce fleuve virtuel, cette jungle mentale, comme ses aînés en leur temps. Le souffle d’Aguirre. Les ombres de Kurtz. La démarche chancelante d’alcool du Consul sous le volcan. Somptueux.

Commentaires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !