#RL2015 Explorateurs : "Les enfants de choeur de l'Amérique" Heloise Guay De Bellissen

vendredi 20 novembre 2015

#RL2015 Explorateurs : "Les enfants de choeur de l'Amérique" Heloise Guay De Bellissen

Pour cette rentrée littéraire 2015, les éditeurs proposent 589 romans. Difficile de faire son choix.

Que lire ? Comment ne pas passer à côté de belles découvertes ?  Lecteurs.com a choisi d’en explorer 52.

Pendant tout l’été, les Explorateurs ont lu en avant-première notre sélection de romans de la rentrée littéraire 2015.

Ils ont relevé le défi, ils ont aimé ou détesté, mais dans tous les cas ils ont chroniqué pour vous avec leur passion de lecteurs.

 

Aujourd'hui, c'est à votre tour de découvrir leur avis sur  "Les enfants de choeur de l'Amérique" de  Heloise Guay De Bellissen  aux éditions Anne Carriére.

 

Benoit LACOSTE nous livre son avis :

Autant « le Roman de Boddah », son premier roman, avait été salué par les critiques, autant je suis prêt à prendre les paris qu’il en sera de même pour « Les enfants de chœur de l’Amérique ». Ce court roman polyphonique (un peu plus de 230 pages dans un format poche) se dévore avec gourmandise et avidité. Point central du roman, je retrouve avec joie la pépite de Jerry Salinger « L’Attrape Cœurs ». En effet, quel est le point commun entre Mark Chapman et John Hinckley si ce n’est leur âge, le fait qu’ils adorent les enfants, leur côté paumé et leurs envies de marquer le temps ? L’attrape cœurs ! Et son héros modèle de toute une génération, Holden Caufield à qui l’auteur donne aussi la parole. Ligne directrice de toute l’intrigue, il est parfaitement résumé par l’auteur : « Ce livre inhabituel pourra vous choquer, vous faire rire et briser votre cœur, mais vous ne l’oublierez jamais ». Je reprends sans problème cette citation à mon compte pour chroniquer « les enfants de chœur de l’Amérique ».
Cet opus est inhabituel dans son ton, dans sa forme et dans son intrigue. Il est choquant dans son style et son vocabulaire, mais également dans la vénération de la violence et des armes (bienvenue en Amérique). Mais il contient également humour, fantaisie et parfois tendresse. On se prend d’affection pour ces adolescents délaissés, perdus et se pensant mal aimés. Oui ce roman est marquant et bouleversant.
Pas fan de la vulgarité dans le texte, je reconnais pourtant que le style employé est adapté et convient parfaitement à décrire les états d’esprits de Mark et John. Mélangé à des phrases superbes et recherchés, ce côté rebelle donne au roman un côté réel et réaliste. Il dresse surtout un portrait triste de certains adolescents américains.
La lecture est fluide et agréable, les chapitres sont courts et donc les pages se tournent rapidement. Et pourtant, en trame de fond, la violence, l’alcool, la démence font frissonner et mettent mal à l’aise le lecteur. Chacun y trouvera son interprétation et emploiera le degré de profondeur souhaité. Là encore, c’est un beau succès de l’auteur.
En conclusion, je ne peux que vous conseiller de lire ce court opus, surtout si vous êtes fan de l’"Attrape-cœurs".

(c) Benoit Lacoste

 

Sur la fiche du livre, découvrez tous les avis des Explorateurs et des lecteurs :

Bénédicte J.

Extrait : "En plein cœur de l’Amérique, et par le biais d'un roman choral, l'auteure nous emmène à la rencontre de Mark Chapman, Holden Caufield et John Hinckley, bercé par "le chœur de l'Amérique", cette voix générale qui décrit le pays où le rêve américain n'est qu'un mythe."

 

Louise Lombard

Extrait :"J'aime le ton utilisé tout le long du roman, c'est à dire familier, voire cru, comme dans le roman de Salinger. Le ton rajoute de la crédibilité au récit et suit la logique de Salinger. J'aime littéralement tout car pour moi, le découpage et le style fonctionnent vraiment bien !"

 

Delphine Zehnder

Extrait : "Heloïse Guay de Bellissen donne une voix à ces trois enfants de l’Amérique, et dévoile un cheminement troublant, parfois violent qui les a amené a leur destin tragique. Son écriture rythmée, parfois crue, nous transporte dans ces histoires plus complexes qu’il n’y parait, en dévoilant sans détour des enfants qui ne veulent pas grandir, qui s’inventent des amis, ou des histoires d’amour qui cherche à échapper à ce que leur classe sociale et l’Amérique semble les condamner. On retient son souffle, on oscille entre la réalité et la fiction, on est absorbé par l’histoire de ces hommes-enfants qui ont commis un acte irréversible, chacune pour lutter contre la fatalité."

Où trouver « Les enfants de choeur de l'Amérique » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !