#RL2015 Explorateurs : "La septième fonction du langage", Laurent Binet

jeudi 10 septembre 2015

#RL2015 Explorateurs : "La septième fonction du langage", Laurent Binet

Pour cette rentrée littéraire 2015, les éditeurs proposent 589 romans. Difficile de faire son choix. Que lire ? Comment ne pas passer à côté de belles découvertes ?  Lecteurs.com a choisi d’en explorer 52.

Pendant tout l’été, les Explorateurs ont lu en avant-première notre sélection de romans de la rentrée littéraire 2015.

Ils ont relevé le défi, ils ont aimé ou détesté, mais dans tous les cas ils ont chroniqué pour vous avec leur passion de lecteurs.

 

 

 

Aujourd'hui, c'est à votre tour de découvrir leur avis sur "La septième fonction du langage" de Laurent Binet aux éditions Grasset

Carots Cake nous livre son avis :

Paris, le 25 février 1980. Alors qu’il sort d’un déjeuner avec François Mitterrand, Roland Barthes est renversé par une camionnette. Le commissaire Bayard est dépêché pour mener l’enquête. Force lui est de constater qu’il est bien en peine d’interroger le milieu intellectuel parisien puisqu’il ne comprend strictement rien au domaine de recherche de Barthes, la sémiologie. Il prend auprès de lui Simon Herzog, un jeune thésard qui va l’initier aux méandres des sciences du langage. En effet, l’accident de Barthes n’en est pas un puisque ce dernier a eu entre ces mains la fameuse septième fonction du langage qui suscite de bien nombreuses convoitises tant dans les milieux universitaires que politiques.

Bayard et Herzog s’engagent dans une aventure rocambolesque et pleine de péripéties.

Ce roman est sans conteste mon premier grand coup de cœur de cette rentrée. Laurent Binet réussit le tour de force de faire un roman qui peut se lire à trois niveaux. Le premier, un délicieux roman d’aventures qui nous emmène à la poursuite de cette fameuse septième fonction du langage de Jackobson. Je vous laisserais découvrir ce qui se cache derrière l’étrange Logos Club. Vous suivrez avec bonheur Michel Foucault ou Umberto Eco, grands intellectuels du XXe siècle, plus vrais que nature car Laurent Binet s’est ingénié à introduire des phrases ou des éléments de langage qui leur sont propres.

Ce qui nous conduit au second niveau de lecture de ce livre qui est la réflexion menée sur le langage et la communication. L’auteur introduit peu à peu les grands principes de la sémiotique de façon ludique et accessible grâce à Simon Herzog. Ceux qui en connaissent déjà les tenants et les aboutissants, apprécieront le travail de vulgarisation, l’humour omniprésent  ainsi que les joutes oratoires. D’un côté, la sémiologie permet d’analyser le discours, de l’autre, la rhétorique l’utilise afin de persuader. Si cette septième fonction du langage intéresse tant, c’est que ce qui est énoncé devient réalité.

Or, la réalité est bien trompeuse. Il faut se méfier de l’illusion référentielle et faire la distinction entre les personnages réels et les personnages appelés surnuméraires par Eco. Simon Herzog prend conscience qu’il est un personnage pris au piège d’un système fermé : la littérature, qui est le troisième niveau de lecture du livre. Le romancier est maître de son récit. Jusqu’au bout, lecteur et personnage attendent le dénouement.

A l’heure où j’écris, ce roman est dans la sélection de la Rentrée littéraire du Monde ainsi que dans la dernière sélection pour le prix Fnac. Je n’en suis guère surprise et je lui souhaite tous les meilleurs auspices. J’espère que beaucoup d’autres lecteurs auront le même bonheur que moi à le dévorer.

(c) Carots Cake

"La septième fonction du langage" a reçu le Prix du Roman Fnac 2015 

 

Sur la fiche du livre, découvrez tous les avis des Explorateurs et des lecteurs :

Louise Lombard

Extrait : "Avant de commencer le roman, je craignais qu’il soit un peu trop intellectuel pour une lecture d’été, et finalement, ... je n’ai pas pu lâcher ce dernier avant de l’avoir fini."

Emilie Lahaye

Extrait : "Il y a un mélange de réalité et de fiction ; on apprend des choses ; Laurent Binet nous initie à la linguistique, de manière simple, c'est très intéressant."

Séverine Capasso

Extrait : "Mais, rassurez-vous, La septième fonction du langage n'est absolument pas un roman pédant et intellectuel auquel on ne comprend rien, et l'auteur est assez pédagogue pour nous expliquer à renfort d'exemples concrets et de démonstrations les termes les plus obscurs de son sujet."

 

A suivre prochainement d'autres chroniques d'Explorateurs sur la rentrée littéraire et très bientôt le palmarès des Explorateurs. 

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Commentaires

Où trouver « La septième fonction du langage » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !