Portrait d'Eric-Emmanuel Schmitt, le plus lu des auteurs contemporains français

mercredi 26 octobre 2011

Parcours d'un auteur généreux

Portrait d'Eric-Emmanuel Schmitt, le plus lu des auteurs contemporains français

 

Encensé par la critique, plébiscité par le public autant qu'il est courtisé par le cinéma et le théâtre, Éric-Emmanuel Schmitt est l'auteur contemporain francophone le plus lu au monde : ses livres sont traduits en quarante-trois langues et ses pièces applaudies dans cinquante pays. Pourquoi ce succès ? Décryptage d'une œuvre inspirée, éclectique et à la merveilleuse sensibilité.

 

 

 

 

Revisiter les mythes
Dès sa première pièce de théâtre, La nuit de Valogne (1991), le ton est donné, celui de la douce impertinence qui au-delà de l'audace, révèle une grande acuité dans l'exploration de l'âme humaine. Éric-Emmanuel Schmitt y porte un nouveau regard sur Don Juan, que quatre femmes séduites et abandonnées par lui décident de juger et condamner à la fidélité dans le mariage.

Suivra Le Visiteur (1993), un incroyable dialogue entre Freud et Dieu en 1938. Récompensée par trois Molière en 1994, cette pièce tente d'expliquer comment de l'existence de Dieu peut cohabiter avec l'existence du mal. Le divin questionne Eric-Emmanuel Schmitt, qui  en 2000 donne la parole à Jésus et Pilate, dans L'Évangile selon Pilate.

L'expérience spirituelle qu'a vécue Éric-Emmanuel Schmitt dans le désert du Hoggar en 1989, dont il dit lui-même qu'il fut "inondé par la foi" est sans aucun doute la raison de cette interrogation qui traverse son œuvre. Mais, au-delà, son génie réside dans cette capacité qu'il a à s'emparer de sujets graves sans jamais pontifier ni  juger, mais au contraire en gardant ce qu'il faut de distance pour que bonheur de vivre, espoir et optimisme constituent la palette colorimétrique de ses romans et emmènent le lecteur dans des sentiers inattendus qui touchent l'âme. 

L'humanisme et la candeur
Son cycle de l'invisible, énorme succès de librairie, est un parcours œcuménique. Il s'ouvre avec Milarépa (1997), qui s'étire en un long monologue simple sur un grand sage du bouddhisme.

Deux cent cinquante ans après Voltaire et son Candide, Éric-Emmanuel Schmitt revisite l'innocence, sous l'éclairage de la religion, dans ce qu'elle a de sympathique, parce que perçue et comprise par les enfants, avec émerveillement, fraîcheur et candeur. Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran (2001) raconte l'histoire d'un Arabe qui n'est pas arabe et de Moïse, petit garçon juif de 11 ans. Oscar et la dame rose (2003), court roman épistolaire nous accompagne pudiquement et sans mélo dans la vie d'Oscar, garçon de 10 ans condamné par une leucémie et que mamie Rose, visiteuse bénévole, convaincra d'écrire à Dieu chaque jour, en considérant que chaque jour vaut 10 ans. Oscar mourra à 110 ans… 11 lettres plus tard.

L'enfant de Noé (2004) nous emmène dans la maison jaune du père Pons qui abrite des enfants juifs pendants la guerre et leur enseigne clandestinement, cachés dans la crypte de l'église la Torah, la Kabbale, les textes des rabbins. Le cycle se ferme avec le court roman au titre prometteur Le sumo qui ne voulait pas grossir, fable philosophique pleine d'humour et empreinte de philosophie zen, qui raconte l'histoire de Jun, adolescent de quinze ans, au physique efflanqué qui se prendra de passion pour le sumo. 

En cette rentrée littéraire, Éric-Emmanuel Schmitt, nous offre un roman à trois voix avec La femme au miroir (2011), qui raconte les destins infiniment proches de trois femmes de trois époques pourtant si différentes : Anne la Flamande et ses élans mystiques, Hanna patiente d'un disciple de Freud et Anny actrice, en révolte contre le modèle hollywoodien. 

Colonne vertébrale de l'œuvre d'Éric-Emmanuel Schmitt, la tolérance perle sous chaque page, chaque phrase, chaque mot. Et son généreux regard lui permet de faire jaillir le bonheur, là où personne ne l'attendait plus. 

Agathe Bozon

Sur le même sujet :
Rencontre avec Eric-Emmanuel Schmitt

Où trouver « Le visiteur » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !