Portrait de Pascal Thuot, libraire à Vincennes et juré du Prix Orange du Livre 2014

jeudi 17 avril 2014

Portrait de Pascal Thuot, libraire à Vincennes et juré du Prix Orange du Livre 2014

Il dirige la librairie Millepages à Vincennes depuis 12 ans, où il pousse la passion pour le livre et son lecteur jusqu’à avoir co-créé le festival America dédié aux lettres du continent nord-américain. Pascal Thuot est un des piliers de la librairie française ; il est juré du 6e Prix Orange du Livre.

 

Sa passion pour la littérature a commencé au moment où elle s’émousse chez la plupart des lecteurs : Pascal Thuot a basculé pour de bon dans les livres autour de l’âge de 13 ans, aux débuts de l’adolescence.

« Tout a commencé avec Homère, un premier grand choc, puis le Voyage au bout de la nuit, beaucoup de littérature fantastique et de SF, des romans d’aventures comme ceux de Melville, Conrad. Il y a eu aussi Borges quand j’ai eu 15 ans, puis Gracq. Aujourd’hui je suis un lecteur polyvalent, je lis aussi bien de la poésie que des sciences humaines ».

Des choix de lecteur averti à l’heure des premiers flirts, et un credo qui ne s’est jamais trahi : « Un bon roman va complètement m’absorber, m’habiter, qu’il soit intimiste ou épique. Mais il faut à la fois que l’auteur se laisse sentir dans chaque page, et qu’il me laisse toute la liberté pour que je m’approprie le livre ».

S’il a failli devenir professeur d’histoire, c’est par lucidité qu’il devient libraire. « Je n’étais pas du tout un pédagogue ! J’aimais transmettre, mais pas enseigner. La librairie m’est apparue comme le seul métier qui pouvait me permettre d’associer l’intérêt pour les autres, la transmission de la lecture et le goût pour les livres. Et puis je me suis rapidement découvert un bel appétit pour la vente ! »


La librairie Millepages est un exemple de librairie qui ne connaît pas la crise. Solidement implantée à Vincennes depuis trente ans, elle a été créée par Francis Geffard, à l’époque le plus jeune libraire de France à 21 ans, qui a depuis fondé la collection « Terres d’Amérique » pour Albin Michel dont il est également aujourd’hui l’un des dirigeants. En complicité parfaite avec Geffard, Pascal Thuot orchestre les différentes partitions de Millepages, qui se partage entre deux boutiques de la même rue, et leur insuffle son regard sur l’édition et le métier de libraire.

« Mon rôle consiste à faire beaucoup de choses, Millepages est la 45e plus grande librairie de France, et j’essaie de ne pas passer trop de temps dans mon bureau pour privilégier au maximum le contact avec le client. J’en ai besoin, tout simplement et je veux rester un libraire, même si je suis aussi un chef d’entreprise ».

Le secret de Millepages c’est d’abord du travail, ensuite du travail et encore du travail pour accompagner le lecteur dans une dynamique de propositions et de partage :

« La librairie est un lieu de rencontres de toutes natures, le livre établit le contact entre les gens, il est instigateur d’événements. Mais la librairie doit arrêter de se considérer comme un lieu à part ou militant, ou de penser qu’elle en sait plus long ou qu’elle a meilleur goût que son client : pour le lecteur, le livre est devenu un objet de consommation comme un autre. Elle doit s’accepter comme un lieu commercial, intégrer les nouveaux usages de lecture, sans renoncer à une professionnalisation pointue de ses libraires. C’est davantage une question de formation du libraire que de crise d’un marché. La librairie doit se redéfinir, et, dans ce sens, la "crise" s’avère finalement plutôt une bonne opportunité ».

Connaissant l’enthousiasme et le goût très sûr du libraire, Erik Orsenna a souhaité l’inviter dans le jury du Prix Orange du Livre. « J’ai accepté très vite, commente Pascal Thuot. On m’en avait beaucoup parlé auparavant, je constatais chaque année la qualité du palmarès, et j’étais séduit par la démarche d’un prix qui tend à célébrer la création littéraire d’expression française sans parti pris, sans méfiance. Je trouve essentiel de montrer sa vitalité et sa diversité, qu’on a, et c’est dommage, trop tendance à minorer ».

Pascal vient de déménager, il prépare aussi la 7e édition du festival America qui aura lieu du 11 au 14 septembre. Le thème en sera « France-Amérique » et 50 auteurs nord-américains rencontreront 50 auteurs français. Le soir, c’est plongé dans les trente romans sélectionnés pour le Prix Orange du Livre qu’on le retrouve ces temps-ci infatigablement immergé. « Je vais cavaler sec, j’ai pris un peu de retard ces derniers temps. Mais la sélection est géniale et j’aime particulièrement préparer ce prix avec des professionnels et des internautes. Le cocktail est captivant ».

 

Karine Papillaud

 

Découvrez les coups de coeur de Pascal Thuot parmi la sélection des 30 livres pour le Prix Orange du Livre 2014 en cliquant ici !

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !