Portrait de Cécile Coulon

lundi 12 mars 2012

Petite perle blonde

Portrait de Cécile Coulon

 

Elle est jeune, douée et on n’a pas fini de parler d’elle : Cécile Coulon, l’auteur de Le Roi n’a pas sommeil (ed. Viviane Hamy) est un bel écrivain d’aujourd’hui et un grand écrivain de sa génération.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
On commence rarement par donner l’âge d’un écrivain, surtout quand c’est une femme, mais quand on se trouve face à un petit prodige, c’est en général par ça qu’on débute son article. Cécile Coulon a donc 21 ans et déjà quatre romans à son actif. Deux ont été publiés aux éditions Revoir, un éditeur clermontois, les deux autres chez Viviane Hamy, l’éditrice parisienne de Fred Vargas, qui travaille encore à l’ancienne, repérant les écrivains et lisant elle-même les manuscrits qui arrivent encore par la Poste. « C’est une copine qui a envoyé mon manuscrit, avoue Cécile Coulon. Je ne pensais pas que ça pouvait marcher. Au fond, tout cela s’est fait un peu par hasard ». 
 
Cécile Coulon poursuit des études de lettres à Clermont-Ferrand et ne voit pas du tout pourquoi elle changerait quoi que ce soit à sa vie. Elle aime courir, gagner son argent de poche en bossant comme serveuse, manger des hamburgers et écrire. S’installer à Paris ? Quelle idée ! « Ce qui m’aide vraiment à écrire c’est d’avoir une vie privée, sociale et familiale à côté ». La clef de son équilibre.
 
L’écriture n’est pas une discipline ni une douleur pour cette jolie blonde au regard fiévreux. « Honnêtement je ne m’oblige à rien, j’écris quand j’en ai envie et je n’écris jamais cinquante versions d’un texte. J’envoie la première version à mon éditrice et j’attends sa relecture ». Et pourtant peu de corrections à apporter d’après Viviane Hamy : « Quand j’ai reçu le manuscrit de Méfiez-vous des enfants sages, j’ai eu un choc. Je lui ai fait deux trois remarques sur le texte avec lesquelles elle était du reste parfaitement d’accord.  C’est tout ». 
 
Son nouveau livre paru en janvier, Le Roi n’a pas sommeil fait flamber la critique, des grands hebdos jusqu’aux blogs. L’histoire d’un jeune homme pris par une malédiction familiale, ou tout au moins le démon du sang de son père. Les personnages sont hors du temps et l’intrigue des romans de Cécile Coulon se déroule dans une Amérique plus proche des westerns que des grandes cités urbaines contemporaines. Un succès qui fait plaisir à la jeune femme, trop obnubilée par la littérature pour se laisser griser : « Ecrire, c’est créer un nouveau monde dans l’univers de quelqu’un. C’est ça qui est important ».
 
Karine Papillaud
 
Le roi n'a pas sommeil, Cécile Coulon, Viviane Hamy, (2012)
 
Cécile Coulon 7-2010 © Antoine Rozès 

Où trouver « Méfiez-vous des enfants sages » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !