Place des savanes de Jean-Claude Pirotte

lundi 24 octobre 2011

Pilier de comptoir

Place des savanes de Jean-Claude Pirotte

C’est toujours bon, un Pirotte. Et même si Place des Savanes (ed Cherche-Midi), son nouveau roman, n’est pas à la hauteur des puissants et indépassables Contes bleus du vin (ed Le Temps qu’il fait), ça reste un Pirotte.

Dans cet opus, Jean-Claude Pirotte raconte comment un adolescent tourmenté, écrivain dans sa tête et au bord de passer à l‘acte, se retrouve mêlé à une affaire d’assassinat : en plein jour, dans un bar, un inconnu est tué sans que personne n’ait rien vu.

 

 

 

 

 

L’errance habituelle des livres de Pirotte a cédé le pas à une sorte d’enquête policière sans qu’on y voie beaucoup de képis. L’intrigue est prétexte à dresser une galerie de personnages bariolés ou énigmatiques comme les deux geishas jumelles qui suivent comme son ombre un faux grand père aux allures de parrain, la serveuses protéiforme, et quelques poètes : Max Jacob, Odilon-Jean Périer, Armen Lubin. On retrouve aussi Ange Vincent, héros qui lui ressemble, à qui il a consacré un roman éponyme en 2001, et dont il a emprunté le nom à son grand père maternel.

Les dialogues nombreux syncopent un texte hors d’haleine où la langue s’économise pour balancer ses effets. Sa phrase résonne comme le geste d’un peintre, comme ici où il décrit un ancien boxeur, « Le nez désaxé, la bouche étroite et serrée, un trait noir dont les commissures marquent une espèce de fureur qui dément ce que le regard peut avoir d’amical, voire d’enfantin ».

Au début de l’été, Jean-Claude Pirotte a publié un recueil de poèmes, Cette âme perdue. Car il est d’abord et surtout un poète, ici et ailleurs à la fois, accroché au comptoir de la littérature, gouailleur et amoureux des hommes et d’un monde qui ne regarde pas sa montre. Les livres de Jean-Claude Pirotte sont comme une bonne adresse, on s’en refile les noms. Le dernier lieu à ne pas manquer se situe Place des savanes, faites passer aux amis. 

 

Karine Papillaud

 

Place des savanes, Jean-Claude Pirotte, Le Cherche-midi éditeur, (2011)

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !