Pike de Benjamin Whitmer

lundi 15 octobre 2012

Pike de Benjamin Whitmer

 

 
Le catalogue polar des éditions Gallmeister nous a déjà fait découvrir (ou redécouvrir) les noms de Craig Johnson, Edward Abbey, William G. Tapply, Trevanian, Jim Tenuto, dont les histoires se déroulent dans les paysages du vaste territoire américain. Changement de décor avec Benjamin Whitmer, nouveau venu qui tranche dans la collection avec un polar noir, digne d'un Jim Thompson ou d'un David Goodis. 
 
 
 
 
 
 
 
Le noir dans toute sa splendeur, prévient le bandeau que l'éditeur a choisi d'apposer sur l'ouvrage. Les premières pages happent le lecteur avec une scène choc : un flic coursant un gamin dans une des rues de Cincinnati - l'adrénaline est déjà là. La suite est à la hauteur avec une sordide histoire familiale qui se déroule sous forme de bribes, entre passé et présent. On fait connaissance avec Pike, qui suite à la mort de sa fille Sarah, découvre qu'il a une petite-fille Wendy, âgée de douze ans. Pike n'est pas un enfant de chœur : ancien malfrat, ex dealer, porté sur la boisson, il s'est aujourd'hui rangé mais n'a rien perdu de sa hargne. Il battait sa femme, Alice, qui l'a quitté un jour en emmenant leur fille - à l'époque celle-ci avait six ans. Pike ne les a jamais revues. Wendy n'a plus que lui comme parent. Ces deux-là n'ont pas le choix, la vie les a réunis, ils vont devoir apprendre à s'apprivoiser.. 
 
Pike marche sur les traces du passé, apprend la mort d'Alice, décédée d'un cancer du poumon il y a des années, traîne dans le quartier où vivait sa fille, se rend sur sa tombe, s'entretient avec une voisine, entend dire que Sarah a succombé à une overdose, qu'elle se prostituait... Avec son ami Rory, boxeur à ses heures, il décide de mener sa propre enquête et de rechercher sa meilleure amie, Dana, elle aussi pute et junkie, en même temps que resurgit le sale flic aperçu au début du livre, Derrick Krieger, qui semble s'intéresser de près à Wendy (on ne sait pas ce que cela cache mais vu le bonhomme, ça ne peut que sentir mauvais...) Curieuse gamine, Wendy, au verbe cru, qui ne s'en laisse pas compter – du haut de ses douze ans, elle en a déjà vu beaucoup - et a hérité du caractère bien trempé de Pike – comme lui, elle est une lectrice acharnée. Petit détail révélateur : le chaton que la gamine garde toujours sur elle s'appelle Monster, car il est toujours prêt à sortir les crocs. 
 
Pour sûr, nous sommes dans un roman noir...
 
Karine  Gilabert, librairie Mollat
 
Pike, Benjamin Whitmer, Gallmeister, (2012)
 
 

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !