Mudwoman de Joyce Carol Oates

lundi 23 septembre 2013

De boue et de fureur

Mudwoman de Joyce Carol Oates

Membre de l'Académie américaine des Arts et Lettres, professeure de littérature à Princeton, Joyce Carol Oates, est une auteure emblématique de la littérature contemporaine et réitère une narration puissante dans ce roman, Mudwoman, où l'héroïne principale, Meredith (M.R.) Neukirchen est en proie aux souvenirs douloureux de son enfance.

 

 

 

 

Il faut dire que cela commence plutôt mal avec une mère démente qui tente de la noyer dans une mare de boue dans les Adirondacks. Mudwoman a d'abord été Mudgirl, autant dire que la boue fait presque partie intégrante de cette personnalité brillante mais tourmentée.

Construit entre deux époques, le roman est un va et vient permanent entre les années 60, période de son enfance et les années 2000 où femme adulte, elle est devenue présidente d'une prestigieuse université.
Miraculeusement sauvée de ce cloaque par un trappeur solitaire et attardé de 29 ans, elle est placée en foyer. Cet environnement hostile n'est pas vraiment propice à une enfance sereine. Cependant, elle sera adoptée et choyée par un couple de Quackers mais découvrira qu'elle est l'enfant inespéré d'un couple ayant perdu leur fille biologique.

Joyce Carol Oates ne ménage pas Meredith qui, fragile, frôle inéluctablement les frontières de la folie avec cette boue qui immanquablement refait surface et l'attire irrémédiablement vers son passé.
Ce roman puissant et d'une narration fluide vous emporte littéralement. On suit avec fascination cette brillante universitaire qui perd pied progressivement, consciente de sa descente aux enfers et de ce passé qui la hante, décrivant avec acuité les univers qu'elle côtoie. Entre les bourgades frustes des Adirondacks, la ville moyenne de Carthage où elle à grandi et son ambition professionnelle pour échapper à son sort qui la mène au sommet, côtoyant l'élite intellectuelle, les barrières se fissurent peu à peu. Ce roman est également une mise en abyme de cette Amérique profonde.

Les méandres de la mémoire réservent bien des surprises que Joyce Carol Oates parvient à disséquer avec brio et délectation. Un roman impressionnant, hypnotique.

Mudwoman a été élu meilleur roman étranger par le magazine Lire en 2013.

Hassina MIMOUNE

Mudwoman, Joyce Carol Oates, Ed. Philippe Rey, (2013)

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Où trouver « Mudwoman » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !