Luz, rocker en mode Reiser

vendredi 15 novembre 2013

Luz, rocker en mode Reiser

Le dessinateur Renald Luzier, plus connu sous la signature Luz, ne quitte plus le monde de la musique : DJ selector, collectionneur de vinyles invétéré et même chanteur du duo électro punk The Scribblers, l’énergumène a longtemps griffonné pour la presse spécialisée (« Les Inrocks » ou « Magic »), avant de devenir un pilier de « Charlie Hebdo »...

 

 

 

 

 

Ce sont ses aventures sonores qui ont inspiré ses premiers albums, « Claudiquant sur le dancefloor » ou « Faire danser les filles », collection hilarante de chroniques dessinées de concerts. Cette passion pour la musique, et le rock en particulier, l'a amené à illustrer « Sex & Sex & Rock'n'roll » du journaliste Vincent Brunner. Cette anthologie caustique recense les déboires érotiques et les hauts faits sexuels des rock stars, entre groupies collectionneuses et glorieux tableaux de chasse (dont celui de Carla Bruni). Et s'il ne cache pas son goût pour la new wave ou le post punk, Luz adore détester !

Après avoir récemment allumé – au bazooka – David et Cathy Guetta, dans King of Klub, il tourne à nouveau ses féroces coups de crayon vers la variété franchouillarde, sa cible de prédilection. Dans J'aime pas la chanson française, paru en 2007 chez Hoëbeke, il décrivait les relations tordues de Vincent Delerm avec son nombril ou les déboires capillaires de -M-. Dans sa nouvelle bande dessinée, J'aime vraiment pas la chanson française, Luz, pas embarrassé par le politiquement correct, s'autorise une nouvelle salve d'outrances. Il pilonne des musiciens, devenus bêtes de foire, avec une méchanceté et une crudité assumées, dans la droite ligne des meilleurs albums de Reiser.

Vanessa Paradis devient complètement écervelée, Bertrand Cantat se mue en bête féroce tapant sur tout ce qui bouge et Benjamin Biolay peine à se dépêtrer de ses cheveux gras... A part Philippe Katerine, auteur de la préface et seul rescapé (arbitraire), tout ce petit monde en prend pour son grade dans une BD jubilatoire aux allures de pamphlet punk

- J'aime vraiment pas la chanson française, Luz, Les Echappés – Charlie Hebdo, (2013)
- Sex & Sex & Rock'n'Roll, Luz et Vincent Brunner, Flammarion, (2013)

Où trouver « J'aime vraiment pas la chanson française » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !