Louise de Julie Gouazé

vendredi 29 août 2014

Tout doucement et si violemment

Louise de Julie Gouazé

Née en 1977 à Lyon, Julie Gouazé vit à Paris. Après un DEA d’histoire contemporaine et un DESS en communication politique, elle a travaillé dans la communication puis est devenue journaliste. Aujourd'hui, lectrice pour plusieurs maisons d’édition, elle nous livre, Louise, son premier roman, tout en nuances qui raconte la violence de la vie, avec acuité et sans colère.

 

 

 

 

 

 

Louise est un roman doux… enfin presque. Car la douleur enfante souvent d'une infinie violence. C'est l'histoire de Louise grandie dans une famille aimante et petite sœur d'Alice, de quatorze ans son aînée, "Une sœur chérie. Adorée. Imitée". Mais un jour, un homme entre dans la vie d'Alice, qui quitte le nid familial. Pour Louise, s'en est fini des "débuts de soirées d'hiver lorsque la nuit était déjà tombée et que sa sœur travaillait penchée sur sa table d'architecte, son Rotring à la main".
Puis le corps de brindille d'Alice donne naissance à Jean qui, trois ans plus tard, comme un retour in utero, alcoolique et perdue revient "à la maison", son fils à la main.

Un cataclysme pour la joyeuse famille qui se laisse gagner par la honte. Et Louise la solaire s'efforce d'illuminer cette oppressante maison.
Par touches successives, Julie Gouazé, à travers la vie et les réflexions de Louise, nous raconte ce que nous sommes nombreuses et nombreux à avoir connu.
Un costume endossé, pour correspondre à l'image qu'ont de nous ceux que l'on aime. Alors, quitter ce vêtement et enfin aller à la rencontre de sa vie passe par des erreurs, des heurts, parfois de la violence, de la peur et des silences pour protéger l'entourage, la famille…

Les années passent et s'écrivent au fil des souvenirs que Louise égrène, de ses souffrances qu'elle révèle et raconte, comme un passage initiatique vers la maturité et la liberté qui lui permettront de devenir mère et apaisée.
Un premier roman qui se lit comme on feuillette un album photo. Un souvenir en appelle un autre, la chronologie se réécrivant à la faveur des émotions et des sensations. Réaliste, Louise se lit comme on écouterait les confidences d'une amie, comme l'histoire d'une vie racontée sans fioritures.

Agathe Bozon

photo©Thierry Rateau  

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Où trouver « Louise » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !