L'expérience Oregon de Keith Scribner

lundi 15 octobre 2012

L'expérience Oregon de Keith Scribner

 

 
Un livre qui a du nez, un roman qui a des ambitions sans cesser d'être passionnant, un auteur qui ne cache pas qu'il a de l'esprit.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Voilà ce qui vous attend avec cette expérience qui vous projettera au fin fond des États-Unis, dans cet état tellement isolé que ses habitants rêvent d'indépendance, persuadés d'avoir été oublié ou spolié par les états riches et par l'Etat central vécu comme un prédateur. Les sécessionnistes et les anarchistes sont justement le sujet de prédilection du héros qui hérite enfin d'un poste universitaire et rêve de réussite grâce à un thème en or : raconter de l'intérieur une tentation séparatiste, un mouvement en train de se former. Sa femme, une talentueuse créatrice de parfum qui a perdu l'odorat et se sert depuis dix ans du nez de son mari pour pallier à son terrible handicap, va vivre d'une façon autrement plus douloureuse cet éloignement de New York et cette chute chez les ploucs, d'autant qu'à mesure qu'elle recouvre son sens disparu, elle subit les chocs répétés de découvertes olfactives. 
Rarement un livre aura exploité avec autant de talent cette emprise d'un sens majeur au sein d'un couple menacé par le délitement. Et les personnages secondaires sont présentés avec une puissance d'évocation qui culmine à la toute fin, splendide et terrible, du roman faussement déguisé en happy end.
 
David Vincent, Librairie Mollat
 
L'expérience Oregon, Keith Scribner, Ed.Bourgois, (2012)

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !