Les romancières françaises nouvelle génération

jeudi 16 mai 2013

Au top du palmarès

Les romancières françaises nouvelle génération
Très médiatisées, les nouvelles romancières françaises ont beaucoup de choses à raconter et s’imposent avec succès dans le top des ventes de livres de littérature provoquant même un engouement plutôt rassurant pour le monde des livres.
 
Certaines font déjà partie du paysage littéraire ayant acquis une notoriété grâce à des romans plébiscités par un public surtout féminin, d’autres sont en passe de l’être, invitées prestige de nombreux festivals.
 
Petite revue des auteures en vue.
 
Par Hassina Mimoune
  • Les valeurs sûres

    • Couverture du livre « Une forme de vie » de Amélie Nothomb aux éditions Audiolib

      Une forme de vie de Amélie Nothomb

      Amélie Nothomb
      Très prolifique et avec la ponctualité d’un maître horloger, chaque rentrée littéraire de septembre nous convie à la découverte du nouveau Nothomb. Succès assuré, en général, la question qui revient plutôt est, de quelle excentricité l’auteure nous fera part. Son dernier opus, Une forme de vie, ne déroge pas à la règle.

    • Couverture du livre « L'armée furieuse » de Fred Vargas aux éditions Viviane Hamy

      L'armée furieuse de Fred Vargas

      Fred Vargas
      La reine du polar français, chaque parution est plébiscité par son public. Elle a, en effet, son public d’aficionados qui suivent sans relâche les enquêtes du commissaire Adamsberg. Des romans régulièrement adaptés à la télévision. Son dernier opus, L’armée furieuse.

    • Couverture du livre « à l'encre russe » de Tatiana De Rosnay aux éditions Heloise D'ormesson

      à l'encre russe de Tatiana De Rosnay

      Tatiana d Rosnay
      Dans un registre particulier où ces romans intimistes font souvent référence à l’histoire avec une gravité mesurée, le style de Tatiana de Rosnay a su trouver un public et rencontré un succès phénoménal. Pour son roman, Rose, elle a choisi le genre épistolaire. Son dernier roman, A l'encre russe est paru en mars 2013.

    • Couverture du livre « L'échappée belle » de Anna Gavalda aux éditions Le Dilettante

      L'échappée belle de Anna Gavalda

      Anna Gavalda
      Souvent critiquée mais bénéficiant d’un public fidèle par son style simple, empreint de proximité, elle séduit par son talent à évoquer les choses de la vie. L’Echappée belle a bénéficié du même engouement.

  • Les talents confirmés

    • Couverture du livre « Les cris » de Claire Castillon aux éditions Fayard

      Les cris de Claire Castillon

      Claire Castillon
      Une dizaine de romans plutôt médiatisés ont installé la notoriété de cette romancière qui s’amuse à raconter des histoires dont les personnages sont plutôt déstructurés mais qui charment le lecteur par un style piquant et ravageur. Les cris, en sont un joli specimen.

    • Couverture du livre « Ce que je sais de Vera Candida » de Veronique Ovalde aux éditions Editions De L'olivier

      Ce que je sais de Vera Candida de Veronique Ovalde

      Véronique Ovaldé
      Passant d’un univers à l’autre, ses romans très bien accueillis par la critique lui ont valu quelques prix, notamment, le dernier paru, Ce que sais de Vera Candida, dont on compare le style à Kundera ou Isabell Allende.

    • Couverture du livre « La mer noire » de Kethevane Davrichewy aux éditions Sabine Wespieser

      La mer noire de Kethevane Davrichewy

      Kéthévane Davrichewy
      Couronnés de succès, ses romans bénéficient dès le début d’un très bon accueil et reçoivent des prix, notamment, La mer noire, abordant ici, le thème de l’exil. Dans un style vif elle évoque sans larmoiement le thème de la séparation constructive.

    • Couverture du livre « Rien ne s'oppose à la nuit » de Delphine De Vigan aux éditions Lattes

      Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine De Vigan

      Delphine de Vigan
      Une auteure dont on parle beaucoup ces dernières années avec Les heures souterraines mais son dernier livre, Rien ne s’oppose à la nuit a été une véritable consécration. Un roman autobiographique qui est devenu un best-seller.

  • Les plébiscitées

    • Couverture du livre « Le roi n'a pas sommeil » de Cecile Coulon aux éditions Viviane Hamy

      Le roi n'a pas sommeil de Cecile Coulon

      Cécile Coulon
      Un véritable phénomène d’édition. Son premier livre a étonné par sa maturité, son style nouveau. Les critiques sont dithyrambiques pour "Le roi n’a pas sommeil" et laissent pressentir une romancière qui va compter.

    • Couverture du livre « Du domaine des murmures » de Carole Martinez aux éditions Gallimard

      Du domaine des murmures de Carole Martinez

      Carole Martinez
      Déjà ovationnée pour son roman Le cœur cousu, Carole Martinez réitère l’expression de son talent dans "Du domaine des murmures", un conte médiéval qui débute une série de sept romans consacré à des portraits de femme à différents siècles.

    • Couverture du livre « Héloïse est chauve » de Emilie De Turckheim aux éditions Heloise D'ormesson

      Héloïse est chauve de Emilie De Turckheim

      Emilie de Turckheim
      Son cinquième roman, "Héloïse est chauve", bénéficie d’un très bon accueil par la critique lui reconnaissant un talent incontestable doté d’un style provoquant, voire subversif.

Commentaires

Où trouver « La mer noire » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !