"Les noces fabuleuses du Polonais" de Fouad Laroui - la chronique #31 du Club des Explorateurs

jeudi 28 mai 2015

"Les noces fabuleuses du Polonais" de Fouad Laroui - la chronique #31 du Club des Explorateurs

Lancé en janvier 2015, le Club des Explorateurs permet chaque semaine à deux lecteurs de lire en avant-première un même titre que nous avons sélectionné pour eux et de confronter ainsi leur point de vue.

Cette semaine, Laure a choisi Geoffroy pour partager sa lecture et son avis sur le livre Les noces fabuleuses du Polonais de Fouad Laroui (Julliard).

 

L'avis de Laure

Je ne connaissais pas Fouad Laroui avant de commencer cette lecture pour le Club des Explorateurs. C’est donc sans a priori que j’ai débuté la lecture des Noces fabuleuses du Polonais

La nouvelle qui donne son titre au recueil, et les quatre qui suivent, sont ancrées dans le quotidien marocain. Ici, pas de grandes épopées, mais plutôt des repas, des discussions entre amis ou entre collègues autour d'un coca… Chacune de ces nouvelles est portée par un personnage principal qui semble à part, un peu bancal, presque dans un univers parallèle à celui de ses contemporains. Il y a Macej, un dentiste Polonais expatrié au Maroc, rejeté par ses compatriotes et moqué par les habitants de son pays d’accueil ; puis Tawa l’Indien, un catcheur qui mène une double vie ; ou encore Hamdouch, un brillant policier qui résout une vieille affaire criminelle en scrutant le tableau - somme toute assez médiocre - accroché en face de la table où il déjeune tous les midis. 

Chacune de ces nouvelles révèle donc une part d’absurde, qui donne toute sa saveur au récit. Ce décalage entre la simplicité apparente des histoires et le petit grain de folie qui s’y ajoute par petites touches (avec notamment un vrai-faux mariage forcé, un "vengeur masqué" ou un sanglier accro à l’aspirine) est savoureux. La langue de Fouad Laroui y est pour beaucoup. L’auteur joue avec les mots et les expressions, pioche dans le vocabulaire de différentes langues et nous concocte un récit plein d’humour qui se lit aisément. Le ton est enjoué et l’on sourit souvent en suivant les péripéties de ces héros du quotidien.

Je dois avouer que le format nouvelle me frustre un peu car j’aurais aimé creuser un peu plus ces différents personnages. Mais, il ne faut pas bouder son plaisir et sourire grâce à Fouad Laroui et à son écriture inimitable.

Laure Bonati

 

L'avis de Geoffroy

Dans ce petit livre, on découvre l'écriture espiègle de Fouad Laroui à travers cinq nouvelles se déroulant dans le Maroc contemporain.

C'est l'occasion de découvrir, en filigrane et toujours avec humour, l'immigration polonaise au Maroc, son occidentalisation, ses liens étroits avec la France ainsi que son histoire récente. Mais ce n'est que la toile de fond de truculentes histoires et des personnages hauts en couleur. Seul Fouad Laroui peut faire cohabiter en quelques pages un dentiste polonais, un catcheur masqué, un fin limier marocain et un sympathique mythomane qui nous entraîne dans le surréalisme autour d'un café.

J'ai beaucoup aimé ces petites histoires bien ficelées et souvent très drôles. Chaque récit se distingue par un style d'écriture (dialogue, pièce de théâtre, enquête policière) et une ambiance propre. La pièce de théâtre m'a semblé un petit peu en dessous du lot mais on ne peut pas en vouloir à l'auteur qui se livre à un véritable exercice de style et prend un plaisir certain à donner à chacune de ses fables une écriture et une saveur particulière.

Le résultat est très plaisant et se lit d'une traite. 

Merci à lecteurs.com pour ce joyeux livre que je recommande chaudement.

Geoffroy Warin

 

Merci à Laure et Geoffroy pour ces chroniques passionnantes !

Si vous souhaitez intégrer le Club des Explorateurs, toutes les informations sont ici.

 

Retrouvez toutes les chroniques de nos Explorateurs !

 

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Où trouver « Les noces fabuleuses du Polonais » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !