Les mots sans les choses d'Éric Chauvier

mercredi 15 octobre 2014

Psychopathologie du langage

Les mots sans les choses d'Éric Chauvier

 

Anthropologue et auteur, Éric Chauvier est né en 1971. Professeur à l'université de Bordeaux 2 et chargé de conférence à l'École des hautes études en sciences sociales, Éric Chauvier travaille sur l'ordinaire dans les sociétés contemporaines. Des travaux anthropologiques qu'il partage dans des livres, dont le dernier, Les mots sans les choses, met au jour la maladie qui frappe le langage aujourd'hui.
 

 

 

 

 

Le titre du livre, en référence au livre de Michel Foucault, Les mots et les choses, montre par de nombreux exemples tirés d'expériences vécues par l'auteur, à quel point les mots sont utilisés sans que ceux qui les prononcent mesurent la réalité de ce qu'ils recouvrent. Un ouvrage qui rappelle et fait référence à Wittgenstein, philosophe qui  publia en 1921 le Tractatus logico-philosophicus, dans lequel il démontrait les limites du langage et de la faculté de connaître de l’homme et qui, dans un célèbre aphorisme disait : "Sur ce dont on ne peut parler, il faut garder silence".
Une vérité qui semble encore plus criante aujourd'hui, dans une époque qui banalise les termes savants. Éric Chauvier montre que les mots sont déconnectés des choses et des contextes, ces mots dont il dit : "Des observations renouvelées à tous les niveaux de la société montrent à quel point le langage ordinaire est malade."
 
Ainsi, le tout un chacun s'est approprié certains termes scientifiques notamment, les utilisant parfois n'importe comment. Prenant l'exemple des mots paranoïa, hystérie ou schizophrénie, l'auteur montre l'usage éhonté qui en est fait, sans pour autant exiger que ces mots restent dans le seul lexique des spécialistes. "La personne emploie la plupart du temps le ton de l'assurance, délivrant sans vergogne de péremptoires verdicts. Une petite expérience permettra de démasquer de façon simple cette personne si peu précautionneuse : il suffit de lui demander quels indices cliniques lui permettent de qualifier tel ou tel de schizophrène ou de paranoïaque. La plupart du temps elle préférera renoncer."
 
Savant, mais accessible, ce petit ouvrage anthropologique, qui s'attaque à quelques grands penseurs du monde social – Pierre Bourdieu, Michel Foucault ou encore Claude Levi-Strauss – remet en perspective notre rapport aux mots. À lire d'urgence pour se guérir de la "maladie du langage" et accéder à un parler plus juste.
 
Agathe Bozon

 

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Où trouver « Les mots sans les choses » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !