Les haines pures d'Emma Locatelli

mardi 12 mars 2013

Le silence n'efface rien

Les haines pures d'Emma Locatelli

Diplômée de la Sorbonne, Emma Locatelli partage son temps entre l'enseignement de l'histoire en région parisienne et l'écriture.

Son œuvre littéraire porte l'empreinte de cette passion pour l'histoire dès son premier roman, Le Scandaleux Héliogabale (2006) ; suivi de Maleficus (2009), un thriller historique. Son dernier titre, Les haines pures, s'inscrit dans le climat oppressant de l'immédiat après-guerre. 

Ce livre est éligible au Prix Orange du Livre 2013. 

 

Juillet 1945, Gabrielle a 26 ans quand elle revient dans la ferme familiale après six ans d'absence. Une ferme, un village, une région, une famille et des amis qu'elle avait quittés au moment de l'exode. Aujourd'hui, après la Résistance et l'Épuration, la guerre est finie.

À son retour rien n'a changé ou presque : la ferme est toujours d'une laideur désolante et sa mère toujours aussi méchante. Sa sœur Louise a grandi et, belle à faire rougir le diable, travaille au salon de coiffure du village. Son frère aîné, Jean, handicapé après avoir reçu une balle dans la tête, reste prostré et bave à longueur de journée. Comme s'interroge Gabrielle : "J'ai semé derrière moi un chemin de cailloux pour pouvoir retrouver le seul endroit où je n'aurais jamais dû revenir."

Elle apprend que la ferme d'en face a été le théâtre d'un drame familial : un jour d'été 1944, le père aurait tué ses enfants avant de se donner la mort, puis la mère serait morte de chagrin. Une explication qui ne convainc pas Gabrielle qui connaissait bien les Rocetti et les aimait.

Elle décide alors d'enquêter pour comprendre, mais se heurte au silence des villageois, qui semblent craintifs à l'idée de parler des Rocetti et remuer le passé. Jusqu'au jour, où un locataire, Paul Morand, s'installe dans la ferme abandonnée des Rocetti et aidera Gabrielle. Lui aussi doute de la version officielle, d'autant que de nombreux événements et villageois semblent reliés à ce massacre.

De découvertes en découvertes, l'intrigue se dénoue au fil d'incroyables coups de théâtre. Les personnages et leurs aigreurs s'expliquent peu à peu, façonnés par une guerre où l'héroïsme n'est pas toujours celui qui s'affiche. Entre résistants de la dernière heure, haines personnelles, identités dissimulées, ce roman tout en rebondissements réserve des surprises jusqu'à la dernière page.

Un impressionnisme narratif qui dévoile les vies par petites touches, explique les personnalités et met en lumière les failles, les douleurs et les blessures. Un thriller qui donne une lecture sans concession des petits arrangements des uns avec leur conscience et des trahisons des autres.

Agathe Bozon

Les haines pures, Emma Locatelli, Albin Michel, (2013)

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Où trouver « Les haines pures » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !