L'élixir du Diable de Raymond Khoury

mardi 03 janvier 2012

Demain le passé…

L'élixir du Diable de Raymond Khoury

Raymond Khoury a 15 ans, quand en 1975, éclate la guerre civile libanaise. Il quitte alors Beyrouth pour New York où il poursuivra ses études. Après une brillante carrière dans la finance, c'est par le hasard d'une rencontre qu'il écrit ses premiers scénarios pour Hollywood, dont la série MI-+5 qui connaîtra le succès que l'on sait. En même temps, il mène de front l'écriture du Dernier templier qui se vendra à plus de trois millions d'exemplaires. Suivront Eternalis, Le signe, La malédiction des templiers et L'Elixir du Diable, son dernier roman.

 

 

 

 

 

 

1741 à Durango, vice-royauté de Nouvelle-Espagne (Mexique actuel), Eusebio, prêtre missionnaire jésuite, qui a gagné la confiance et l'amitié d'une tribu amérindienne, expérimente les pouvoirs d'une plante. À son ami, le prêtre Alvaro suspicieux et circonspect, il expliquera : "Absorber leurs breuvages sacrés m'a ouvert de nouveaux mondes". Plus de cinq mois plus tard, Alvaro qui a rassemblé des hommes pour ramener son ami à la raison et à Mexico découvre que le camp d'indiens où vivait Eusebio a disparu. "Il ne revit jamais son ami".

Deux cent soixante-cinq ans plus tard, en 2006, en Californie, la jolie Michelle vit avec son petit garçon de quatre ans. Une vie apparemment calme, quand surgissent dans leur maison des tueurs masqués. Tout va très vite. Tom, son compagnon, est tué tandis que Michelle réussit à prendre la fuite avec son fils Alex. Elle téléphone à Reilly, flic membre de l'OCDETF (organized crime drug enforcement task force) qui lutte contre les barons de la drogue. Cinq ans qu'ils ne se sont pas vus, ils s'étaient rencontrés sur une mission au Mexique et avaient été amants. Elle l'appelle à l'aide et lui apprend en même temps qu'il est le père d'Alex.

La nouvelle est brutale pour Reilly, qui a construit sa vie avec Tess. Comment lui expliquer ? Mais dans l'immédiat deux urgences : mettre l'enfant en sécurité et rejoindre Michelle dans le motel où elle a trouvé refuge. Il n'est pas le seul à la rejoindre. Les tueurs masqués ont découvert la cachette de Michelle et l'abattent froidement.

Alex qui a promis de prendre soin de l'enfant et sa compagne Tess, agent du FBI, deviennent alors la cible d'un gang au service du cartel de la drogue. Navarro, un baron, a découvert qu'Alex, le petit garçon de quatre ans, est la réincarnation de McKinnon, un savant tué par Reilly alors qu'il était sur le point de découvrir la formule d'une drogue qui reprogrammerait le cerveau humain pour accéder à des vies antérieures.

Une construction qui ménage le suspens avec des rebondissements inattendus. Bien que les personnages manquent un peu de nuance et affichent des caractères très monolithiques, on se laisse prendre par un rythme enlevé et de brusques arrêts de la narration qui nous emportent dans un autre espace géographique ou un autre espace temps. L'histoire, on a presque envie de dire le scénario, tant les images se succèdent à un rythme éffréné, se construit comme un puzzle qui réussit à rendre crédible cette improbable histoire.

 

Agathe Bozon

L'élixir du Diable, Raymond Khoury, Presses de la Cité, (2011)

Où trouver « Eternalis » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !