Lectrice du mois de février, Céline a aimé "Qu’il emporte mon secret" de Sylvie Le Bihan

jeudi 26 janvier 2017

Rentrée littéraire janvier 2017 éditions du Seuil

Lectrice du mois de février, Céline a aimé "Qu’il emporte mon secret" de Sylvie Le Bihan

Chaque mois, l'un de nos lecteurs chronique un livre qu'il a particulièrement aimé, et se dévoile en répondant à nos questions.

En ce début d'année, Céline a lu Qu’il emporte mon secret de Sylvie Le Bihan (éditions du Seuil).

L’avis de Céline :

Avec ce troisième livre paru ce 12 janvier, Sylvie Le Bihan nous propose un roman dans la droite ligne de son (superbe) tout premier, L’Autre.

Du côté de la construction de la narration, l’écrivain met en scène cette fois-ci une femme qui écrit une lettre à son futur-ex amant en lui avouant un drame qu’elle a vécu il y a plusieurs années et qui pourrait « l’excuser » de ne pas honorer son rendez-vous, et donc de rompre. Mais comme à chaque fois avec l’auteur, des événements vont faire qu’elle va nous livrer une fin à laquelle on ne s’attend pas.

Les trois romans de Sylvie ont des points communs malgré des sujets de fond très différents : le chemin douloureux vers l’oubli, la difficulté d’aimer due à des circonstances tragiques, la reconstruction, la renaissance, la résilience…

A travers ses portraits de femmes, l’auteur nous dévoile de nombreuses blessures.

C’est en cela que Qu’il emporte mon secret, tout comme L’Autre, relèvent assurément du témoignage et font de ces romans des manuscrits nécessaires, indispensables ! Selon moi, elle fait partie de ces écrivains rares qui décortiquent l’intime sans jamais tomber dans le pathos.

De cette émotion vraiment très forte que je ressens lorsque je la lis, j’y perçois une quête, aussi indicible que brûlante, hurlante : pour finir par accepter, pour tenter d’oublier un drame, faut-il oser le pointer du doigt et le décortiquer là où ça fait le plus mal, l’avouer, le partager ?

Une fois encore, par le biais de son écriture contemporaine, directe, sans fard, sans concession mais jamais dénuée de pudeur, Sylvie Le Bihan a su me bouleverser, saura vous bouleverser…

 

© Céline Huet

 

Merci Céline pour cette chronique, mais... et si vous nous parliez du livre qui...

 

Le livre qui a bercé votre enfance ? Ma mémoire m’a jouée un mauvais tour en occultant pour une raison qui m’est inconnue à ce jour les huit premières années de ma vie (bon sujet de roman n’est-ce-pas ?). Pour pas mal de choses c’est assez embêtant (dont votre question) mais il faut faire avec… En revanche, je me souviens très bien des premiers livres qui m’ont marquée : Le Club des Cinq !

 

Le livre qui vous donne le moral ? J’assume complètement ! Un bon chick lit / feel good / page-turner du type Mange, prie, aime de Elizabeth GilbertEt je danse aussi de Jean-Claude Mourlevat et Anne-Laure BondouxLa bibliothèque des cœurs cabossés de Katarina Bivald.

Sinon, et je tiens à en parler ici, le livre de mon médecin Michel Chast qu’il a co-écrit avec Catherine Barry Mange, médite, profite : ne serait-ce qu’à l’évocation du titre, beau programme non ? 

 

Le livre qui vous rend triste mais que vous lisez quand même ? Triste, je ne vois pas.
Qui m’a fait peur plutôt ?  Les dix petits nègres d’Agatha Christie ! Un livre qui m’a profondément marquée et qui m’a fait aimer les polars / thrillers même enfermée à double tour et sous ma couette… ;) Tout comme Le chien des Baskerville d’Arthur Conan Doyle et L’étrange cas du Doc Jekyll et de Mr Hide de Robert-Louis Stevenson.

 

Le livre que vous relisez tout le temps ? J’ai pour principe de ne jamais relire de livres (il y en a trop pour perdre son temps).

Cela étant dit, ce principe souffre de trois exceptions :
Trois amis en quête de sagesse de Matthieu Ricard (que j’ai eu la chance incroyable de rencontrer grâce à Lecteurs.com), Christophe André et Alexandre Jollien. Celui que j’ai terminé il y a peu : Kilomètre zéro, le chemin du bonheur de Maud Ankaoua. "Trios", les haïkus de Rahmatou Sangotte (devenue une amie grâce Lecteurs.com).

Pour ceux qui me connaissent bien, ce n’est pas étonnant étant donné ma passion pour tout ce qui touche à l’Asie.

 

Le livre que vous offrez le plus ? Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson et Les vies multiples d’Amory Clay de William Boyd (conseillé par Sylvie Le Bihan). Et désormais : Kilomètre zéro, le chemin du bonheur dont je parle plus haut.

 

Le lieu idéal pour lire ? Absolument partout, mais j’avoue une préférence sur notre canapé, sous une couverture douille-douille, avec notre Sacré et une bonne tasse de thé !

 

Et vous ?

Si vous étiez un livre, vous seriez ? Certainement un livre / carnet de voyage qui réunit toutes mes passions : l’écriture, le dessin, l’aquarelle, les photos… Par exemple : les beaux-livres de Stéphanie Ledoux : Portraits de voyage, Enfant d’éléphants co-écrit avec Prajna Chowta et Rencontres autour du monde, et un tout dernier que mes parents m’ont offert grâce à Lecteurs.com : Voyages d’encre : carnets de Chine 2005-2013 de Simon.

 

Si vous étiez un personnage de roman, vous seriez ? Quelqu’un entre Archibald Van Kortrijk (Le capitaine à l’heure des ponts tranquilles de Gérard Gréverand) et Maëlle (Kilomètre zéro, le chemin du bonheur de Maud Ankaoua)… En résumé, une grande voyageuse qui cherche l’Illumination !

 

Si vous étiez un auteur ? Quelqu’un qui assume complètement ce qu’il écrit et qui ne peut pas laisser indifférent. S’il n’en faut qu’un et un seul : Michel Houellebecq, que je considère comme le plus grand écrivain de notre temps !

 

Quel lecteur êtes-vous ? Serial lectrice (complètement zinzin donc selon un article récent de Books.fr) éclectique qui fonctionne à l’émotion (particulièrement artistique), aux découvertes et aux frissons !

A savoir que lorsque que je suis bien dans un livre, j’aime le laisser infuser longtemps, ce qui peut m’en faire rater d’autres que je vois passer chez mes amis blogueurs…

Mes précieux dont nous n’aurions pas encore parlé à travers vos questions ? Le parfum de Süskind, Le portrait de Dorian Gray d’Oscar WildeMuch ado about nothing de ShakespeareLe misanthrope de MolièreAhlam de Marc TrévidicUn héritage grec de Marie-Diane MeissirelL’insouciance de Karine TuilBuvard de Julia Kerninon

La correspondance épistolaire… j’aime beaucoup les lettres ! Frida Kahlo, Camille Claudel, François Mitterrand à Anne Pingeot récemment publiées, Madame de Sévigné, « Les liaisons dangereuses » de Choderlos de Laclos
La poésie aussi.

 

Pourquoi et quand allez-vous sur lecteurs.com ? La lecture est un partage. C’est pourquoi j’ai créé un blog il y a 5 ans bientôt (littéraire mais pas que). Je relaie mes billets lectures sur Lecteurs.com. La plateforme est de qualité pour sa programmation (découvertes de livres, organisation de rencontres, livres à recevoir en échange d’une critique, articles sur des sujets intéressants…)

 

Avez-vous un blog ? https://arthemiss.com

Je profite du fait d’être la lectrice du mois pour dire un GRAND MERCI qui me tient à cœur à Dominique Sudre qui anime merveilleusement bien Lecteurs.com et à Karine Papillaud pour tes articles et très bons conseils lors de ma participation aux Explorateurs de la rentrée littéraire. Une belle pensée également pour deux stagiaires fantastiques que vous avez eues au sein de l’équipe : Camille et Alix, qui se reconnaîtront.
Lecteurs.com est une belle communauté qui m’a fait rencontrer des personnes passionnées formidables !

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Commentaires

Où trouver « Qu'il emporte mon secret » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de cet article

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !