Le Roman de l’été de Nicolas Fargues

lundi 12 avril 2010

Chronique normande

Le Roman de l’été de Nicolas Fargues

 

Nicolas Fargues fait partie du club très fermé des écrivains beaux gosses qui n’ont pas tout dit en un livre. Preuve en est : Le Roman de l’été (POL), sorti à la rentrée littéraire de septembre, est son septième roman. Il devrait convaincre ceux pour qui Fargues n’est qu’un écrivain à minettes.
  

 

 

 

 

 


L’histoire se passe en France, au bord des plages qui relient La Hague et la centrale nucléaire de Flamanville. Choral, le roman entrecroise la vie de deux familles liées par une épineuse histoire de voisinage : celle de John, un ancien cadre sup parisien qui quitte son travail à 50 ans pour tenter de devenir écrivain. Et celle, plus locale, de son voisin Jean, un ancien ouvrier dans le naval militaire, dont le seul projet désormais est de convaincre John de percer une fenêtre dans son jardin pour pouvoir bénéficier, lui aussi, de la vue sur la mer.

Choc de civilisation entre beaufs et bobos, encouragé par l’arrivée de la fille de John, Marie, qui fut aussi le grand amour secret de Frédéric, le fils de Jean. Beaumarchais n’est pas loin, Fargues évite l’écueil de justesse.

Les années passent, Fargues s’améliore. Livre après livre, il creuse son sillon, affirme son style, et profite de la maturité. Il écrit avec ce qu’il voit et ce qu’il vit, et ses romans sentent bon notre époque : de la chasse à la place sur le parking de l’hypermarché au dîner de notables chez le maire, tout sonne juste. Le secret de Fargues est de savoir à merveille restituer la langue de ses contemporains qui révèlent mieux qu’un essai sociologique, un instantané de la société française d’aujourd’hui.

Le Roman de l’été, Nicolas Fargues (POL), 2009
 

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Où trouver « Le roman de l'été » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !