Le phénomène Hessel

jeudi 03 mars 2011

Un héros très discret

Le phénomène Hessel

En France on aime ça : le pamphlet politique fonctionne bien, mais sa durée de vie est courte. Alors quand Stéphane Hessel s’est invité fin 2010 sur la scène littéraire avec une exhortation à s’indigner (Indignez-vous !, ed. Indigène), la presse ne s’émeut pour ainsi dire pas.

Il lui faudra consulter les astronomiques chiffres de ventes d’un très efficace bouche à oreille pour se rendre compte qu’il s’agissait là d’un phénomène et pas du feu de paille habituel : en trois mois, 1,4 millions d’exemplaires étaient écoulés en France. Aujourd'hui, plus de 4 millions dans près de 100 pays.

 

 

 

 

« Le livre de Stéphane Hessel a contribué à enrichir l’atmosphère de contestation qui nourrit le pamphlet politique, explique Yannick Lerible, responsable des sciences humaines à la librairie Le Divan (Paris 15). Tout ce qui remet en cause l’ordre établi fonctionne bien en ce moment ».

« S'indigner c'est dire "ce n'est pas moi qui est mauvais, incapable, infoutu de trouver un boulot/logement de me maintenir en bonne santé / nourrir ma famille ou autres, mais c'est un point plus global qui déraille: la société, les politiques publiques, les oligarchies politiques ou oligopoles économiques etc. », analyse Julien Bayou de Jeudi Noir qui salue la démarche courageuse et atypique de Stéphane Hessel. « Il n’y a pas d‘engouement pour Hessel, mais un phénomène d’éveil des consciences, enchérit Jean-Pierre Barou, l’éditeur du livre. Et c’est un événement planétaire ». 

L’éditeur n’exagère pas : les droits du livre ont été acquis par 22 pays, en 2012, il était numéro 1 des ventes en Allemagne, en Italie, en Espagne où il avait atteint des records de vente historique : 150 000 exemplaires en 15 jours outre-rhin, 55 000 exemplaires en 5 jours pour l’Espagne. Lors de la sortie du livre en Angleterre, la BBC avait déjà prévu d’organiser une soirée spéciale la veille de son lancement. Stéphane Hessel n’en finissait pas de voyager ici et là, réclamé par tous ces pays touchés par une certaine nécessité. Comme les Tunisiens auxquels il avait rendu visite début mars 2010, sur l’invitation de jeunes intellectuels et politiques qui s’interrogeaint.
 
Les Etats-Unis ne sont pas non plus passés à côté : l’hebdomadaire de gauche The Nation a publié le texte in extenso dans l’un de ses numéros de février. « Nous redoutions des problèmes de lisibilité pour le public américain, tant ce livre est empreint de questionnements typiquement européens sur le plan culturel et historique, explique Sylvie Crossman, éditrice et cofondatrice des éditions Indigène. Et pourtant, les retours ont été excellents avec une très forte demande de publication du texte sous forme d’un livre ».
Indignez-vous ! est sorti dans les librairies américaines. « C’est la France du premier Gaullisme qui se fait entendre dans ce livre, largement relayé par les libraires français puis la presse étrangère avant même la publication sur leur sol », constatait Jean-Pierre Barou.
A 93 ans, il était temps de redécouvrir ce héros de la résistance, rescapé des camps et co-auteur de la déclaration universelle des Droits de l’Homme. 
 
Karine Papillaud
 
Sur le même sujet : 
De Hessel à Wikileaks
 
 
Indignez-vous !, Stéphane Hessel, Indigène, 2010

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !