Le palmarès des Explorateurs du Polar 2015

mardi 28 avril 2015

Le palmarès des Explorateurs du Polar 2015

Pendant plus d'un mois, nos Explorateurs du Polar ont mené l'enquête pour résoudre l'insolvable : dénicher, parmi les meilleurs polars du moment, celui à ne manquer sous aucun prétexte.

 

Pour ce faire, nous avons fait appel à vingt-huit lecteurs. Leur mission ? Lire et chroniquer des romans policiers, confronter leurs avis et désigner les suspects idéaux. Chacun d'entre eux a reçu trois à quatre titres ; au total, 25 romans ont été décortiqués par leurs analyses expertes.

 

L'équipe lecteurs.com remercie à nouveau les douze maisons d'édition qui ont participé à l'opération : Asphalte, Buchet/Chastel, Editions de l'Aube, Fleuve Noir, Gallimard - Série Noire, Gallmeister, Editions du Masque, JC Lattès, Ombres Noires, Presses de la Cité, Seuil et Sonatine.

 

Nous remercions également le festival Quais du Polar 2015, dont lecteurs.com est partenaire, pour nous avoir permis de mener à bien cette aventure.

 

Enfin, nous saluons chaleureusement nos 28 enquêteurs littéraires ayant fait preuve d'un engouement et d'une perspicacité sans faille : Denis Arnoud ; Laure Bonati ; Anne-Laure Bougant Vaucelle Nathalie Casse ; Audrey Chevrier ; Thierry Cousteix ; Anthony Descaillot ; Herve Gabeloteau ;  Christelle Garnier ; Lilac Grace ; Martine Hagnier Vandevoir ; Lise Lise ; Virginie Heber-Suffrin ; Benoit Lacoste ; Andrée LaPapivore ; Danièle Lecuppre ; Carine Miletto ; Geneviève Munier ; Pascale PayVirginie Pillet ; Julie Quiedeville ; Virginie RevelleNoelle RolandDominique Sudre ; Millie Sydenier ; Muriel ThorelMagali Vallée ; Coralie Routier

 

Et le match est très serré : trois romans se partagent la seconde place du podium, tandis que sept sont à égalité en troisième position !

 

Découvrez sans plus attendre le palmarès des Explorateurs du Polar 2015.

  • En tête du classement

    • Couverture du livre « Révélée » de Renee Knight aux éditions Fleuve Noir

      Révélée de Renee Knight

      Avec une moyenne de 4,7 sur 5, "Révélée" de Renee Knight est le coup de coeur de nos Explorateurs du Polar 2015. Un thriller psychologique habilement construit entre flash-back et zones d'ombres...

      "Cela fait maintenant quelques jours que j’ai tourné la dernière page de ce roman, et pourtant son souvenir me poursuit encore." - Virginie Heber-Suffrin
      "J’ai été prise au piège dans ce labyrinthe intelligemment construit où l’angoisse est palpable. [...] Ce n’est pas souvent qu’un livre me saisit de cette façon." - Noëlle Roland

  • En 2e position, arrivent ex aequo :

    • Couverture du livre « Nid de vipères » de Edyr Augusto aux éditions Asphalte

      Nid de vipères de Edyr Augusto

      Voilà un court mais intense roman, une histoire de vengeance sur fond de corruption et de trafic de drogue. De quoi couper le souffle à nos Explorateurs !

      "J'ai été saisi par ce roman, par son rythmé effréné, on ne respire pas dans ce livre. On est en apnée." - Denis Arnoud
      "Le rythme est rapide, la course effrénée et les rebondissements latino à gogo... la tension monte et puis, bang-bang fin de l'histoire !" - Virginie Pillet

    • Couverture du livre « Viscères » de Mo Hayder aux éditions Presses De La Cite

      Viscères de Mo Hayder

      Les Anchor-Ferrers arrivent dans leur maison de campagne et découvrent une scène effroyable, les replongeant quinze ans auparavant dans le meurtre sordide de deux adolescents sur leur propriété.

      "Oui, je ne crains pas de le dire, ″Viscères″ est un polar bluffant et je suis certaine de ne jamais avoir lu un roman du genre qui me tienne aussi fortement en haleine du début à la fin." - Geneviève Munier
      "Une violence certaine et gratuite, des passages gore très fréquents ...le pire n'est jamais bien loin !" - Danièle Lecuppre

    • Couverture du livre « Le dernier pape » de Luis Miguel Rocha aux éditions Editions De L'aube

      Le dernier pape de Luis Miguel Rocha

      Une journaliste reçoit une liste de noms qui la pousse à enquêter sur un scandale au Vatican. Théorie du complot, religion et politique : tous les éléments sont réunis !

      "Whaou ! alors là bravo un super thriller [...] j’ai été conquise par cette course poursuite sur plusieurs pays." - Lilac Grace
      "C’est comme un Da Vinci Code baptisé par James Bond !" - Virginie Pillet

  • En 3e position, arrivent ex aequo :

    • Couverture du livre « Leçons d'un tueur » de Saul Black aux éditions Presses De La Cite

      Leçons d'un tueur de Saul Black

      Une série de meurtres sordides non résolus aux quatre coins des Etats-Unis. L'inspectrice Valerie Hart tient enfin une piste mais engage une course contre la montre...

      "Avec ce premier polar, Saul Black apparaît déjà comme une valeur sûre qui renouvelle la flamme de l’horreur et de la terreur." - Hervé Gabeloteau
      "C’est un roman à cent à l’heure dans lequel il n’y a aucun temps mort. Dès que l’on tourne une page, on découvre quelque chose de nouveau. On n’a tout simplement pas le temps de s’ennuyer." - Magali Vallée

    • Couverture du livre « La mer d'innocence » de Kishwar Desai aux éditions Editions De L'aube

      La mer d'innocence de Kishwar Desai

      Simran Singh, travailleuse sociale, est en vacances à Goa, en Inde. Mais elle reçoit une vidéo inquiétante et mène l'enquête sur l'agression d'une touriste. Goa révèle son côté sombre...

      "Une écriture simple mais prenante. Une intrigue présente. Des questionnements quant aux sujets amenés." - Audrey Chevrier
      "J’ai lu ce livre comme si c’était une amie qui me racontait une histoire." - Coralie Routier

    • Couverture du livre « Deux gouttes d'eau » de Jacques Expert aux éditions Sonatine

      Deux gouttes d'eau de Jacques Expert

      Une jeune femme est retrouvée morte. Le coupable est tout trouvé : Antoine, son ami. Mais il nie malgré les preuves et accuse son frère jumeau Franck. Lequel des deux est le tueur ?

      "L’atmosphère est particulièrement malsaine, et on se demande en permanence qui ment ou dit la vérité, qui manipule qui. Extrêmement efficace." - Lise lise
      "Vous aimez les polars, les enquêtes, les personnages quelques peu psycho et bien ce livre est fait pour vous." - Audrey Chevrier

    • Couverture du livre « Terrible jeudi ; le jour de l'innocence perdue » de Nicci French aux éditions Fleuve Noir

      Terrible jeudi ; le jour de l'innocence perdue de Nicci French

      Frieda a quitté Braxton en pensant avoir effacé le traumatisme de sa jeunesse. Devenue psychothérapeute, les révélations de sa nouvelle patiente vont pourtant la replonger dans son passé...

      "Le roman est bien écrit et agréable à lire, jamais on ne pourrait deviner qu'il a été rédigé à quatre mains tant l'écriture est fluide." - Andrée LaPapivore
      "La grande réussite de ce roman, à mon sens, c'est le personnage de Frieda, à la fois fascinant et inquiétant." - Lise lise

    • Couverture du livre « La ville des morts » de Sara Gran aux éditions Editions Du Masque

      La ville des morts de Sara Gran

      Claire Dewitt, détective privée, enquête sur une disparition non élucidée à La Nouvelle Orléans, après le passage de l'ouragan Katrina. L'occasion de réveiller les fantômes du passé de Claire...

      "Je recommande particulièrement cette œuvre qui sent bon le whisky et le jazz sur fond de misère, mélancolie et de fantômes." - Hervé Gabeloteau
      "Plongez sans Masque et sans tuba dans "La ville des morts" de Sara Gran, vous ne remonterez à la surface qu'avec le dénouement de l'histoire." - Martine Hagnier Vandevoir

    • Couverture du livre « L'ombre de Gray Mountain » de John Grisham aux éditions Lattes

      L'ombre de Gray Mountain de John Grisham

      Alors qu'elle poursuit une brillante carrière d'avocate à New York, Samantha Kofer est remerciée et s'installe dans un village des Appalaches. Elle se mêle alors des intrigues de l'exploitation minière...

      "Un thriller réussi, abouti, super bien écrit avec une intrigue passionnante, du grand Grisham !" - Lilac Grace
      "J'ai beaucoup aimé le réalisme de ce roman, notamment dans la description des conséquences environnementales et sociales du charbonnage." - Julie Quiedeville

    • Couverture du livre « Bioy » de Diego Trelles Paz aux éditions Buchet Chastel

      Bioy de Diego Trelles Paz

      Lima, au Pérou. Déchaînement de violences dans les années 1980, corruption en tout genre dans les années 2000. Le fil rouge : Bioy, ancien militaire aujourd'hui à la tête d'un cartel.

      "Le puzzle se met en place petit à petit, les personnages se révèlent, les intrications prennent forme, les buts avoués ou inavoués se confirment, les vengeances se précisent." - Dominique Sudre
      "C'est un roman coup de poing, très noir, difficile à lire mais à l'écriture subtile." - Benoît Lacoste

  • Mentions spéciales à...

    • Couverture du livre « Pukhtu primo » de Doa aux éditions Gallimard

      Pukhtu primo de Doa

      2008, la guerre en Afghanistan comme vous ne l'avez jamais vécue : de l'intérieur. Un roman noir, violent, cru, le premier d'une trilogie prometteuse...

      "J’ai partagé le quotidien de chacun des intervenants comme si c’était un ami ou de la famille. Et là, rien n’est romanesque, pas de héros…juste l’effroyable réalité." - Anthony Descaillot
      "Ce roman ultra-moderne illustre formidablement la guerre du XXIème siècle, totalement différente de celles du XXème siècle. On le vit très fort." - Benoît Lacoste

    • Couverture du livre « Un agent nommé Parviz » de Naïri Nahapétian aux éditions Editions De L'aube

      Un agent nommé Parviz de Naïri Nahapétian

      Un roman d'espionnage d'une grande modernité, traitant d'un thème brûlant : le nucléaire en Iran. Qui est vraiment l'agent Parviz et pour qui travaille-t-il réellement ?

      "L’écriture est fluide, sobre, élégante et poétique. [...] L'histoire est subtile, compliquée, tortueuse." - Nathalie Casse
      "Avec "Un agent nommé Parviz", je dois avouer m’être laissé prendre par l’histoire." - Christelle Garnier

    • Couverture du livre « Dans son ombre » de Gerald Seymour aux éditions Sonatine

      Dans son ombre de Gerald Seymour

      Malgré l'acquittement de Mister, Joey Cann est persuadé de sa culpabilité et suit sa trace dans les Balkans, terre de conflits et plate-forme de tous les trafics.

      "Il y a quelque chose de trouble, de grave et de lancinant dans l'écriture de Gerald Seymour." - Millie Sydenier
      "Au delà du polar classique la lecture permet d'éclairer le conflit des Balkans, et de découvrir les ravages des mines anti-personnelles. Une lecture instructive." - Anne-Laure Bougant Vaucelle

Où trouver « La ville des morts » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !